XMH : The After Years
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez|

Meredith de Beaux-Vallois

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage


Messages : 67
Date d'inscription : 30/06/2015
Identité : Meredith de Beaux-Vallois
Dons : vol et création d'énergie (actifs) - projection d'énergie (inactif)

MessageSujet: Meredith de Beaux-Vallois Mer 01 Juil 2015, 12:06


Indéterminé




♣️ Nom : de Beaux-Vallois

♣️ Prénom : Meredith

♣️ Age : 12 ans

♣️ Nationalité (origines) : Française

♣️ Orientation sexuelle :*silence gêné*

♣️ État civil : Célibataire

♣️ Taille et poids : 1m56 pour 44 kgs

♣️ Profession : Heu… Enfant ?

♣️ Groupe : X-Men

♣️ Rang : 1 (je suppose)

♣️ Capacités : Vol, création d’énergie et jet de rafale énergétique.

Comme elle vient à peine de découvrir son pouvoir, Meredith peut uniquement voler pour l’instant. Mais à terme et avec l’expérience et l’entraînement, elle sera capable de projeter des rafales de cette mystérieuse énergie qui englobe ses mains et ses poignets. Des rafales continues, discontinues… Simple, double (une ou deux mains). Sans être forcément dévastatrices, ces rafales pourront se révéler assez meurtrières en fonction de l’intensité avec laquelle elles seront émises.

Une chose importance à savoir cependant : elle ne peut pas voler sans que n’apparaisse aux extrémités de ses quatre membres, cette curieuse énergie inconnue. Cette dernière semble littéralement suinter de ses mains, ses poignets, ses pieds et ses chevilles et l’évanescence de sa nature donne l’impression qu’elle englobe ses avants-bras et ses mollets., mais c’est simplement une illusion inhérente à l’étendue évanescente de ces ‘’nuages’’ énergétiques. A ce propos d’ailleurs, si quelqu’un s’avisait de vouloir l’analyser afin d’en déterminer la nature exacte, il découvrirait que cette fameuse énergie inconnue ne correspond à rien de ce que l’homme connaît actuellement.

♣️ Ambition : ne jamais devenir adulte (cela lui plait d’être une enfant, elle n’a pas vraiment envie de grandir). Elle aimerait être une sorte de Peter Pan, libre et insouciante pour toujours, car le monde est vraiment trop compliqué lorsque l’on devient un adulte. Elle sait bien entendu que cela ne sera pas possible, mais son esprit repoussera le plus longtemps possible cette cruelle réalité… Devenir vieux c’est vraiment trop nul ! (sauf pour sa mère, car sa mère n’est pas vieille… C’est sa mère). ^-^

♣️ Aversion : Les épinards, les mathématiques,… Hein.. ? pas ce genre d’aversion.. ? Dans cas… les gens qui mentent, ceux qui trichent… Un adulte en fait. De par son mode de vie précédent son arrivée à l’institut, Meredith n’aime pas vraiment lorsqu’il y a un peu trop de monde autour d’elle. Elle déteste également les conflits qui, selon elle, ne servent à rien. Dans une certaine mesure, elle n’aime pas lorsque quelqu’un lui donne un ordre, surtout si la personne en question n’a pas droit à la moindre autorité sur sa petite personne. Mais cette propension à ne pas apprécier les ordres est fort heureusement contrebalancer par son éducation, ou le respect de l’autorité reste l’un des fondamentaux de base. Cela étant dit, même venant d’une figure d’autorité reconnue et acceptée, un ordre considéré comme peu plaisant sera exécuté de mauvaise grâce est elle le fera bien sentir à qui de droit.


Code by Anarchy



Le personnage

Meredith est jolie comme un cœur et c’est vrai, puisque c’est sa mère qui le lui a dit. Sa mère ne lui ment jamais, c’est un accord de principe entre elles : Meredith ne lui ment pas et, en retour, elle-même ne lui ment jamais. Certaines mauvaises langues argueront sans doute du fait que sa mère profite allègrement de sa naïveté, Meredith n’en a cure car elle sait, si, si, elle le sait vraiment, que sa mère lui dit la vérité. Pour qui la fréquente quelques temps, il devient rapidement évident que la notion de vérité est très importante pour la fillette. Pour certains c’est la preuve de sa grande innocence, pour d’autres il s’agit d’une maturité certaine… Difficile à dire, peut-être est-ce un peu des deux au final. Même si son éducation est certainement à l’origine de cette importance de la vérité, il faut toutefois bien reconnaître que Meredith élève cette importance à un niveau assez vertigineux. En effet, chez Meredith le mensonge, selon son importance, est souvent ressenti comme une trahison à son égard. Une fois sa confiance perdue, il est plutôt difficile de la regagner. Ceci, explique sans doute partiellement pourquoi elle n’a guère d’amis. Mais Meredith a des principes et elle s’y tient.

Plutôt fine, d’une taille sans doute normale pour son âge, la fillette est, la plupart du temps, souriante et son visage respire assurément la sympathie. C’est une enfant heureuse et le rayonnement qui émane de son petit minois aux traits légèrement arrondis, témoigne outrageusement de cet état de fait. Meredith donne l’impression d’être une petite fille sage et c’est bien ce qu’elle est, sage… Dans une certaine mesure tout au moins, car malgré tout elle demeure une enfant avec toute la splendeur de son infantilisé malicieuse. Elle n’est pas à l’abri d’une bêtise, mais elle semble avoir le bien pratique pouvoir de souvent se faire pardonner grâce à son inimitable moue mélangeant à la fois la culpabilité et le remord. Mais dans les faits, elle ne fait presque jamais de bêtise… Ou alors, elle sait faire en sorte de ne pas être impliquée dans la responsabilité de sa faute. Là encore, difficile de savoir avec certitude à quoi s’en tenir. Quoi qu’il en soit, on lui pardonne généralement et bien aisément, ses égarements qui sont souvent sans la moindre réelle gravité. Même si Meredith n’est pas, et de loin, une petite fille parfaite, Son bon fond contrebalance allègrement son côté obscur.

La fillette est également secrète, peut-être même un peu trop. Sa tendance à tout garder en elle est assez évidente, ce qui explique peut-être cette étonnante bonne humeur perpétuelle. Dissimule-t-elle ses peurs, ses inquiétudes et ses peines, ou bien.. ? En tous les cas, vous ne la verrez jamais venir vous voir, afin de se plaindre de quoi que ce soit. De rien de vraiment important en tous cas, un peu comme si elle ne voulait pas déranger les gens. Peut-être, est-ce pour elle une manière de se protéger du monde et de sa cruauté. En effet, difficile d’être blessée lorsque l’on s’entoure d’une véritable forteresse et que l’on ne laisse personne en franchir les murailles.

En dépit de l’impression de pouvoir lire en elle comme dans un livre ouvert et d’une candeur frôlant dangereusement l’innocence naïve, Meredith est d’une nature plutôt complexe qui ne se laisse pas facilement apprivoiser. Les plus fatalistes dirons que… C’est une enfant, tout simplement..

L'histoire

Ceci, est l’histoire d’une petite fille perdue… Ceci, est l’histoire d’une femme perdue… L’une ne possède rien, mais cela n’a pas d’importance… L’autre possède tout, mais n’y attache aucune réelle importance… Deux êtres humains, que tout sépare… Deux âmes égarées, que tout rapproche…

Comme bien souvent, une histoire commune débute en des endroits différents. Pour la petite fille, elle commence il y a de cela quelques mois, un soir d’automne délicieusement doux. L’été n’avait pas encore passe le relais à l’hiver et ce dernier semblait ne pas vouloir se presser de faire sa frileuse apparition. Le lieu.. ? Ma foi, ce n’était pas un endroit extraordinaire, même s’il n’était pas non plus des plus ordinaire. Le récit de cette jeune vie naissante devient publique, lorsqu’elle est retrouvé sur le pas de la porte d’un hôpital par un visiteur anonyme venu s’enquérir de la santé de l’un des siens. Il cru tout d’abord à une portée de chatons, bien loin d’imaginer que quelqu’un puisse abandonner ainsi un enfant. Mais loin d’apercevoir de multiples boules de poils se marcher les une sur les autres, quelle fut sa surprise lorsque, en écartant la couverture soigneusement ouvragé de dentelles et de soie qui tapissait le couffin d’osier, il découvre… Un nouveau-né. Loin d’être agité, ce dernier reposait paisiblement, du sommeil du juste. Sa générosité humaine l’emportant sur son égoïsme, le visiteur en question décida rapidement de s’emparer du couffin avec précaution, afin de ne pas troubler le sommeil du petit être, et de l’emmener avec lui à l’intérieur du centre hospitalier. Là, il le confia aux infirmières en leur expliquant les conditions de sa découverte, qui le prirent immédiatement en charge. Le reste, ce n’est que de l’histoire comme on dit communément…

L’histoire de la femme, quand à elle, débute bien des décennies plus tôt. Mais il est inutile de remonter aussi loin dans le temps en réalité. Il est cependant assez difficile de déterminer l’instant précis ou son destin s’amorce en direction d’une future rencontre avec un être qui n’est pas encore venu au monde, mais avant de poursuivre, commençons donc par présenter cette femme.

Aurore de Beaux-Vallois est une femme qui a tout pour être heureuse. Unique héritière d’une très ancienne famille aristocratique française, elle porte le titre, certes aujourd’hui désuet mais néanmoins toujours en usage, de Comtesse. Après la révolution qui transforma entièrement le visage de la France, sa famille su habilement rebondir en passant de nobles puissants aux multiples privilèges, à hommes et femmes d’affaires puissant au cours des deux siècles suivant. Grâce à sa capacité à s’adapter, la famille Beaux-Vallois a amassée une colossale fortune et une influence financière et commerciale étendu à travers le monde entier. De fait, Aurore a eu une vie que bien des gens lui envierait. Brillante étudiante, elle a, après avoir terminé ses études, tout naturellement pris place auprès de son père à la tête de l’empire de la famille Beaux-Vallois. La toute jeune femme montra alors très rapidement une aptitude certaine pour les affaires, se montrant parfois bien plus agressive que certains hommes.

A trente-trois ans, Aurore avait tout ce qu’une personne pouvait désirer : le pouvoir, l’argent, la liberté de faire tout ce qu’elle voulait, lorsqu’elle le souhaitait… Mais une telle réussite, notamment aussi jeune, requerrait toujours un prix à payer. Ce prix, ce fut sa vie personnelle. Aurore n’avait que très peu d’amis, surtout sincères et désintéressés. La solitude est le quotidien des puissants dit-on et la jeune femme n’échappait pas à cette règle, même dans a vie amoureuse. Elle réalisa alors, avec une certaine amertume, que à sa mort elle n’aurait personne à qui transmettre tout ce que sa famille avait construit. Ce constat, terriblement amer, éveilla alors en elle un embryon de désir maternel. Mais pour faire un enfant il fallait tout d’abord trouver un homme à aimer et cela, ‘’l’impératrice’’ des affaires qu’elle était n’en avait absolument pas le temps. Toutefois, son envie d’héritier était fort et en même s’en rendre compte elle fit doucement son chemin dans l’esprit de Aurore. Celle-ci songeait ‘’lorsque j’aurais un peu plus de temps, d’une manière ou d’une…’’

Environ une année s’écoula, ans que rien ne change vraiment. C’est alors que la main du destin, ou le simple hasard selon les points de vue, intervint. Il le fit d’une bien étrange façon, sous la forme d’une voiture folle qui vint méchamment percuter celle de Aurore, un soir d’automne. Bien que sans réelle gravité, cet accident causa suffisamment de tort à la jeune femme pour que celle-ci soit dirigée vers l’hôpital le plus proche, par les secours. Après avoir été soigneusement examinée et soignée, Aurore se dirigea vers l’accueil de l’établissement hospitalier afin de finaliser les derniers détails de sa sortie. C’est là, que son regard distrait croisa la route d’un homme portant un couffin. Plus que ce dernier, ce fut l’incongruité de la scène qui attira son attention. L’heure n’était plus aux visites, tout au moins aux visites officielles et il paraissait évident que l’homme n’était pas le père de l’enfant qui reposait au creux de l’ouvrage en osier. Pourquoi évident ? Sans doute, parce que la jeune femme le vit remettre le couffin à une infirmière toute proche. Le fait qu’il prit ensuite la direction de l’ascenseur, acheva de conforter Aurore dans son appréciation de la situation. Son regard curieux se reporta ensuite sur le couffin et c’est alors qu’elle la vit, cette belle petite poupée aux joues joliment rosies, qui semblait être comme intriguée par le monde qui l’entourait. Un vaste monde, songea alors distraitement Aurore, tandis que un sourire apparut sur ses lèvres.

Après cela, la jeune femme s’intéressa de très près à cet enfant. Elle se renseigna sur sa situation, sur l’endroit ou elle allait être diriger, ce qu’elle allait devenir… Sans même en avoir conscience, sa décision était déjà prise : cette petite chose sans défense et elle, allaient faire un très, très, très long bout de chemin ensemble. Sans l’ombre du moindre remord, Aurore usa sans vergogne sa position et de son argent afin de se faire remettre l’enfant le plus rapidement possible. Une fois cela fait, la jeune femme l’adopta presque aussitôt et ainsi, Aurore de Beaux-Vallois devient l’heureuse mère de celle qui se nommerait désormais Meredith de Beaux-Vallois. Une nouvelle vie allait désormais commencer pour toutes les deux, bien loin de se douter de ce que l’avenir allait leur réserver, à l’une, comme à l’autre.

Certains dirons que cette adoption n’est en réalité que le simple caprice d’une petite fille riche et gâtée, désireuse de voir son illustre nom de famille se perpétuer à travers le temps, et peut-être cela est-il le cas. Quoi qu’il en soit, la jeune femme se révéla être, au final, une bonne mère… Certes, peut-être un peu trop protectrice vis-à-vis du monde extérieur et de ses multiples dangers, mais qui pourrait lui reprocher cela au final ? Sa fille, c’était sans le moindre doute son bien le plus précieux, la chose que, à l’instar de son empire financier, elle défendrait bec et ongles contre tous ceux qui envisageraient de la lui prendre. Tout comme sa mère avant elle, Meredith connu un début de vie placé sous les meilleurs augures : des jouets à ne avoir qu’en faire, des vêtements tous plus beaux les uns que les autres, une nounou attentionnée pour pallier à l’absence de sa mère occupée à travailler… Mais il serait très injuste de dire que Aurore ne s’occupait pas de Meredith, bien au contraire. Elle faisait de son mieux pour être la plus présente possible dans leur vaste demeure, elle s’impliquait véritablement dans son éducation, même si elle devait bien avouer une certaine incapacité à la punir lorsqu’elle faisait des bêtises. Heureusement, ‘’nounou’’ était là pour faire contrepoids à cette déficience maternelle.

Lorsque le monde changea définitivement, Meredith approchait sa quatrième année. Loin de pouvoir prendre conscience du bouleversement qui allait ravager le monde comme jamais encore cela n’était arrivée, elle continuait de penser que son petit monde resterait éternellement tel quel. En revanche, sa mère, elle, prit rapidement conscience des retombées d’un tel changement. Elle savait que le monde d’autrefois était désormais révolu, que les non mutants allaient certainement payer le prix de la xénophobie dont avaient été si souvent victime les mutants d’hier… Le monde allait changer de manière radicale et pas vraiment dans le bon sens pour la majorité de la population qui ne possédait pas le gène x. Lorsque la situation commença réellement à s’aggraver pour les non mutants et à la vue des destructions qui commencèrent à ravager certains pays, Aurore compris immédiatement que les villes n’étaient plus un lieu sûr pour elle et sa fille. C’est pourquoi, elle décida d’acheter une propriété à quelques dizaines de kilomètres de Paris, afin d’y trouver un refuge, si ce n’était sûr à cent pour cent, tout au moins éloigné des combats et des conséquences issues des nouvelles lois en vigueur par l’empire.

Voulant à tous prix épargner, peut-être naïvement les effets direct de la dictature mutante à Meredith, sa mère ne l’amenait que très rarement à Paris. Celle-ci commençant à peine à appréhender la politique de son point de vue enfantin et n’ayant jamais connu un autre mode de gouvernance que l’empire, ne comprenait pas vraiment pourquoi les gens disaient que ce n’était pas bien La relative protection que sa mère lui apportait en l’éloignant ainsi de la vie journalière de la population l’empêchait d’assister aux perpétuelle contrôles et brimades dont les non mutants étaient quotidiennement les victimes et, même si elle-même n’y avait pas échappé lors de ses rares visites en ville, elle trouvait cela normal, puisque c’était la loi. Après tout, sa mère ne lui avait-elle pas appris à être respectueuse des lois ? Respecter les lois, c’est éviter les ennuis, lui avait-elle répété maintes et maintes fois. Cela étant, Meredith était également protégée par le statut social de sa mère. Même si elle demeurait une ‘’vermine d’humaine’’ aux yeux des mutants en accord avec l’empire, elle n’en demeurait pas moins une puissante femme d’affaire avec une grande influence dans les milieux financiers.

Même si cela devait sans doute faire très mal à leurs ego de mutants supérieurs, les représentant de l’empire en Europe savaient qu’ils ne pourraient maintenir le continent sans l’aide des milieux financiers et industriels. Faute d’avoir une armée de mutants doué d’un sens des affaires hors du commun, l’empire avait du composer avec les non mutants important de ce secteur. En échange de privilèges envers eux et leurs familles, ceux-ci s’engageaient à continuer à maintenir à flot l’industrie afin que l’empire ne sombre pas dans un chaos total. Certes, c’était là un pacte avec le diable et Aurore ne se voilait pas la face. Mais au moins, épargnait-elle quelque peu sa famille et ses nombreux employés, dans un moindre mesure cela dit, des effets de la dictature mise en place. Certains appelaient cela de la collaboration, à l’image de celle instaurée durant la seconde guerre mondiale… Peut-être… Aurore était d’une nature assez pragmatique et même si elle appréciait les idéaux nobles, elle savait également que ceux-ci ne résistaient guère à la rencontre avec le cruel et douloureux mur de la réalité. Et puis… Est-ce que les nobles idéaux n’existaient ils pas uniquement, parce que des gens comme elles acceptaient de se salir les mains à la place des esprits droits et chevaleresques ?

Bien loin de toutes ces considérations bassement politique, Meredith vivait une existence plutôt tranquille et heureuse en dépit de son isolement évident. Sa scolarité s’effectua dans le même état d’esprit, sa mère ayant décidé de lui adjoindre un professeur particulier à domicile. De fait, la petite fille ne vit presque pas de personnes étrangères à son environnement familier au cours de la période impériale, hormis les rares fois ou elle accompagnait sa mère à Paris. Elle ne côtoya également que très peu d’enfants, ce qui ne sembla pourtant pas la déranger outre mesure. Meredith avait tout ce qu’elle pouvait désirer et sa mère était d’une extrême attention à son égard, quel enfant aurait eu envie de partager cela ? Pas elle en tous cas. Son seul véritable lien avec le monde était finalement la télévision et Internet, avec tous les filtres que ces médias pouvaient parfois produire. Sa vision du monde, sans pour autant être faussé, n’en était pourtant pas moins exempte de visions erronée sur la réalité de la société. Un bonheur artificiel teinté d’une multitude de sacrifices aussi divers que parfois sordides, mais c’était sans là le prix de l’innocence après tout.

Pour Meredith, ce monde gouverné par les mutants était une normalité puisqu’elle n’avait pas connu l’ancien monde. La démocratie ? les non mutants aux pouvoir ? elle avait vu vaguement vu ça dans les livres et ses cours d’histoire, mais cela restait ‘’de l’histoire’’ à ses yeux. D’ailleurs, elle s’était souvent demandé comment pouvait fonctionner une démocratie, si tous le monde pouvait décider de tout. L’idée même de pouvoir au peuple était une notion que la fillette avait, il fallait bien l’avouer, un peu de mal à assimiler concrètement. En effet, si tous le monde avait le pouvoir, alors à quoi servait ce dernier ? quelle était intrinsèquement sa valeur ? Les non mutants maltraités ? c’était comme ça, c’était la loi, c’était… Normal, tout simplement.

Après sept longues années de règne despotique, l’empire imposé par les mutants s’écroula finalement. Même si la majorité de la population ne su jamais vraiment comment et pour quelle raison, tous et surtout les non mutants, furent soulagés. En dépit de ce revirement, assez inattendu il fallait bien le reconnaître, Aurore décida de continuer à vivre en dehors de la capitale. Dans la vaste propriété perdue dans la campagne environnante, la vie ne semblait guère avoir été affectée par ce bouleversement politique : Meredith continuait d’étudier à domicile, elle n’allait toujours que très rarement en ville… Outre le fait que Aurore s’était finalement adaptée à cette vie en semi autarcie ou sa fille n’était qu’à elle et à elle seule, Elle avait préféré attendre de voir la tournure que prendraient les évènements. Même si l’empire était désormais tombé, la situation ne redeviendrait pas pour autant comme avant, pas après de telles années d’humiliations et d’inégalités envers les non porteurs du gène x. Elle savait qu’elle ne pourrait pas retenir éternellement Meredith loin du monde, mais Aurore jugea que pour le moment cela était encore préférable… Au moins, jusqu’à ce que le monde se reconstruise de manière durable et que les tensions inter espèces se stabilisent quelque peu.

A onze ans, Meredith assistait à la naissance d’un nouveau monde… Dont elle se moquait un peu à vrai dire. Dans les faits, cela ne changeait pas grand chose à sa situation, de son point de vue. Sa mère lui avait dit que la démocratie allait sûrement revenir ? D’accord… Pourquoi pas… Si elle le disait… Plongée dans son insouciance quasi insulaire, le sujet ne l’intéressait pas vraiment en réalité. C’était des histoire de grandes personnes tout cela après tout, cela ne la concernait pas vraiment. Elle, était heureuse comme ça et cela lui suffisait bien. L’histoire de la fillette aurait pu s’arrêter là, elle aurait pu devenir une personne solitaire, peu désireuse de se frotter aux monde extérieur à son petit univers parfait. Mais le destin en décida autrement lorsque, vers la fin de sa onzième année, Meredith s’éveilla un beau matin en constatant que ses mains et ses pieds étaient enveloppés d’une curieuse énergie blanche vaporeuse et chancelante, aux contours légèrement teintés d’un bleu pâle, presque pastel. Est-il utile de préciser que ce fut immédiatement la panique dans le cœur de la fillette ? Elle se mit à hurler, appela avec l’énergie du désespoir sa mère à plein poumons, tout en secouant énergiquement ses membres dans le vain espoir de se débarrasser de cette énergie inconnue. Lorsque Aurore pénétra dans la chambre de la fillette en trombe, inquiète des cris poussé par celle-ci, Meredith se jeta sans attendre dans ses bras tout en pleurant et en suppliant sa mère de faire quelque chose pour arrêter ‘’ça’’. Sa mère, sans même s’inquiéter des éventuelles conséquences d’un tel contact, la serra alors très fort entre ses bras en lui faisant la promesse aussi absurde que généreuse, que tout allait bien se passer, qu’elle allait tout arranger.

Après cet événement, aussi inattendu que finalement assez effrayant,, la mère de Meredith la fit très rapidement examinée par un généticien afin de la conforter dans son intuition initiale. En effet, produire ainsi ce qui semble être à première vue de l’énergie n’étant pas vraiment habituel chez l’être humain, Aurore en été rapidement arrivé à la conclusion que cela ne pouvait signifier qu’une seule et unique chose : sa fille, son héritière, était sans doute une mutante. Elle ne su dire si c’était un bien ou alors, un mal, surtout après la sombre période impériale de ces dernières années. Lorsque le généticien lui confirma la nature de mutante de Meredith, sa mère eu alors une idée. Elle en savait bien assez sur les mutants, pour savoir que leurs pouvoirs ne restait pas actifs tout le temps, pas pour la majorité d’entres eux en tous cas. C’est pourquoi, après avoir rassuré sa fille et lui avoir assuré qu’elle ne risquait rien, elle lui demanda de se concentrer et de penser que cette curieuse énergie disparaissait. Meredith eu un peu de mal à s‘exécuter, mais après quarante-cinq minutes de concentration intense elle arriva, à sa grande et heureuse surprise, à faire disparaître dans le néant ce bien curieux mais néanmoins assez joli, effet visuel. Afin de rendre le changement plus facile et plus rapide, sa mère lui conseilla alors de s’exercer de temps en temps à faire apparaître et disparaître cette énergie inconnue. Bien que peu rassurée tout de même, la fillette lui promis de le faire régulièrement.

Toutefois, le généticien avait été bien incapable de définir la nature de cette énergie vaporeusement vacillante. Elle ne correspondait à rien de connu et donnait l’impression de partir en lambeaux incessants. Mais rassurée de l’impact inexistant sur sa fille, Aurore ne s’en inquiéta pas outre mesure. Mais maintenant que Meredith était une mutante, elle allait devoir la protéger… Encore un peu plus… Aurore avait entendu parlé de cette école ou l’on accueillait les jeunes mutants afin de leur apprendre à maîtriser leurs pouvoirs, mais elle ne songea pas un seul instant à y envoyer sa fille. Après tout, son pouvoir ne paraissait pas avoir besoin d’un quelconque suivi, hormis celui que elle-même lui prodiguait. De plus, que pourraient-ils lui apprendre de plus que ce qu’elle savait déjà ? La mutation de sa fille n’avait visiblement pas le moindre effet autre que cette énergie. Une mutation certes spectaculaire, mais fondamentalement aussi inutile que inoffensive. Non, elle en était certaine, elle pourrait aider sa fille à gérer cela.

Quelques semaines s’écoulèrent encore et le temps sembla donner raison à Aurore. Meredith ne manifestait pas d’autre effet que cette curieuse énergie à l’extrémité de ses membres et elle semblait contrôler de mieux en mieux son activation. Même si parfois, sous le coup de la colère ou de l’émotion, celui-ci s’activait spontanément. Tout allait donc bien dans le meilleur des (petits) mondes des Beaux-Vallois, mais un incident vint tout bouleverser quelques jours plus tard. En dépit des apparences, Meredith était une enfant assez casse-cou et cela, au grand dam de sa mère qui craignait toujours qu’elle ne se fasse mal. N’ayant aucun amis avec lesquels s’amusait dans sa vaste propriété, la fillette avait pris l’habitude de grimper aux arbres afin de, comme elle le disait si souvent avec une malice évidente dans le regards voir les limites du royaume des Beaux-Vallois. Cela amusait d’ailleurs beaucoup sa mère, qui savait, elle, que les limites de son véritable ‘’royaume’’ étaient bien plus vaste et sur un plan autrement plus terre-à-terre. Meredith serait bel et bien une souveraine un jour prochain, mais son royaume serait financier et non pas géographique.

Ce qui amusa nettement moins sa mère, ce fut lorsque son pied glissa sur une branche et que Meredith commença à chuter lourdement au sol. Le cœur de sa mère se serra instantanément, mais il était difficile de dire si cela fut du à l’inquiétude de voir sa fille atterrir douloureusement sur le sol herbeux ou bien à celui de voir cette dernière stopper net sa chute à moins d’un mètre du sol en question. Aurore n’en croyait pas ses yeux, sa fille était en train de flotter dans les airs. Son pouvoir s’était activé, sans doute par instinct, mais cette fois-ci il s’accompagnait de cette étonnante flottaison aérienne. Toute aussi surprise, Meredith gesticula comme elle l’aurait fait pour se relever et c’est là que sa mère compris son erreur : sa fille ne flottait pas, elle volait. Curieusement, cette dernière ne paniqua pas vraiment même si très rapidement elle se retrouva à nouveau les deux pieds sur terre, sans vraiment savoir comment elle avait fait. Sans doute la peur de sa chute avait-elle supplantée la peur, de ce qui était apparemment une nouvelle manifestation de sa mutation. Forte de sa première expérience en matière de mutation surprenante, Meredith appréhenda cette fois-ci la chose de manière plus calme, voire même assez amusée en fait. Après tout, voler c’était certes un peu effrayant, mais en même temps très sympathique au final. C’est un état que d’ailleurs la fillette prit un malin plaisir à exercer, inconsciente du danger que pouvait représenter un accident dans ce cas de figure. Toutefois, l’inquiétude sous-jacente de sa mère vis-à-vis de cette nouvelle aptitude, tempéra légèrement les ambitions de la fillette. Sa mère lui avait dit d’être prudente, de ne pas voler trop haut, de rester près du sol pour le moment…

Meredith obtempéra bien volontiers afin de rassurer sa mère et elle passa donc le plus clair de son temps de vol à tout simplement planer à quelques mètres du sol. Bien qu’elle n’en disait rien, cela arrangeait assez bien la fillette. En effet, celle-ci avait fortement envie de voler très haut dans le ciel, mais son instinct la poussait à craindre la chute fatale. Après tout, mutante ou non Meredith n’en demeurait pas moins humaine et voler n’était pas une chose des plus naturelles pour ces derniers… Elle ne restait pas près du sol parce que elle avait peur d’aller plus haut, mais parce que sa mère le lui avait demandé… Elle ne faisait que obéir à sa mère finalement, c’était normal pour une gentille petite fille. Elle l’ignorait encore, mais cette complaisance confortable allait avoir un effet pervers sur la future utilisation de son pouvoir aérien. Cependant, parfois Meredith osait, tout en restant tout de même près du mur du manoir, s’élever jusqu’aux fenêtres du dernier étage. Une hardiesse qui ne plaisait guère aux yeux de sa mère, qui la grondait à chaque fois.

Certains dirons que cela était inévitable, mais les évènements finirent pas donner raison à Aurore lorsque, un jour, Meredith prit peur alors qu’elle réitéra la chose. Ce fut une peur stupide, une frayeur dû à un simple oiseau volant un peu trop vite et un peu trop près d’elle… Peu expérimentée, Meredith se déconcentra et chuta au sol. Tout au moins, les choses auraient-elle dû se passer ainsi si, par un heureux réflexe, la fillette n’avait pas eu la présence d’esprit d’agripper le rebord de la fenêtre. Paniquée, elle oublia totalement le fait qu’elle pouvait voler et se mit à hurler et à appeler à l’aide. Heureusement pour elle, un domestique qui était non loin de la pièce l’entendit et se précipita à son secours. A partir de ce moment là, les choses changèrent. Sa mère commença, pour la, première fois de sa vie et sans doute galvanisée par une peur intense, à la gronder comme jamais encore elle ne l’avait fait, ce qui étonna la fillette tout autant que cela la choqua.

La première décision de Aurore fut d’interdire à sa fille de voler, fut-ce à quelques centimètres du sol. Toutefois elle se ravisa assez rapidement, consciente que sa décision entravait ce qui était finalement la nature même de sa fille. Meredith fut donc autorisée à voler, mais pas à plus de un mètre du sol, un point sur lequel sa mère se montra absolument intraitable. Meredith accepta, consciente que tout ceci résultait en fin de compte de sa désobéissance à un ordre de sa mère. De plus, elle avait eu très peur cette fois-ci et ce n’était pas une simple vison préventive de l’esprit, elle avait vraiment failli mourir. Son ardeur conquérante vis-à-vis des cieux s’en trouva très fortement amoindrie, allant jusqu’à lui faire perdre son envie de s’envoler comme un oiseau.

Si pour Meredith l’événement fut rapidement classée, pour sa mère il en fut pas de même. Aurore avait toujours pensé qu’elle pourrait gérer la mutation de sa fille, qu’elle saurait la protéger des effets de cette dernière, mais cet accident lui fit réaliser qu’elle n’avait pas l’expérience nécessaire pour cela. Bien que cette idée lui déplaisait très fortement, Aurore avait besoin d’aide, d’une aide plus adaptée à la mutation de sa fille et elle ne voyait qu’un seul endroit ou elle pourrait obtenir cette aide. Mais confier sa fille, son précieux trésor à des parfaits inconnus, n’était guère pour la rassurée. De plus, la mère de Meredith craignait que ses actions passés ne se retournent contre sa fille. Peu de gens savaient exactement qui avait aidé l’empire à prendre le contrôle de l’Europe, mais elle ne doutait pas un seul instant que les fameux x-men en savaient long sur la question. Qu’on lui en tienne méchamment rigueur, cela ne la dérangeait pas vraiment dans la mesure ou Aurore savait qu’elle avait fait ce qu’elle devait pour assurer la sécurité de sa fille et de son propre empire, employés compris. Toutefois, elle ne voulait pas que Meredith soit mal considérée par ces mutants, à cause de cela. Elle craignait que sa fille ne soit victime d’un odieux et cruel ostracisme, uniquement à cause de son ascendence. Mais après y avoir longuement réfléchi, la mère de la fillette dû se rendre à l’évidence, elle n’avait plus le choix pour le bien de sa fille. De plus, Aurore réalisait de plus en plus clairement que, à la vue de la tournure que prenaient les évènements, elle avait sans doute trop protégé Meredith. A trop la couver, elle l’avait sans doute rendu inapte à affronter la dure réalité du monde qui s’annonçait.

Même si cette idée la faisait se sentir terriblement coupable, la mère de la fillette savait qu’elle devait armer sa fille pour l’avenir… Mais ce qu’elle savait également, c’était qu’elle n’était absolument pas en mesure de le faire elle-même. Trop d’amour pouvait devenir un piège étouffant, elle le comprenait seulement aujourd’hui. Voilà pourquoi, elle se décida finalement à confier Meredith à ceux-là même qui avaient si ouvertement lutté contre la suprématie mondiale de l’empire, en espérant que sa fille n’en souffre pas trop par sa faute. Mais les x-men eux-mêmes avaient leurs propres problèmes, comme en témoignait l’attentat dont avait été victime l’institut quelques semaines plus tôt. Ce fait ne fut guère pour rassurée Aurore, mais elle se fit douloureusement souffrances pour ne pas laisser son instinct maternel prendre le dessus et prendre la décision de garder sa précieuse petite fille auprès d’elle, en sécurité, dans sa forteresse isolée.

Même si Aurore semblait bien décidée, cet attenta compliquait quelque peu sa tâche. En effet, l’institut détruit il n’y avait plus aucun moyen de contacter les x-men qui semblait avoir comme soudainement disparu de la surface de la Terre. Fort heureusement, elle avait les moyens de trouver qui elle voulait, quand elle le voulait... Le pouvoir permettait décidément bien des choses inaccessible au commun, il fallait bien l’avouer. En dépit de leur volonté de rester apparemment dans l’ombre, retrouver les mutants susnommés ne lui fut donc guère difficile. Mais en constatant dans quel sorte d’endroit ils avaient fini par trouver refuge, Aurore eu à nouveau une hésitation : devait-elle réellement leur confier Meredith, alors qu’ils vivaient dans un vieux motel abandonné ? Avaient-ils encore seulement les moyens de s’occuper correctement d’elle ? En dépit de ses doutes, Aurore fini par accepter cette idée. Ce ne fut guère facile, mais elle se fit finalement une raison. Au moins, Meredith serait confrontée à la difficile réalité du monde réel.

Convaincre la principale concernée de cette décision ne fut pas la chose la plus facile. Meredith ne compris pas vraiment le pourquoi du comment, estimant qu’elle n’avait pas à aller ‘’là-bas’’. Dans toute la splendeur de son assurance naïve, la fillette estimait qu’elle savait déjà voler, qu’elle n’avait pas besoin que quelqu’un le lui apprenne, surtout pas si elle devait quitter son doux et idyllique cocon protecteur pour se rendre à l’autre bout du monde. Meredith protesta énergiquement, encore et encore, tout en suppliant sa mère de renoncer et en lui promettant que désormais elle ne lui désobéirait plus jamais. En dépit de sa forte envie de céder aux suppliques larmoyantes de sa fille, Aurore réussi à rester ferme et lui confirma définitivement sa décision.

Ayant échouée à faire fléchir sa mère, Meredith n’eu d’autre choix que d’accepter cette terrible décision. Mais elle n’avait vraiment pas envie d’y aller, de rencontrer des inconnus qui ne la connaissait même pas… Et puis, il y aurait aussi tous les autres et elle, serait toute seule. Loin de chez elle, de sa mère… Au fin fond, selon elle, des Etats-Unis. Non, vraiment elle ne voulait pas y aller.

Arriva finalement le jour du départ, en dépit de toutes les prières intérieures de la fillette destinée à contrer cette fatalité abjecte. Au cours du trajet, sa mère lui fit mille et une promesse : elle viendrait la voir, elle pourrait l’appeler quand elle le voudrait, elle reviendrait en France pour les vacances… Des paroles certes rassurantes, mais qui ne consolaient pas vraiment le cœur lourd de la jeune mutante qui affichait cependant un sourire un peu triste. Un fois à New York, la route en direction du motel fut finalement assez court en comparaison du reste du voyage et une fois sur place Meredith eu la confirmation de ce qu’elle pensait : elle n’allait vraiment pas se plaire dans cet endroit. Pour le peu qu’elle en voyait, l’endroit lui semblait miteux, sinistre, laid…Elle regrettait déjà l’immense parc qui entourait le manoir familial, alors qu’elle n’avait pas passé plus de deux minutes sur place. Sa mère reparti, la fillette poussa un profond soupir. Voilà, elle était officiellement toute seule maintenant, toute seule face aux autres. Au cours des heures qui suivirent, Meredith jeta un regard plus approfondi sur les lieux en les visitant, jugeant ces derniers, dans une évidente mauvaise foi, vraiment affreux et petit comparé à chez elle. Bien qu’obéissant à sa mère, Meredith ne pu dissimuler son mécontentement en dénigrant chaque choses qu’elle voyait. Les gens n’échappaient d’ailleurs pas à cette vision déformée des choses. Elle trouvaient les adultes un peu effrayant, voire un peu sévère pour certains, se basant sur des critères très clairement partiaux et connus de elle seule, comme par exemple cet homme dont elle ne se souvenait jamais du nom et qui portait un bandeau sur l’œil… Lui, il était vraiment effrayant et la fillette espérait bien ne jamais avoir affaire à lui, c’était certain..

Au bout de quelques jours, le constat n’était guère reluisant. Meredith n’aimait décidément pas les lieux, ou elle ne voulait pas les aimer, elle détestait dormir avec des autres personnes dans la même pièce, alors que jusqu’ici elle avait eu sa propre chambre rien qu’à elle. Dans une exagération certaine, la fillette comparait un peu les chambres à des cages à lapins ou ces derniers s’entassaient. Meredith n’aimait pas cette promiscuité, elle qui avait été habitué à de larges espaces depuis sa naissance. Concernant ses relations avec les autres élèves, la situation n’était guère plus positive. Elle ne se trouvait aucun point commun point avec eux et préféra se murer dans une solitude qu’elle jugea opportune. Les cours lui furent également très douloureux, elle n’arrivait pas à comprendre comment on pouvait apprendre avec un professeur pour plusieurs élèves, elle qui avait toujours eu droit à l’attention exclusive de ses enseignants.

En un mot comme en cent, les premiers jours de Meredith au ‘motel’stitut’’, comme elle s’amusait à nommer l’endroit, n’étaient guère encourageant. Toutefois, ne voulant pas faire de peine à sa mère, la fillette faisait bonne figure devant les adultes. Elle leur assurait que tout allait bien, qu’il n’y avait aucun problème, qu’ils n’avaient pas à s’inquiéter… Mais qu’est-ce qu’elle s’ennuyait. L’endroit était désert, loin de la ville et en plus on lui avait formellement interdit de quitter l’enceinte du motel… pour sa propre sécurité lui avait-on dit, même si elle ne voyait pas quel danger elle pouvait courir ici, si ce n’était celui de mourir d’un profond ennui.

Meredith passait le plus clair de son temps libre assise sur le trottoir du motel, laissant son regard se perdre sur l’immensité céleste qui surplombait ce dernier jusqu’à ce qui lui paraissait être l’infini. Elle rêvait à sa vie d’avant, les yeux empli d’un certain regret… Vanille lui manquait, elle espérait qu’il allait bien… La fillette regrettait de ne pas avoir pu l’emmener avec elle, mais les gens d’ici étaient pauvres, ils n’avaient pas d’écurie… Dommage…

La fillette était là pour, avant tout, soi-disant apprendre à voler… Pourtant, depuis son arrivée elle n’avait vu aucun mutant pouvant le faire. Etait-elle la seule ici ? Dans ce cas, elle se demandait bien comment ils pourraient lui apprendre à voler, si eux-même ne savait pas le faire, c’était aussi stupide que de vouloir apprendre à piloter un avion à quelqu’un, alors que soi-même on ignorait comment faire. Meredith en arriva finalement à une conclusion qui, dans les faits l’arrangeait plutôt bien : Rester ici ne lui servait à rien, il ne restait plus qu’à en convaincre sa mère afin qu’elle la fasse revenir chez elle.

Cette seule pensée raviva le sourire de Meredith d’un tout nouvel éclat. Finalement, elle ne sera pas resté trop longtemps au ‘’motel’stitut’’

Meredith et ses certitudes, tout un roman… Elle ne doutait même pas, un, seul instant, de réussir à convaincre la directrice des lieux du bien fondé et de la justesse de son raisonnement. Elle avait l’air d’être intelligente après tout, alors elle en arriverait sûrement à la même conclusion qu’elle.

Note : Les origines complètes du personnage sont disponibles en privé. Notez bien qu’elles n’ont aucune incidence sur le jeu, mais qu’elles expliquent en détail les raisons de sa mutation et de ses deux dons apparemment sans lien et que cela reste bien dans le cadre de l’univers marvel pour qui le connaît assez bien.

Code by Anarchy






Avatar : ??? (enfant mannequin)
Multi-compte : Oui [ ] Non [ X]
Date de naissance IRL : Adulte bien tassé (kro ! kro ! pas jeune en fait, mais chut...) :mimi:
Avez-vous lu les règles ? Ok, by Xehanort
Comment avez-vous connu le forum ? De mémoire, Tour de jeu me semble t’il

Code by Anarchy



Dernière édition par Meredith de Beaux-Vallois le Sam 04 Juil 2015, 14:35, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateurhttp://xmh-the-after-years.forum-gratuit.tv/t1148-meredith-de-beaux-valloishttp://xmh-the-after-years.forum-gratuit.tv/t1152-meredith-de-beaux-valloishttp://xmh-the-after-years.forum-gratuit.tv/t1153-meredith-de-beaux-vallois#22244




Messages : 2557
Date d'inscription : 11/07/2012
Identité : Stanislas K. Lannister
Dons : Immortalité. Maniement de la lumière, des flammes.

MessageSujet: Re: Meredith de Beaux-Vallois Mer 01 Juil 2015, 22:12

Tout d'abord, bienvenue sur XMH !
Je tiens à te féliciter pour cette fiche très bien écrite, et tu as fait un vrai effort pour assimiler le contexte ! Smile
Par contre, j'ai quelques petites remarques à faire avant de te valider.
A vrai dire, l'histoire est si bien détaillée, qu'il est dommage qu'il n'y ait pas un paragraphe final qui parle des événements récents du forum. Les X-Men ont été victimes d'un attentat et ont un nouveau leader, ce qui a eu un impact sur la vie de Meredith. D'autant qu'ils vivent ailleurs. Peut-être n'as-tu pas fait attention aux messages à la fin du contexte ?
Petits détails : tu peux générer ta feuille de personnage, dans le profil, et retourner lire les règles, pour nous donner le code de règlement, en réponse à la question en bas de fiche ?

Pour finir, c'est juste une suggestion. Tu es libre de prendre l'avatar que tu veux, mais si tu veux, on peut t'aider à choisir une célébrité visible au cinéma ou dans des séries, car cela est plus sûr pour des questions de droits d'image, et surtout, tu trouveras peut-être des images qui ne te posent pas de problèmes de dimension pour l'avatar ?

Voilà, j'ai tout dit^^

_________________











"I think a lot. I notice everything. But I never said a word."




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateurhttp://xmh-the-after-years.forum-gratuit.tv/t608-zexionhttp://xmh-the-after-years.forum-gratuit.tv/t38-zexion-warrior-of-lighthttp://xmh-the-after-years.forum-gratuit.tv/t54-zexion-roxas-axel-algernon-benedict-judsen#138http://xmh-the-after-years.forum-gratuit.tv/t1403-zexion#27116http://dafael.wordpress.com/


Messages : 67
Date d'inscription : 30/06/2015
Identité : Meredith de Beaux-Vallois
Dons : vol et création d'énergie (actifs) - projection d'énergie (inactif)

MessageSujet: Re: Meredith de Beaux-Vallois Ven 03 Juil 2015, 13:38

J'avoue, j'en suis resté à ma lecture d'avant accident informatique, désolée ! ^_^"

Comme ma fiche était quasiment fini, je m'étais dit que rien de notable ne changerait d'ici à ce que je poste. Comme quoi, je me suis trompé... Et si, si, promis, j'ai bien lu le règlement mais j'ai oublié depuis tout ce temps, je vais corriger ça de suite.

pour l'avatar, je ne sais pas trop... Je n'aime pas spécialement les célébrité, car souvent elles sont inconsciemment associés aux personnages les plus marquant de leur répertoire. Par exemple, un avatar de Hugh Jackman sera inconsciemment associé à Wolverine, tu vois ce que je veux dire ? Nicole Kidman et bien... C'est Nicole Kidman, on ne le présente plus comme on dit. Une célébrité est bien souvent trop connotés je trouve.

Maintenant, je ne suis pas obtus non plus, alors si vous trouvez un avatar qui me parle par rapport à ma vision du personnage, je reste en ouverture totale vis-à-vis de toute propositions. Ceci dit celui que j'utilise actuellement me plait bien, elle a ce petit quelque chose qui la rend toute mignonne et elle me parle plutôt bien (je fonctionne au ressenti pour les avatars, ils conditionnent, dans 99% des cas, l'histoire et le vécu du personnage). De plus, les enfants stars célèbre cela ne court pas vraiment les rues. Razz

Pour les récents évènements, je vais aller lire ça et voir comment je peux les intégrer dans la fiche. Meredith est-elle arrivée avant ? Après ? La réponse change tout je dois dire. Je verrais ça, mais n'attend pas de correction avant quelque jour (au mieux, demain ou après demain).

Ah oui, je file également générer la fiche du perso, mais je pensais qu'il fallait attendre la validation en fait.

Pour l'assimilation du contexte, je me suis dit que c'était le plus logique si on regarde l'histoire de l'humanité... Tous les conquérants ont du "collaborer" avec les autorités autochtones, afin de pouvoir diriger les institutions qui, elles-mêmes, permettent de diriger le pays. A fortiori, c'est encore plus vrai dans un monde aussi complexe et interdépendant que celui qui est le nôtre actuellement, même si les conquérants susnommés ne l'avoueront jamais :sif: Ce qui, bien entendu, n'empêche pas les lois ségrégationnistes.

Bref, je m'occupe de tous ça, promis !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateurhttp://xmh-the-after-years.forum-gratuit.tv/t1148-meredith-de-beaux-valloishttp://xmh-the-after-years.forum-gratuit.tv/t1152-meredith-de-beaux-valloishttp://xmh-the-after-years.forum-gratuit.tv/t1153-meredith-de-beaux-vallois#22244



Invité

Invité


MessageSujet: Re: Meredith de Beaux-Vallois Ven 03 Juil 2015, 13:55

Bienvenue par ici ^^

Pour l'avatar, je peux te conseiller ce site : http://child-actor-gifs.tumblr.com/kids
Il regroupe beaucoup d'enfants acteurs plus ou moins connus. Ça te donnera également un base de gifs pour ton personnage et/ou pour vérifier si l'avatar te plait vraiment. Ne restera plus après qu'à chercher une image de l'artiste choisi ! En espérant que ça aide ^^
Revenir en haut Aller en bas


Messages : 67
Date d'inscription : 30/06/2015
Identité : Meredith de Beaux-Vallois
Dons : vol et création d'énergie (actifs) - projection d'énergie (inactif)

MessageSujet: Re: Meredith de Beaux-Vallois Ven 03 Juil 2015, 14:30

Merci, je vais aller voir ça des que j'aurai un peu de temps devant moi. Mais si c'est une question (en partie) de droit à l'image, est-ce que les enfants non célèbre des stars ne rentrent pas dans ce cadre ? C'est leurs parents qui sont célèbre après tout, pas eux à proprement parlé.

(Le détail, toujours le détail...) :sif:
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateurhttp://xmh-the-after-years.forum-gratuit.tv/t1148-meredith-de-beaux-valloishttp://xmh-the-after-years.forum-gratuit.tv/t1152-meredith-de-beaux-valloishttp://xmh-the-after-years.forum-gratuit.tv/t1153-meredith-de-beaux-vallois#22244



Invité

Invité


MessageSujet: Re: Meredith de Beaux-Vallois Ven 03 Juil 2015, 14:54

Pour la plupart ce sont des enfants-acteurs et non enfants d'acteurs, tu t'en rendras compte en parcourant le site ^^
Revenir en haut Aller en bas




Messages : 2557
Date d'inscription : 11/07/2012
Identité : Stanislas K. Lannister
Dons : Immortalité. Maniement de la lumière, des flammes.

MessageSujet: Re: Meredith de Beaux-Vallois Ven 03 Juil 2015, 16:18

Oh, ça date de plusieurs mois, les plus gros changements, mais pas de souci ^^
Merci de prendre nos remarques en compte en tout cas, ton investissement fait plaisir.
Oui, je vois ce que tu veux dire pour les "célébrités", mais c'est d'autant plus aisé de ne pas trouver quelqu'un d'emblématique, avec un enfant.
De toute façon, je t'ai donnée les infos dont tu as besoin, qu'elle soit arrivé avant ou après l'attentat. Du coup, c'est toi qui vois ce qui est le mieux.
Pour l'avatar, merci à Zephyr pour le coup de main. Là, sans vraiment réfléchir, j'ai pensé à Abigail Breslin ( http://7-themes.com/data_images/out/24/6850171-abigail-breslin.jpg ).
En tout cas, on te laisse réfléchir pour l'avatar et les changements demandés. Juste, préviens-nous quand tout est bon ! Bon courage. Wink

_________________











"I think a lot. I notice everything. But I never said a word."




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateurhttp://xmh-the-after-years.forum-gratuit.tv/t608-zexionhttp://xmh-the-after-years.forum-gratuit.tv/t38-zexion-warrior-of-lighthttp://xmh-the-after-years.forum-gratuit.tv/t54-zexion-roxas-axel-algernon-benedict-judsen#138http://xmh-the-after-years.forum-gratuit.tv/t1403-zexion#27116http://dafael.wordpress.com/



Invité

Invité


MessageSujet: Re: Meredith de Beaux-Vallois Ven 03 Juil 2015, 21:23

Re-bienvenue, si j'ai bien compris ^^
Et au plaisir de se croiser chez les X-men *-*
Revenir en haut Aller en bas


Messages : 67
Date d'inscription : 30/06/2015
Identité : Meredith de Beaux-Vallois
Dons : vol et création d'énergie (actifs) - projection d'énergie (inactif)

MessageSujet: Re: Meredith de Beaux-Vallois Ven 03 Juil 2015, 22:19

Tu aimes les petites filles ?

(Je sais, je sais, dis comme ça cela peut sonner légèrement malsain) Razz

En fait, je ne suis jamais vraiment arrivée pour tout dire, c'est un peu compliqué. ^_^"

@Zexion : Abigail Breslin était plus mignonne lorsqu'elle était plus jeune. :mimi:

Je réfléchis à tout cela et je vous préviens des que c'est fait... Parti comme c'est parti, le paragraphe supplémentaire risque bien de se transformer en une ou deux pages word. :akhad:
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateurhttp://xmh-the-after-years.forum-gratuit.tv/t1148-meredith-de-beaux-valloishttp://xmh-the-after-years.forum-gratuit.tv/t1152-meredith-de-beaux-valloishttp://xmh-the-after-years.forum-gratuit.tv/t1153-meredith-de-beaux-vallois#22244


Messages : 67
Date d'inscription : 30/06/2015
Identité : Meredith de Beaux-Vallois
Dons : vol et création d'énergie (actifs) - projection d'énergie (inactif)

MessageSujet: Re: Meredith de Beaux-Vallois Sam 04 Juil 2015, 14:44

Yop tous le monde ! What a Face

Bien, j'ai rajouté un petit quelque chose à la fin de la fiche, afin de répondre à la demande faite. Ce supplément englobe plus ou moins les premiers jours de Meredith au motel'stitut (c'est elle qui a trouvé ce nom, toute seule comme une grande). Razz

Concernant l'avatar et après avoir passé la soirée d'hier à visiter les sites de photos d'enfants stars, j'ai finalement décidé de conserver l'actuel si cela ne pose pas de problème. Je n'en ai pas trouvé d'autre, qui me donne le même ressenti.

Voilà ^_^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateurhttp://xmh-the-after-years.forum-gratuit.tv/t1148-meredith-de-beaux-valloishttp://xmh-the-after-years.forum-gratuit.tv/t1152-meredith-de-beaux-valloishttp://xmh-the-after-years.forum-gratuit.tv/t1153-meredith-de-beaux-vallois#22244




Messages : 2557
Date d'inscription : 11/07/2012
Identité : Stanislas K. Lannister
Dons : Immortalité. Maniement de la lumière, des flammes.

MessageSujet: Re: Meredith de Beaux-Vallois Lun 06 Juil 2015, 18:53

Je tiens à te remercier pour les importantes modifications faites aux background. Concernant l'avatar, les changements de ton histoire m'ont fait penser à Taissa Farmiga, qui a un air de ton avatar actuel. Mais si tu veux le garder, tu en es bien sûr libre. Je pense que Meredith pourra se tourner vers Thalès, si elle veut en apprendre davantage sur le vol. :p Pour finir, tu crois que tu pourras trouver un surnom pour le personnage, qui lui sera attribué, quand elle sera plus intégrée aux X-Men ?

La fiche est validée.

Tu peux désormais réserver ton avatar et lister tes capacités. Si tu as besoin de quoique ce soit, ou des questions à poser, n'hésite pas à passer par ici.

On te conseille ardemment de jeter un œil à ce topic, afin de voir qui est libre pour jouer, ou faire tes propres demandes. Des scenarii sont également proposés aux joueurs. Je te conseille de poster une fiche de liens pour t'intégrer au mieux ; les référencements de sujets, eux, sont par .

Voici un récapitulatif de tous les liens utiles du forum, et de tout ce que tu peux faire, pour t'intégrer au mieux.

Il ne me reste plus qu'à te souhaiter officiellement la bienvenue et surtout, un excellent jeu. Smile

_________________











"I think a lot. I notice everything. But I never said a word."




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateurhttp://xmh-the-after-years.forum-gratuit.tv/t608-zexionhttp://xmh-the-after-years.forum-gratuit.tv/t38-zexion-warrior-of-lighthttp://xmh-the-after-years.forum-gratuit.tv/t54-zexion-roxas-axel-algernon-benedict-judsen#138http://xmh-the-after-years.forum-gratuit.tv/t1403-zexion#27116http://dafael.wordpress.com/



Invité

Invité


MessageSujet: Re: Meredith de Beaux-Vallois Lun 06 Juil 2015, 18:58

Bienvenue parmi nous.

Castiel est aussi un "as" du vol. :red:
Revenir en haut Aller en bas


Messages : 298
Date d'inscription : 06/09/2014
Identité : Jimmy Novak
Dons : immortalité - Ailes (vol) - Empathie - Guérison/Evacuation - Empreinte

MessageSujet: Re: Meredith de Beaux-Vallois Mar 07 Juil 2015, 00:17

Bienvenue à toi! ^_^

Mais oui, parfaitement, Castiel est un as du vol (il ne s'est pas cogné depuis au moins trois semaines, si on oublie l'incident avec la mouette)! Il donnera volontiers des leçons! En plus, il préfère bosser avec les jeunes qu'avec Thalès. Thalès est méchant. u.u

_________________
“Evil begins when you begin to treat people as things.” Terry Pratchett - I Shall Wear Midnight

Thème: Optimist - Zoë Keating

Avatar and signature by Zexion
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateurhttp://xmh-the-after-years.forum-gratuit.tv/t837-castiel#16628http://xmh-the-after-years.forum-gratuit.tv/t850-castiel#16845http://xmh-the-after-years.forum-gratuit.tv/t848-castiel-guerisseur-a-l-ouesthttp://plumederenard.hautetfort.com/




Messages : 1465
Date d'inscription : 11/09/2013
Identité : Diane Geyer
Dons : Maîtrise du sable / Contrôle du sommeil / Modification du groupe sanguin

MessageSujet: Re: Meredith de Beaux-Vallois Mar 07 Juil 2015, 13:11

Bonjour Meredith et bienvenue parmi nous !
J'ai crus voir que tu n'étais pas la plus heureuse qui soit au Motel. J'espère que nous arriverons à faire évoluer cela !
Bon séjour (amuses-toi bien)

_________________

*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateurhttp://xmh-the-after-years.forum-gratuit.tv/t725-helianthemehttp://xmh-the-after-years.forum-gratuit.tv/t449-helianthemehttp://xmh-the-after-years.forum-gratuit.tv/t455-helianthemehttp://xmh-the-after-years.forum-gratuit.tv/t454-heliantheme


Messages : 67
Date d'inscription : 30/06/2015
Identité : Meredith de Beaux-Vallois
Dons : vol et création d'énergie (actifs) - projection d'énergie (inactif)

MessageSujet: Re: Meredith de Beaux-Vallois Mar 07 Juil 2015, 13:24

:mxm:

On dirait que cela fait longtemps que vous n'avez pas eu affaire à des enfants... Autrement vous sauriez qu'il n'y a pas plus perfide et vicieusement sournois qu'un michton qui refuse, mordicus, tout ce que on lui propose. tongue

Thales, Castiel... Vu son état d'esprit actuel, vous pouvez lui présenter qui vous voulez elle trouvera toujours des arguments à vous opposer. Des arguments certes sans doute mâtinés d'une couche de mauvaise volonté, mais d'une logique implacable comme seuls les enfants savent le faire. Razz

Je vous laisse découvrir cela en jeu les adultes... Wink

Pour le nom de code, je pourrais en trouver un, pas de soucis. Je ne l'ai pas fait, car dans les faits elle n'est pas une x-men mais juste une jeune mutante qui vient pour apprendre à maitriser son pouvoir. Elle n'a donc pas encore le besoin de dissimuler son identité pour le moment. Dis-moi juste si tu le veux maintenant ou plus tard.

Merci à tous pour les bienvenues cela dit, je file immédiatement finaliser les dernières tâches me liant au forum. ^_^

@Hélianthème : ma foi, c'est vôtre rôle en tant que équipe pédagogique que de la faire évoluer, n'est-il pas ? What a Face C'est sur que si vous aviez une écurie, une piscine, un gigantesque parc verdoyant... Le minimum vital en résumé, Meredith se sentirait nettement moins hors contexte (moi qui pensais que les x-men étaient pété de thunes... Kro ! kro ! déçue !). :sif:

Le motel'stitut, c'est un peu le Kho lantha de Meredith en fait...:mimi:
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateurhttp://xmh-the-after-years.forum-gratuit.tv/t1148-meredith-de-beaux-valloishttp://xmh-the-after-years.forum-gratuit.tv/t1152-meredith-de-beaux-valloishttp://xmh-the-after-years.forum-gratuit.tv/t1153-meredith-de-beaux-vallois#22244




Messages : 1465
Date d'inscription : 11/09/2013
Identité : Diane Geyer
Dons : Maîtrise du sable / Contrôle du sommeil / Modification du groupe sanguin

MessageSujet: Re: Meredith de Beaux-Vallois Mer 08 Juil 2015, 11:36

@Hélianthème : ma foi, c'est vôtre rôle en tant que équipe pédagogique que de la faire évoluer, n'est-il pas ? What a Face C'est sur que si vous aviez une écurie, une piscine, un gigantesque parc verdoyant... Le minimum vital en résumé, Meredith se sentirait nettement moins hors contexte (moi qui pensais que les x-men étaient pété de thunes... Kro ! kro ! déçue !). a écrit:

Le motel n'est pas un lieu parfait, mais il est temporaire, nous travaillons tous à améliorer les conditions de vie des élèves. Wink

Bon jeu !

_________________

*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateurhttp://xmh-the-after-years.forum-gratuit.tv/t725-helianthemehttp://xmh-the-after-years.forum-gratuit.tv/t449-helianthemehttp://xmh-the-after-years.forum-gratuit.tv/t455-helianthemehttp://xmh-the-after-years.forum-gratuit.tv/t454-heliantheme


Messages : 67
Date d'inscription : 30/06/2015
Identité : Meredith de Beaux-Vallois
Dons : vol et création d'énergie (actifs) - projection d'énergie (inactif)

MessageSujet: Re: Meredith de Beaux-Vallois Mer 08 Juil 2015, 13:24

*sagesse enfantine lucide et un peu énervante* Razz

Le temporaire à la fâcheuse tendance à devenir permanent. :sif:

(J'ai dit que Meredith était une gentille petite fille, pas une petite fille facile) :mimi:
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateurhttp://xmh-the-after-years.forum-gratuit.tv/t1148-meredith-de-beaux-valloishttp://xmh-the-after-years.forum-gratuit.tv/t1152-meredith-de-beaux-valloishttp://xmh-the-after-years.forum-gratuit.tv/t1153-meredith-de-beaux-vallois#22244



Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Meredith de Beaux-Vallois

Revenir en haut Aller en bas

Meredith de Beaux-Vallois

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Les 100 plus beaux hommes en une minute
» Les plus beaux generiques
» Les beaux hommes congolais est ce qu'il y en a ?
» Canon EOS 350D - quel zoom pour de beaux portrait
» De beaux petits lots

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
XMH : The After Years :: Fiches validées :: X-Men-