XMH : The After Years
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez|

[Clos] I believe | Hélianthème

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage


Messages : 234
Date d'inscription : 10/09/2012
Identité : Andréas de Vale
Dons : Dématérialisation - Volonté apte à influencer celle des autres.

MessageSujet: [Clos] I believe | Hélianthème Mer 01 Juil 2015, 21:21




Avant qu'il ne soit réquisitionné pour une aimable séance de torture au quartier général des Ombres, Fantôme avait donné rendez-vous à Hélianthème, pour un briefing, en quelque sorte. La rose des sables lui avait bel et bien demandé des rapports, c'en était un, après tout. C'était après la réunion d'urgence avec les X-Men, après l'attaque de certains contre des mutants. Fantôme savait donc parfaitement qu'il était plus que responsable pour la capture de Wyrm, comme il en avait remué les sombres pensées, pendant la réunion au motel. Il fallait véritablement qu'il en parle à Hélianthème, même s'il avait hésité. Il était fort probable que la dame ne serait pas contente, ni même qu'elle apprécierait cette fidélité de rapport. Mais la vérité était que Fantôme jouait un jeu dangereux, et même s'il ignorait encore ce qui allait être fait de Wyrm, ou des autres, d'ailleurs, il avait de mauvais pressentiments.

L'expérience avait aiguisé son instinct et son intuition : ces derniers lui murmuraient, tels les mots énigmatiques qu'il entendait encore de sa sœur, en pensée, qu'un grand chamboulement était à venir. Il tenait à informer celle qui était un presque reflet de sa sœur décédée : il ne tenait pas à ce qu'on lui reproche de ne pas avoir prévenu de ce qui pourrait se passer, même si ça n'arrivait pas. La cigarette qu'il fumait ne l'aidait guère à se décontracter, alors qu'il était assis au coin d'une terrasse, d'un café près du fameux cinéma ; c'était plus une apparence qu'autre chose. Il avait attentivement surveillé les lieux, mais n'avait pas trouvé de raison de dire à Sveda de changer d'endroit pour le rendez-vous, finalement. S'il trouvait un espion – et il avait parcouru l'esprit des gens autour, rien que des passionnés de cinéma, des flâneurs, des touristes qui songeaient dans leurs propres langues natives – il n'aurait pas de mal à lui faire oublier ce qu'il pourrait avoir vu, ou entendu. C'était certes un pari risque, mais Fantôme était justement de l'espèce des parieurs. Comment expliquer autrement le double jeu qu'il se plaisait à entreprendre, au risque de sa vie et de celle de son fils ? Il fallait être fou, ou génial.

Ce genre de pensées pouvait être dangereux.

Il écrasa sa cigarette dans le récipient approprié, avant de boire une nouvelle gorgée de son café, patientant. Le mutant était d'ordinaire impassible, mais on ne pouvait nier que ce soir-là, ses traits étaient crispés, légèrement tendus par les émotions qui affleuraient dans son âme. Il n'avait pas les mains propres, dans tous les sens du terme, il avait donné rendez-vous à la leader des X-Men dans un lieu plutôt inapproprié. Non, il n'avait pas l'esprit tranquille, mais il préférait être ici, aux aguets, que de baisser sa garde. Il devait admettre qu'il avait également choisi tel endroit, pour tester la mutante. Il verrait bien ce qu'il en ressortirait.

Il lui semblait parfois que malgré tous ses espoirs et ses idéaux, son âme demeurerait à jamais aussi noire que la couleur du liquide dans sa tasse, et sa vie, ses actes, aussi brumeux que la fumée de la cigarette agonisante. Si simple, cela serait si simple pour lui de n'être qu'un esprit, de disparaître de tout cela, n'être que de la fumée. D'autant que The Assistant était en ville et qu'il pouvait suffire d'une malheureuse rencontre, pour qu'il retrouve le néant qu'il aurait dû rejoindre bien plus d'un millénaire auparavant.



_________________
Sinners take me down while you're laughing in my face. Cast your judgement then forget me and walk away. Don't look in the mirror you might see you’re so guilty just like me. I had the shit till it all got smoked, I kept the promise till the vow got broke, I stood on the banks till the river rose up
, I saw the bride in her wedding gown - I was in the house when the house burned down.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateurhttp://xmh-the-after-years.forum-gratuit.tv/t913-fantomehttp://xmh-the-after-years.forum-gratuit.tv/t123-fantomehttp://xmh-the-after-years.forum-gratuit.tv/t202-fantomehttp://xmh-the-after-years.forum-gratuit.tv/t202-fantome




Messages : 1465
Date d'inscription : 11/09/2013
Identité : Diane Geyer
Dons : Maîtrise du sable / Contrôle du sommeil / Modification du groupe sanguin

MessageSujet: Re: [Clos] I believe | Hélianthème Jeu 16 Juil 2015, 22:21



    Les yeux bleus de Sveda croisèrent ceux tout aussi bleus d’Andréas. Elle lui adressa un petit signe de tête avant de venir jusqu’à lui, en surveillant les alentours. Étrange, de lui donner rendez-vous dans la gueule du loup. Pourquoi avoir fait cela ? Un pied de nez à leur adversaire commun ? Ou une échauffourée ? Une fois de plus Hélianthème s’aventurait en terrain ennemi, sans sourciller. Peut-être était-elle pourvue de cette inconscience qui finit par toucher un immortel. Ou bien est-ce qu’elle faisait confiance à ce Fantôme au sourire charismatique ?

    Ce qui était certain, c’est qu’elle détonnait du reste de la clientèle, trop simple, trop lumineuse. Le chagrin et la mélancolie s’étaient éclipsés, pour le calme olympien ordinaire. Celui qui faisait de son visage une incarnation angélique. Caleb avait su soigner la plaie béante grâce à ses paroles et à sa tendresse. A présent, la blessure, profonde, devait cicatriser. Dans un, deux siècles, le mal serait passé. On parle quand même d’Axel. L’âme sœur, prétendue. Je dis prétendu, parce que Sveda elle-même remettait tout en question à présent.

    " Bonsoir Mr de Vale… "

    Charmants. Ils donnaient l’air d’être charmants. Un beau brun, une jolie blonde, mûrs, élégants. L’archétype du couple de cinéma à un rendez-vous galant. Kent portait une tenue qui s’accordait parfaitement avec le personnage. Lui des allures d’héro torturé. Sveda l’observa, avant de contempler la salle d’un air intrigué.

    " Cela fait une éternité que je ne suis pas allée au cinéma… Bel endroit. Très… chic."

    L’endroit était calme. Ce qui était agréable après avoir passé une journée dans le Motel. Mais bien sûr la récréation ne pouvait pas durer. Hélianthème ne tarda pas à enfiler sa veste de leader. Elle commanda, un café noir allongé, à la cannelle à l’élégante serveuse, plus par politesse que par envie. Puis son regard se concentra exclusivement sur le Français.

    N’ayant pas eu de précisions, elle ne savait pas encore de quoi il allait être question. La Sirène, Joachim, ou les Muwvyn ?

    " Je vous écoute… "


_________________

*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateurhttp://xmh-the-after-years.forum-gratuit.tv/t725-helianthemehttp://xmh-the-after-years.forum-gratuit.tv/t449-helianthemehttp://xmh-the-after-years.forum-gratuit.tv/t455-helianthemehttp://xmh-the-after-years.forum-gratuit.tv/t454-heliantheme


Messages : 234
Date d'inscription : 10/09/2012
Identité : Andréas de Vale
Dons : Dématérialisation - Volonté apte à influencer celle des autres.

MessageSujet: Re: [Clos] I believe | Hélianthème Sam 25 Juil 2015, 21:02



Pied de nez, tentative de provocation, tout était bon pour Fantôme. Tout, pourvu qu'il se démarquât du banal, de l'ennui, après tout....et parfois, c'était dans l'oeil de la tempête, qu'on était le plus en sécurité. Inutile de le nier. Si un ennemi arrivait, il l'entendrait télépathiquement à des kilomètres. Aussi, s'il était un peu tendu, il n'avait pour sa part, pas peur. Et il ne doutait point que l'optimisme extrême de Sveda était une de ces autres formes d'inconscience qui finissent par toucher tout mutant trop âgé, à force. Le temps ne pouvait passer sans laisser sa marque : elle différait seulement selon les individus. Il ne fallait pas trop se fier au sourire de Fantôme. Il n'était là que pour charmer, en effet. Pour mieux dissimuler le danger, ou obtenir ce qu'il voulait. L'homme était de moins en moins catholique avec le temps, ce qui n'était pas sans dire ou peu significatif, compte tenu qu'il était le plus parfait athée qui soit.

Sveda lui parut pourtant un peu différente de la dernière fois. Il n'aurait su mettre le doigt dessus, et il n'entrait pas dans la tête des gens, sans permission, à moins que ce ne fussent des ennemis ou...de futures personnes à torturer. Si en tout cas la mutante était rayonnante, exprimant à l'extérieur la lumière qui hantait son âme, il y avait malgré tout....quelque chose. Quelque chose qui le chiffonnait. Il était un être plutôt observateur, en vérité, surtout quand il s'intéressait aux gens. Il ne fallait pas nier qu'il s'intéressait particulièrement à cette femme, pour la ressemblance d'âme qu'elle avait avec une personne défunte depuis longtemps.

« Bonsoir, » répondit-il simplement, sans user d'identité.

En vérité, il n'aimait pas forcément trop que son nom soit ainsi entendu aux oreilles de tous, mais tant pis. S'ils pouvaient passer pour un couple, ils étaient loin de l'être. Fantôme était encore en deuil de la nouvelle disparition d'Asmodée. Il avait aussi, quelque part, un cœur relativement éteint. De manière encore différente de la jeune femme. S'il était conscient d'être torturé, ce n'était pas l'impression qu'il souhaitait donner. Il la laissa observer la salle, commander un café, adapté à la situation. Ils n'étaient certes pas là pour dîner tranquillement en bavardant de loisirs et de choses personnelles. Ils avaient tous deux des vies qui, depuis longtemps, se révélaient plutôt pratiques, qu'oisives.

« Oui. On comprend pourquoi ça leur appartient. Le diable se montre toujours comme tout ce qu'on a toujours rêvé. »


Allusion involontaire à Axel, dans l'esprit de Sveda, peut-être. Fantôme était pour sa part totalement inconscient du fait que son patron à Bibi-la-Purée avait été l'amant de la leader des X-Men. Et pour tout dire, ça ne le regardait pas, ni ne l'intéressait particulièrement, sauf si on place au niveau du réseau et des informations pertinentes à savoir en cas de partie d'échecs. Il commanda un café, également, pour sa part, un noisette, avant de relever les yeux vers elle. Andréas attendit que le serveur vienne les servir, pour parler sans risquer d'être interrompu.

« Je n'ai pas encore obtenu d'informations sur Joachim. On ne peut pas dire qu'ils aient jamais engagé d'archivistes pour valoriser leur patrimoine, » ironisa-t-il. « Je poserai néanmoins la question au chef... mais c'est autre chose qui m'inquiète. »

Il tapota pendant quelques secondes la porcelaine blanche de la tasse de café, se demandant comment formuler cela.

« Ils préparent quelque chose. Ils parlent de ces attaques récentes....les souterrains sont à nouveau parcourus...je ne sais pas. Je ne sais pas exactement ce qui va arriver, mais il y a un coup qui se prépare. L'histoire de l'aquarium, c'est un début.. »

Il hésita. Il pensait à Wyrm. A ce policier qu'il avait utilisé, également.

« Vous vouliez un rapport, »
finit-il par reprendre, plantant son regard fermement dans le sien. « Le dragon qui a été attaqué...j'étais l'auteur de l'agression. Il est retenu au QG, pour l'instant. Ce qui va arriver ensuite, je ne sais pas. Mais ça promet d'être assez...terrible. »

Il n'attendait pas les reproches. Il savait qu'elle allait faire le lien avec le policier, les enlèvements...il n'avait pas honte. Il faisait ce qu'il devait pour s'assurer une double couverture convenable, et ça, elle en avait conscience. Autant que lui. C'était le marché. Il ne prenait pas de pincettes et s'en fichait.

Toutefois, il hésitait encore à parler de Ligéia.


_________________
Sinners take me down while you're laughing in my face. Cast your judgement then forget me and walk away. Don't look in the mirror you might see you’re so guilty just like me. I had the shit till it all got smoked, I kept the promise till the vow got broke, I stood on the banks till the river rose up
, I saw the bride in her wedding gown - I was in the house when the house burned down.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateurhttp://xmh-the-after-years.forum-gratuit.tv/t913-fantomehttp://xmh-the-after-years.forum-gratuit.tv/t123-fantomehttp://xmh-the-after-years.forum-gratuit.tv/t202-fantomehttp://xmh-the-after-years.forum-gratuit.tv/t202-fantome




Messages : 1465
Date d'inscription : 11/09/2013
Identité : Diane Geyer
Dons : Maîtrise du sable / Contrôle du sommeil / Modification du groupe sanguin

MessageSujet: Re: [Clos] I believe | Hélianthème Jeu 30 Juil 2015, 17:32


    Au moins, Fantôme n’y avait pas été par quatre chemins, pour éteindre la flamme maternelle. Hélianthème opina en silence. Même si elle était impatiente, elle restait raisonnable. Une enquête de ce genre prenait du temps. En particulier dans une période, comme celle qu’ils vivaient, depuis quelques mois. Elle fit son possible pour ne pas imaginer son fils étendu sur le lit blanc. Elle savait que bientôt, l’équipe exigerait de débrancher les machines qui le maintenaient dans son coma artificiel. Mais, il y avait encore une piste, une piste dangereuse, mais qu’elle allait tenter, bientôt.

    " L’aquarium, oui. Les recherches n’ont rien donné pour le moment, à propos de cette jeune femme. Il semble qu’elle a bien fait son travail. J’espère tout de même que nous pourrons la retrouver. Qu’est-ce qui vous inquiète ? Vous pensez qu’ils vont tenter d’autres enlèvements ? "

    Sveda supporta le regard d’Andréas. À la manière dont il s’exprimait, elle comprenait qu’il s’apprêtait à lui dire quelque chose de déplaisant. C’était logique. Ayant, elle-même été dans sa position, il y a longtemps, elle pouvait se figurer dans quel état d’esprit, Fantôme se trouvait. Hélianthème avait haïe sa mission plus d’une fois. Pourtant, c’était un atout de poids, dans le combat actuel. Elle hocha gravement du chef sans émettre de commentaire. Qui était-elle pour juger un homme comme lui ?

    " C’est donc bien Benedict qui est derrière tout ça. Combien sont-ils ? Connaissez-vous les autres prisonniers ? "

    Bien sûr, ils allaient devoir agir vite. Avant que ce cuisinier découvre à quoi vont servir les sous-sols du domaine. Ce qui voulait dire monter une équipe et préparer un plan d’évasion. Or Hélianthème peinait déjà à avoir des contacts réguliers avec Zexion (et pour cause…). Le fait, que ce soit son bras droit qui était la victime, le ferait peut-être se remuer un peu plus ! Sveda ne resterait de toute façon pas les bras croisés.

    " Je vais en aviser Zexion. Nous allons organiser leur libération. Pourriez-vous obtenir un plan du bâtiment ? Le nombre de gardes ? Tous les renseignements seront bons à prendre. "

    Les méninges en action à deux cents à l’heure. Hélianthème se demandait comment assurer la sécurité du motel et cette opération. Ils manquaient d’hommes. Ils manquaient de moyens. Ils manquaient de temps. Elle envisagea sérieusement de demander des renforts par delà le continent.

    " Je regrette presque l’époque des batailles rangées… "

    Cette douce ironie lui donna le sourire pendant un court instant.


_________________

*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateurhttp://xmh-the-after-years.forum-gratuit.tv/t725-helianthemehttp://xmh-the-after-years.forum-gratuit.tv/t449-helianthemehttp://xmh-the-after-years.forum-gratuit.tv/t455-helianthemehttp://xmh-the-after-years.forum-gratuit.tv/t454-heliantheme


Messages : 234
Date d'inscription : 10/09/2012
Identité : Andréas de Vale
Dons : Dématérialisation - Volonté apte à influencer celle des autres.

MessageSujet: Re: [Clos] I believe | Hélianthème Jeu 06 Aoû 2015, 22:00


En vérité, il ignorait aussi à quel point Sveda tenait à cette information, même si elle ne l'avait pas demandée pour rien. Mais il suffisait que le tueur de Joachim, soit lui aussi décédé, pour que toute l'histoire soit clairement enterrée et à jamais laissée sans solution, comme l'identité de Jack l'Éventreur (ils étaient à la trente-troisième théorie, en 2028). Il n'était pas à prendre des pincettes, peut-être aurait-il juste fait un peu plus attention, s'il avait su. Quoiqu'il en soit, il ne restait plus que Benedict, désormais, qui puisse connaître la réponse à cette question. Et il ignorait tout du fils qui gisait dans un coma artificiel, sur un lit d'hôpital, à des milliers de kilomètres de là.

Encore une fois, il eut un instant d'hésitation. Parler ou ne pas parler de Ligéia. Il avait vu la jeune fille, peu de fois, mais il savait comme elle agissait, qu'elle avait un raisonnement de soldat, plus mécanique qu'humain. Il devait prendre en compte non ce qui l'arrangeait lui, mais ce qui l'arrangeait elle. Il ne pouvait la mettre dans une situation délicate, pour le bien-fondé de sa mission.

« Sachez juste que cette jeune femme n'est pas un ennemi véritable, comme vous pourriez le croire. Elle est prise au piège, elle aussi. »

Mais il ne dirait pas plus. Par loyauté familiale, il ne pouvait dire plus : seulement empêcher qu'on la trucide comme une vulgaire Ombre. Si cela arrivait, il ne le pardonnerait jamais.

« Pour autant que je sache, et malheureusement, je ne suis pas dans les petits papiers du chef qui me déteste cordialement, il peut y en avoir d'autres en cours. Je ne sais pas où ça s'arrêtera, d'autant qu'il ne faut pas confondre ces enlèvements avec les agressions du FME. »


Il ne savait pas encore que Bobby allait payer pour sa curiosité, bien entendu. Ni même Thalès, le membre des X-Men qu'il avait rencontré chez Bibi-la-Purée. Et puis il y avait aussi Rix. Tout cela faisait beaucoup à prendre en compte, mais fort heureusement, Fantôme n'avait pas le cerveau d'un simple d'esprit.

« Bien sûr qu'il est toujours derrière tout ça. Il a un esprit redoutable. Je n'ai pas encore vu les autres prisonniers, juste, je sais qu'il y en a. Et autre chose me chiffonne. Il a recruté une femme, que je connais ou croyais connaître, du nom de Gabrielle Kreizler. Je la soupçonne d'être manipulée, ou en tout cas que sa tête ne tourne pas rond. Elle aussi, je dois essayer de la libérer. Je ne compte pas les laisser là...même si je me dis que ça va me coûter tout le reste. »

C'était presque le plan, dans la tête de Fantôme. Il ne pouvait pas laisser cette jeune femme, aussi amoureuse (ou quoique ce soit d'autre) aux mains de Benedict, et ça n'avait rien à voir avec une ancienne rivalité amoureuse comme avec Asmodée. Il avait vu la trempe de Rix. Il savait que ce n'aurait pas été le genre de femme à tomber dans un gouffre. Il ne pouvait personnellement supporter de voir un tel spectacle, en tout cas.

Il savait en tout cas que le temps du quitte ou double, se rapprochait de plus en plus, à moins d'un miracle. Aux questions de Sveda, il se permit simplement de prendre ses mains, délicatement.

« Vous m'autorisez à entrer dans votre tête ? Ça vaudra mieux qu'un plan. Je ne veux pas laisser de traces écrites. »


Zexion...il aurait pu en ricaner. Il n'avait jamais croisé le chef des Initiés, jusqu'à présent, et ne ressentait aucune envie de le faire. Il était bonnement incapable de savoir comment serait sa réaction, face à un homme comme ça. Fantôme haussa les épaules, se contentant de poser ses doigts, sur les tempes de la mutante en face de lui. Ses yeux plongés dans les siens, il projeta les visions mentales qu'il voulait vers ses pensées, quand elle le laissa faire.

Le QG des Ombres, comment y accéder. Toutes les pièces du bâtiment auxquelles il avait pu accéder, c'est à dire pas forcément toutes. Les entrées et sorties qu'il connaissait, les recoins secrets, le nombre de personnes présentes. Les visages des Ombres. Benedict, bien sûr, mais aussi la panthère qui l'accompagnait souvent, Rix, Ligéia – quoiqu'il passa vite sur elle, refusant que Sveda comprenne le lien qui l'unissait à elle – d'autres Ombres (pas the Assistant, qu'il n'avait jamais vu autrement qu'en photo, peut-être), des soldats, les systèmes de sécurité, et ainsi de suite. Hélianthème se retrouverait donc avec un plan mental du bâtiment, aussi parfait et complet qu'il pouvait lui offrir, ainsi que le visage de chaque résidant. Bien sûr, il avait aussi montré le visage de Wyrm durant son enlèvement, et Bobby, ce qui n'allait pas forcément plaire.

« Je ne sais pas ce qui va se passer, mais je sais que cela sera terrible. »
rajouta-t-il, simplement.

Pendant un instant, ses doigts caressèrent les tempes de la mutante blonde, presque avec une nostalgie tendre, avant qu'il ne détache ses mains du contact de sa peau. Une expression de tristesse avait hanté ses yeux, pendant quelques secondes, vite remplacée par un léger sourire, presque cordial, à la blague de la mutante.

« Peut-être...disons que c'était d'autres jeux, où intervenaient moins de pouvoirs, et où les serments étaient davantage respectés. Vous croyez réellement en Zexion ? »


_________________
Sinners take me down while you're laughing in my face. Cast your judgement then forget me and walk away. Don't look in the mirror you might see you’re so guilty just like me. I had the shit till it all got smoked, I kept the promise till the vow got broke, I stood on the banks till the river rose up
, I saw the bride in her wedding gown - I was in the house when the house burned down.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateurhttp://xmh-the-after-years.forum-gratuit.tv/t913-fantomehttp://xmh-the-after-years.forum-gratuit.tv/t123-fantomehttp://xmh-the-after-years.forum-gratuit.tv/t202-fantomehttp://xmh-the-after-years.forum-gratuit.tv/t202-fantome




Messages : 1465
Date d'inscription : 11/09/2013
Identité : Diane Geyer
Dons : Maîtrise du sable / Contrôle du sommeil / Modification du groupe sanguin

MessageSujet: Re: [Clos] I believe | Hélianthème Dim 30 Aoû 2015, 16:57


    Un tintement interne.

    " Kreizler ? … "

    Ce nom frappa sa mémoire de plein fouet. Catherine se souvenait bien de cette patiente. Un agent du FBI, une femme intrigante, pour qui elle s’était fait du souci. On dirait que son intuition ne l’avait pas trompée. Rix était dans les ennuis jusqu’au cou. Ce qu’ils ne pouvaient pas savoir, c’est dans quelles proportions, elle avait elle-même provoqué les choses ?

    " Oui faites. Si vous pensez qu’elle est sous la coupe d’Ambrosio alors nous devons l’aider.

    Sveda posa alors ses yeux sur leurs mains jointes. Elle les observa avec un sourire plutôt doux. Malgré tout, ils étaient parvenus à tisser un début de complicité qui était encourageant. Elle se figurait qu’il aurait été agréable, en d’autres circonstances de côtoyer un tel homme. Asmodée était une chanceuse. Elle était tombée sur un Immortel plutôt… équilibré.

    " Oui, montrez-moi. "

    Paupières closes, Hélianthème tenta d’intégrer toutes les informations que lui envoya Fantôme. Elle demeurait concentrée sur chaque détail. Le visage d’Ambrosio éveilla une pointe de colère au fond de son ventre. Elle n’oubliait pas de quoi étaient responsable le fils, comme le père. Ces deux là ne perdaient rien pour attendre. Elle fut peiné de voir d’York en cellule, mais ce ne fut rien à côté de son émotion lorsqu’elle reconnue Robert. Cela ne fit que la motiver davantage à réagir.

    Un court instant, elle fut déstabilisée par les émotions qui émanaient de son collègue. La délicatesse de son touchée la troubla quelque peu. Andréas ne plaçait pas d’enjeu de séduction entre eux. C’était différent. Plus subtile. Elle comprit soudain qu’il avait une étrange affection… fraternelle ? Ce n’était pas la première fois qu’une étrange impression passait entre eux ainsi.

    " Comment s’appelait-elle ? "

    Sveda recula légèrement le buste. Elle baissa les yeux sur ses propres mains. Un sourire ourla ses lèvres roses à la question. Si la question était : Croyait-elle en le leader actuel des Initiés ? La réponse était oui. Elle croyait en Caleb sans équivoque, pleinement et profondément. Il était guidé par des objectifs qu’elle partageait.

    " Oui. J’ai mis un peu de temps à le comprendre, mais lui et moi ne sommes pas si éloignés. Lui aussi veut la sécurité et la justice pour les nôtres. Je ne doute pas qu’il fait de son mieux… Nous pouvons lui faire confiance. Je n’aurais jamais proposé cette fusion si je n’en étais pas intimement persuadée. "

    Sa main gracieuse alla ranger ses cheveux rebelles. Elle était plus calme et apaisée que lors de la réunion.

    " Ensemble, nous y arriverons. Je le sens. Je le sais. " Le ton baissa de quelques octaves. " Vous devez y croire Andréas. Nous devons tous y croire… "

    Etait-ce un aveu Kent ? Oserais-tu douter ? Enfin.

_________________

*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateurhttp://xmh-the-after-years.forum-gratuit.tv/t725-helianthemehttp://xmh-the-after-years.forum-gratuit.tv/t449-helianthemehttp://xmh-the-after-years.forum-gratuit.tv/t455-helianthemehttp://xmh-the-after-years.forum-gratuit.tv/t454-heliantheme


Messages : 234
Date d'inscription : 10/09/2012
Identité : Andréas de Vale
Dons : Dématérialisation - Volonté apte à influencer celle des autres.

MessageSujet: Re: [Clos] I believe | Hélianthème Dim 04 Oct 2015, 00:16



Fantôme fut presque surpris de voir la leader des X-Men tilter au nom de Gabrielle Kreizler. Était-ce possible que le monde soit si petit ? Après tout, il en avait traversé une bonne partie au cours des siècles : il était normal, ou presque, que tout finisse par s'entrecroiser. Tout n'était qu'une immense myriade, une toile d'araignée dont chaque secousse avait des conséquences. Si pour lui, Gabrielle n'était pas véritablement intrigante, mais plutôt intéressante, il partageait néanmoins un souci réel envers elle, même si la flic se foutait complètement de se savoir entre les mains d'un assassin psychopathe, entre autres qualités appréciables de Benedict, quand on venait à le connaître. Seulement – et ce n'était pas parce qu'il avait sauvé une fois la vie de cette femme – il n'aimait guère qu'un innocent paie à force de s'enferrer dans un piège dont il n'avait pas idée. C'était pourquoi il détestait tant l'idée que Gabrielle soit ainsi prise dans un traquenard.

Bien entendu, il était loin de se douter que la proie était amoureuse de son ravisseur, quand bien il ne pouvait que légèrement douter des talents de séduction de Benedict, quand il s'y mettait. Il n'avait pas été un amant d'Asmodée pour rien. Il eut un hochement de tête, même si en vérité, il n'aurait pas attendu la permission de Sveda, pour s'occuper de cette femme.

« J'en suis même sûr. »


Équilibré...disons qu'il l'était ces derniers temps. Il avait un fils. La tristesse imprégnait malgré tout son cœur, chose qu'il cachait sous un air cordial et souriant. La nostalgie, il l'éloignait de temps à autre. Il y avait eu bien des temps où Andréas était plus sombre et plus mégalomane, et nulle comparaison n'était alors possible avec le visage qu'il affichait aujourd'hui. Peut-être qu'Asmodée n'aurait, elle, pas été aussi catégorique sur la chance qu'elle était censée avoir : peut-être aussi qu'avec Hélianthème, ils ne se croisaient pas au meilleur des moments pour eux, mais au moins, c'était le leur.
Même si Fantôme était indéniablement plus raisonnable que certains dans ces temps troublés.

Le message mental sembla, quant à lui, bien passer. Après tout, c'était comme s'il transmettait presque un film de pensées à quelqu'un, et ayant une bonne et longue expérience de la chose, il le faisait sans maladresse notable. S'il ne sentit cependant rien des émotions de la mutante – il n'était pas télépathe, après tout – il pouvait concevoir que certains visages ne soient pas totalement inconnus. Et que certains, qui leur étaient en commun, soient particulièrement virulents. Il ne s'attendit cependant pas à ce qu'elle pose soudain une question plus personnelle. Fantôme retira instinctivement ses mains des siennes, en dépit de la sensation agréable qu'il ressentait en le faisant. Comme une manière de se protéger ou d'éloigner le passé. Le plus drôle dans tout cela était que sa sœur ne ressemblait pas du tout à Hélianthème, physiquement parlant. C'était bien plus le regard et l'âme, qui étaient similaires, au-delà des époques et des lieux différents. Il fut un instant troublé, mais pour une fois, il choisit de ne pas le cacher. C'était peut-être bien la preuve qu'il lui faisait confiance.

« Hermelinda. » répondit-il, simplement. Il mit un temps à ajouter, lentement, le regard ému, et passionné à la fois. « Ç'aurait pu être votre âme sœur, sans la conception romantique du terme. »

Comment expliquer cela ? Ses traits étaient devenus amers, soudain. Non pas parce que la présence d'Hélianthème ravivait chez lui une douleur du passé, mais bel et bien parce qu'il se souvenait soudain qu'il serait le dernier à se souvenir de sa famille, de sa sœur...que tout cela était révolu depuis des siècles, et contrairement à ce qu'il avait affirmé à Hélianthème l'instant d'avant, il lui était difficile de lâcher prise, aussi facilement que cela...

Mais cet instant sombre passa, alors qu'il relevait les yeux, attentif, pour écouter les dires de la mutante blonde. L'expression des paroles, la façon de mouvoir la main, d'être, de sourire...comment être dubitatif face à de tels indices ? Il esquissa un léger demi-sourire.

« Il semblerait que vous soyez amoureuse. »
Une pause. Un autre sourire. Plus amical, plus bienveillant, même s'il continuait soigneusement à réfléchir, malgré tout. « Faites attention à ce que ça ne trouble pas votre jugement, voilà tout...parce qu'il n'a pas l'air franchement aussi coopératif que vous le laissez entendre. Mais je vous fais confiance. Peut-être plus à vous qu'à d'autres. »

Y croire. C'était son job non ? N'était-il pas un idéaliste dans l'âme, après tout ? Le ton grave de Sveda n'eut donc guère d'influence sur lui.

« Je suis déjà acquis à la cause. Ce n'est pas moi qu'il faut convaincre. Mais vous peut-être ? »


Son timbre était plus inquisiteur qu'il n'y paraissait, même si l'expression de ses yeux demeurait insondable.


_________________
Sinners take me down while you're laughing in my face. Cast your judgement then forget me and walk away. Don't look in the mirror you might see you’re so guilty just like me. I had the shit till it all got smoked, I kept the promise till the vow got broke, I stood on the banks till the river rose up
, I saw the bride in her wedding gown - I was in the house when the house burned down.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateurhttp://xmh-the-after-years.forum-gratuit.tv/t913-fantomehttp://xmh-the-after-years.forum-gratuit.tv/t123-fantomehttp://xmh-the-after-years.forum-gratuit.tv/t202-fantomehttp://xmh-the-after-years.forum-gratuit.tv/t202-fantome




Messages : 1465
Date d'inscription : 11/09/2013
Identité : Diane Geyer
Dons : Maîtrise du sable / Contrôle du sommeil / Modification du groupe sanguin

MessageSujet: Re: [Clos] I believe | Hélianthème Dim 11 Oct 2015, 16:32


    Hélianthème voulait croire. Croire que s’ils ne pouvaient pas encore intervenir à grande échelle, ils pouvaient cependant aider au cas par cas. Cette policière était un de ces cas. Mais, elle n’était pas la seule. Il y avait pas mal de personnes un peu perdues, à qui ils pouvaient tendre une main bienveillante. Cela demandait une dévotion de tous les instants. Par chance, c’était le style d’engagement dont Sveda était tout à fait capable. Elle était prête à donner sa propre vie pour en sauver une autre. C’était le genre de sacrifice qui ne lui faisait pas peur.

    " J’aurais aimé la connaître. "

    La douceur de cet aveu était aussi sincère que tout ce qu’elle lui avait déjà dit. Sveda ne jouait pas à la sympathie comme certains le faisaient. Elle en était incapable. La preuve, elle était finalement tombée sous le charme de chaque personne qu’elle avait dû surveiller ou espionner. Bien sûr on peut voir ça comme une faiblesse. Je vous l’accorde. Mais peut-être bien qu’à un moment cette capacité à aimer deviendra une force…. Je n’en dis pas plus, vous verrez.

    Ce n’est pas pour autant que le constat de Fantôme n’eut pas d’effet sur notre rose. Une lueur de surprise et de confusion naquit au fond de ses prunelles. Elle ne savait pas comment prendre ce qui venait d’être dit. Hélianthème avait toujours été très intimidé par ses propres sentiments. Ils étaient vifs et puissants. Souvent, ils la surpassaient. Elle était plus ou moins consciente que ses sentiments pour Dante allaient au-delà de l’amitié. Malheureusement, elle n’oubliait pas non plus, qui ils étaient et ce que l’on attendait d’eux.

    " … Ne vous en faites pas pour cela. Je sais où doit aller mon devoir et lui aussi. Mais, j’aimerais que vous gardiez cela pour vous. D’autres s’en serviraient pour déstabiliser nos deux groupes. Il ne faut pas. Notre force réside dans l’union. "

    " J’ai voué ma vie à ce travail bien avant d’être ici. Ma conviction fait partie de moi. " Hélianthème sourit à son interlocuteur. Elle voyait bien qu’il continuait de la tester malgré la confiance qu’il disait avoir. C’était une bonne chose parce qu’aucun leader n’était parfait. " Seulement, mes ennemis ne se cantonnent pas à ceux des X-Men. En prenant l’étendard, j’ai attiré leur regard. "

    Cet aveu ne raisonnait pas comme une défaite dans sa voix. C’était plutôt une mise en garde contre un hypothétique futur. Andréas n’était ni un parent, ni un amant, ni même encore un ami. Il avait l’âge et le recul nécessaire. Il était indépendant. En cela peut-être était-il un confident approprié.

    " Il se peut qu’un jour je disparaisse subitement. Si cela arrivait il faudra que vous ralliez certaines personnes. Des amies que je me suis faites au cours des siècles. Je vous dirais où les trouver. " Sur ce secret partagé, la nomade sourit. Elle lança un regard à leurs deux tasses vides. " Bien ! "

    Oui la discussion avait assez durée. Le principal avait été dit. Les affaires, entre eux, étaient terminées pour ce jour-là. Hélianthème devait retourner au Motel où il y avait toujours à faire. Elle repoussa donc sa chaise en douceur et entreprit de se préparer à partir. Debout, elle tendit une main à son allié, mais se raviva, pour plutôt lui faire une embrassade. Ses bras le tenaient avec fermeté et assurance. Elle déposa un baiser sur sa joue avant de le libérer.

    " Faites attention à vous. Je vous informerais dès qu’il y aura un plan. "

    Ainsi se séparaient ces deux immortels. Hélianthème l'ignorait encore, mais c'était la dernière fois qu'ils se voyaient.


_________________

*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateurhttp://xmh-the-after-years.forum-gratuit.tv/t725-helianthemehttp://xmh-the-after-years.forum-gratuit.tv/t449-helianthemehttp://xmh-the-after-years.forum-gratuit.tv/t455-helianthemehttp://xmh-the-after-years.forum-gratuit.tv/t454-heliantheme


Messages : 234
Date d'inscription : 10/09/2012
Identité : Andréas de Vale
Dons : Dématérialisation - Volonté apte à influencer celle des autres.

MessageSujet: Re: [Clos] I believe | Hélianthème Mar 27 Oct 2015, 23:45



Fantôme ne savait pas toujours s'il partageait l'opinion de Sveda. Pour tout dire, il y avait des fois où il croyait plus que d'autres, et d'autres, où l'humanité en général lui paraissait tout de même plus mauvaise qu'autre chose. Il suffisait qu'il soit parfois dans un mauvais jour, ou une mauvaise passe. Il ne perdrait pas de vue, l'idée d'essayer d'aider Rix, mais si celle-ci souhaitant s'enfoncer, délibérément et avec ténacité, la meilleure aide du monde ne serait d'aucune utilité. Il n'y pourrait rien, pas plus qu'Hélianthème, pas plus que n'importe qui d'autre. Les mots d'Hélianthème étaient doux et agréables : en la regardant, Andréas pouvait être sûr qu'elle se serait entendue avec sa sœur. C'était une évidence totale, qu'il ne pouvait nier, ou même douter.

Il observa sa réaction, quand il lui parla des sentiments qu'elle avait envers ce quelqu'un. Elle confirma par ailleurs qu'il s'agissait bien d'un Initié, ce qui rendait les choses plus...délicates. Combien de règnes et de plans parfaits étaient tombés, à cause d'une chaleur amoureuse. A cause du sentiment le plus puissant et le plus destructeur. Il souhaitait simplement qu'elle prenne garde, et a priori, c'était le cas.

« Je pensais à ça oui...vous devez faire doublement attention, Sveda. »

Même les plus sages, s'y laissaient prendre. Peu importe la foi et la détermination qu'on y montrait, ou l'ardeur au travail : tout pouvait se finir en quelques secondes. C'était un test, un avertissement, sans qu'ils soient pour autant négatifs ou dangereux. Il comprit également que les ennemis d'Hélianthème dataient de bien avant les X-Men, et qu'en s'exposant ouvertement, elle n'avait fait qu'attirer de nouveau leur regard. Classique, mais terrible. Il hocha la tête, compréhensif, et imaginant déjà les failles futures que cela provoquait. Elle s'adressait en effet à la bonne personne : tous deux étaient vieux, avaient été dans de nombreux camps. Par conséquent, il comprenait très bien ce qu'elle voulait dire... même si l'évocation d'une disparition, le fit se cripser. La cordialité et le calme de ses prunelles s'agitèrent, se troublèrent.

« Il faudra plus que des mots énigmatiques pour que je puisse assurer des choses en votre absence...aussi bien que je le pourrais. »

Car même s'ils se comprenaient, il ne fallait pas douter que Fantôme était plus proche de Thalès, sur certains points. Cela pouvait s'avérer dangereux, ou bien simplement problématique. Peut-être qu'Hélianthème avait raison de lui faire confiance, mais sur tout. Le traiteur se releva en même temps qu'elle, et il fut surpris, perturbé, de l'étreinte. Passées les premières secondes, ses bras se refermèrent autour d'Hélianthème, et il la serra doucement contre lui. Ce contact lui était plus plaisant qu'aucun autre ne l'avait été, depuis longtemps.

« Merci... »


Ce fut le dernier mot qu'il prononça. Si seulement il avait su cela, il aurait dit davantage, tellement davantage. Ces deux-là avaient beaucoup trop de choses à se dire, pour se contenter d'un café. Mais le destin s'écrivait sans leur avis, et la rose des sables s'échappa, faisant un pas de plus en avant vers sa fatalité.


Fin du sujet.



_________________
Sinners take me down while you're laughing in my face. Cast your judgement then forget me and walk away. Don't look in the mirror you might see you’re so guilty just like me. I had the shit till it all got smoked, I kept the promise till the vow got broke, I stood on the banks till the river rose up
, I saw the bride in her wedding gown - I was in the house when the house burned down.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateurhttp://xmh-the-after-years.forum-gratuit.tv/t913-fantomehttp://xmh-the-after-years.forum-gratuit.tv/t123-fantomehttp://xmh-the-after-years.forum-gratuit.tv/t202-fantomehttp://xmh-the-after-years.forum-gratuit.tv/t202-fantome



Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: [Clos] I believe | Hélianthème

Revenir en haut Aller en bas

[Clos] I believe | Hélianthème

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Volet clos
» Mas du clos
» Les yeux clos
» Défi 1 : Le fil-balai... (clos)
» Huis Clos on Stage !...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
XMH : The After Years :: Cinéma Café-