XMH : The After Years
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez|

Asmodée, mère nature

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage




Messages : 103
Date d'inscription : 21/09/2015
Identité : Louise de Vale
Dons : Mère nature

MessageSujet: Asmodée, mère nature Lun 21 Sep 2015, 08:07


ASMODEE




♣ Nom : de Vale

♣ Prénom : Louise, LIlith, Lucie, Lélanie

♣ Age : 2026 ans

♣ Nationalité (origines) : Française

♣ Orientation sexuelle : Hétérosexuelle

♣ État civil : Mariée

♣ Taille et poids : 1.63 et inconnu

♣ Profession : Propriétaire "Chez mère nature", herboristerie et fleuriste.

♣ Groupe : Neutre

♣ Rang: 4

♣ Capacités : MERE NATURE
-Phéromones: Asmodée peut libérer des phéromones puissantes, assez pour enivrer la gente masculine et les empêcher de penser clairement. Libérées dans l'air, ces phéromones les rendent dociles et fous d'amour pour la jeune femme. Elle les contrôle ainsi et les rends accrocs depuis quelques temps à cette odeur de violette. Drogue 100% naturelle (et bio).
Sur les femmes, les phéromones n'ont pas encore assez d'effet pour le moment, même si Asmodée a remarqué que sous sa forme transformée, les phéromones rendent les femmes semblable à des amazones, cherchant à prendre le dessus sur la gente masculine.
-Empoisonnement: Asmodée peut empoisonner de deux façons. La première, par le baiser. Elle peut faire venir le venin à ses lèvres et vous paralyser, sans vous tuer. La seconde, par ses griffes. Le contact direct dans le sang fait stopper le cœur immédiatement. La mort est alors instantanée.
-Régénération: Le contact avec la terre permet à Asmodée de ne pas vieillir, d'être immortelle et de se régénérer. La lumière l'embellit et la rend heureuse. Elle est comme une plante.
-Contrôle des plantes: Asmodée peut contrôler toutes fleurs, plantes etc. Les faire grandir, pousser, elle s'en sert généralement pour attaquer quand elle en a besoin ou pour aider.
-Connaissance des plantes et utilisation: Asmodée a un sens innée dans la connaissance des plantes. Elle sait les utiliser de façon médicale et peut fabriquer un antidote à son propre poison grâce à sa chevelure.(Les lui couper ne servira à rien, ils se détériorent vite.
-Transformation en plante : il y a peu, à la disparition de Zell, Asmodée s'est métamorphosée en une sorte de plante vivante. Dans ces moments-là, sa peau verdit, sa chevelure devient rousse et parsemée de lierre et les plantes poussent sur sa peau qui devient aussi dure que l'écorce. Sous cette forme, elle est en parfaite osmose avec la nature, soit au maximum de son potentiel, son esprit n'est plus humain, les télépathes ne peuvent y accéder sous cette forme.
-Connexion avec ses descendant après une rencontre, elle saura les retrouver s'il y a besoin

Si Asmodée a toutes ses capacités, comme toutes plantes, elle craint le feu.

♣ Ambition : Retrouver sa famille et être, enfin tranquille

♣ Aversion : Benedict et qu'on essaye de la forcer à faire quelque chose


Code by Anarchy



Le personnage

10 lignes.

"Il vient un moment, il faut croire, où l'une des personnalités avalent l'autre. Mais, au fond, n'est-il pas possible, tout simplement, qu'elles se fondent enfin, parfaitement, l'une à l'autre et que l'aboutissement soit la renaissance d'une créature en paix avec elle-même? "

La fleure respirait, ou bien, elle donnait cette impression. Dans le jardin botanique du Bronx de New York, elle avait émergé durant la nuit, laissant les employés perplexes quand au choix à prendre. Certains voulaient prévenir le gouvernement, d'autres, des scientifiques, au final, ils n'avaient rien fait, ils étaient restés à la contempler, sans savoir ce que c'était.

C'était une fleur nouvelle, dont les pétales pourpres étaient refermés sur eux même, personne ne pouvait le voir, mais à l'intérieur de ces pétales, une chrysalide s'était formée, parmi le pollen, le corps féminin reposait, nu, sans autre draperie d'un amas de lierre qui s'était infiltré dans sa peau, et qui la nourrissait.
La fleur faisait une seconde barrière, elle s'ouvrirait bientot, mais pour le moment, elle gardait encore tous ses mystères, autours, la verdure s'était densifié et épaissis, devant elle, des droseras et autres plantes carnivores, plus grande que la moyenne s'étaient développaient, malgré toute l'attention des employés du jardin botanique, c'était arrivé, tout doucement d'abord, avec deux ou trois fleurs mais en une nuit tout avait prit place.

Ils ignoraient qu'Asmodée était en train de revenir, en train de se relever, en train de changer, elle s'était métamorphosée, son corps avait changé, sans qu'elle l'ait vraiment voulu, elle s'était mise dans une torpeur, aux creux des racines et des plantes, elle avait végété depuis l'Eglise, abandonnant tout derrière elle, mais maintenant elle revenait.

Elle revenait, et elle n'était plus ni Asmodée, ni Louise, elle n'était plus une double personnalité. Celle qui revenait était une incarnation féminine, maternelle mais femme, aussi changeante que la nature, aussi sauvage que celle-ci, qui, si elle est mis en cage, finira par reprendre ses droits. Méfiante des leaders et des esprits qui veulent diriger, elle devrait pourtant obéir à une promesse, elle n'oubliait pas Benedict, elle n'oubliait pas Andréas et encore moins Dorian. Mais toute la volonté du monde ne l'avait pas sorti de ce cocon, où son corps s'était transformé, où son visage, ses cheveux ses formes, avaient suivi une nouvelle course, s'inspiration de la transformation pour la changer. Elle avait sentit ses membres se transformer, chaque parcelle de son corps se modifier et pour le moment, elle sommeillait, sans savoir où elle irait, ni ce qu'elle ferait, ni vraiment ce qu'elle était devenue. Avait-elle gardé de sa candeur? Elle craignait que non, mais elle avait gagné la colère, un vice comme un autre. Elle se sentait toujours jalouse, toujours possessive, mais elle savait qu'elle pouvait se tenir ou essayer. Là où son ancien soit aurait prit tout contrôle et mis à sac l'univers, elle se sentait apte à simplement punir. Dans ce cocon, elle avait écouté, déplorant n'avoir pas d'information de son fils ou de son époux, souffrant, inconsciemment, mais elle avait entendu, écouter, ce que New-York subissait. Des employés qui parlaient près de son cocon, des mutants qui venaient faire des messes basses, ou de simples humains. Elle craignait pour son enfant, autant de la part des Ombres ou que les rumeurs du FME, elle ne pensait à rien de plus que sa poignée de sien, en danger, sans elle, loin d'elle. Elle était fermée à la réalité, mais elle se sentait différente, une intuition, peut-être, une sensation, elle ne pouvait être certaine de rien. En trichant un peu, la narratrice pourrait vous dire que la fleur sauvage n'était plus la même. Douce et candide Louise avait perdu de son innocence et de sa douceur, elle n'était pas méchante, elle avait grandit vers Asmodée, pour devenir une femme, qui ne se laisserait mettre en cage qu'un temps, qui tromperait au besoin, ses adversaire, dans le but unique de protéger les hommes de sa vie. Elle s'était calmée, comme la nature peut rester calme durant des années jusqu'à que les racines sournoises viennent à faire effondrer les constructions, en étouffe ou en détruise lentement le béton. C'était devenue ainsi. Inquiète pour les siens, il lui manquait beaucoup d'informations, tout n'était pas discuté autours de sa fleur, alors elle se mit à penser et essayer de se souvenir, du passé.

L'histoire

15 lignes.

Chapitre 1 : Naissance et mutation.

Louise, naquit en l’an 0. Avant, après, pendant Jésus Christ, seul le diable le sait et l’on n’est point sûr de son existence. A moins qu’il y ait un mutant prénommé ainsi. Allez savoir…mais ne le considérons pas comme ce Diable cornu que les chrétiens craignent tant. Ne nous épanchons pas plus sur la question.
Louise était la fille d’une esclave et d’un romain. Un homme qui ne s’occupa guère de cet être déjà déshonoré, qui ne voulait pas plus en savoir sur elle et qui ne se préoccupa pas de la grossesse. A cette époque-là, de toutes manières, être une femme n’était pas la meilleure des conditions, l’on ne faisait pas partie de la société, l’on n’était que peu de chose, alors, en étant esclave en plus, on n’était rien. Il aurait été possible pour son père de faire passer l’enfant pour la fille de sa femme, mais…il n’avait pas la grandeur d’âme nécessaire pour cela.
Il n’avait rien de grand d’ailleurs, il n’aimait personne, il ne s’aimait que lui-même et n’avait de grands que quelques hauts faits de guerre que nous considérerons aujourd’hui comme de la barbarie.

Sa mère était gauloise, issu de ces irréductibles qui étaient morts en voulant croire qu’ils pourraient tenir, issue de ces femmes que l’on avait alors capturées pour les faire esclaves et que l’on avait alors prises comme du bétail, vendues, sans plus de considération. N’ai-je pas déjà dit qu’à l’époque, une femme ne valait que peu de chose?
De son enfance, Asmodée ne retient que la crasse, le labeur épuisant, les douleurs dans le corps et sa séparation avec sa mère. Elle n’avait que dix ans lorsqu’il la racheta. Un très riche romain, plus que son propre père qui était tombé sous le charme naissant de l’enfant ignorante de tout, illettrée et analphabète. Louise n’avait aucune connaissance, si ce n’est la foi en un Dieu. Elle était petite, trop pour comprendre les choses de ce monde. On ne lui avait inculqué que la foi et elle s’était rattachée à cette seule connaissance sans savoir le danger à l’époque que cela pouvait insuffler.

Elle grandit, poussa comme ces fleurs sauvages dans la nature et devint une jeune fille au physique apprécié, presque trop. Belle plante au milieu des orties, le maître aimait la regarder travailler et la rapprocha de plus en plus de son entourage. Il se contentait de la regarder, l’observer, deviner ce qu’elle pouvait cacher derrière ses vêtements. Heureusement pour elle, il n’était pas porté sur la possession de force, bien que curieux de voir la jeune fille dans son plus simple appareil, il ne l’approchait jamais dans des intentions néfastes.
Elle eut vingt ans, timide, soumise, le regard toujours baissé, elle travaillait toute la journée, dormait peu la nuit, se contentait d’exister en priant dès qu’elle le pouvait. Et de ce fait, elle le faisait tout le temps. En nettoyant la demeure, elle priait. Lorsque l’on a peu de connaissance, on ne peut pas faire autre chose et l’esprit alors se contente de peu.

Louise était pieuse, mais elle aimait déjà une chose, un amour qu’elle possédait depuis ses cinq ans : elle passait beaucoup de temps parmi les plantes, elle ne rechignait jamais à s’occuper du jardin et être recouverte de terre ne la dérangeait pas. Le maître, pour lui faire plaisir, lui laissa l’intendance du jardin et de toutes les plantes de la demeure. Il aimait la regarder faire et elle, elle ne voyait pas vraiment son regard intéressé.
Les autres serviteurs, enfin, esclaves, commencèrent à parler, derrière son dos, murmurant qu’elle deviendrait la nouvelle maîtresse du maître tôt ou tard et quand le maître s’approchait un peu trop d’elle, dans l’intention de la séduire, bien qu’elle ne voyait rien venir, on parlait, inlassablement sur elle.
Dans ce jardin, elle s’occupait avec plaisir de chaque fleur, avait du mal à chasser les mauvais herbes car elle ne les trouvait pas laides, bien au contraire, elle les trouvait même trop belles pour être délaissées. Cependant ce n’était pas l’avis des autres et Asmodée se contentait alors de les chasser.
Au début, elle leur souriait et leur murmurait de pousser en dehors des murs, sa main les effleurait et les fleurs mauvaises avaient disparus le lendemain. Elle ne comprit pas, immédiatement, qu’elle en avait le pouvoir, mais lorsqu’elle fit renaître une plante sous ses mains, Louise resta pantoise. Elle regarda la fleur qui était morte durant la nuit, et la vit se redresser et devenir aussi radieuse qu’au début de sa floraison. Louise resta silencieuse et décida simplement de garder son secret.

Depuis qu’elle était petite, Louise savait qu’elle avait quelques amours pour la terre et ses œuvres. Elle prit alors conscience qu’elle n’était pas aussi ordinaire que les autres mortels et remerciant Dieu, elle promit de garder le secret.


Chapitre 2 : Mutation et mort.

Louise fit du jardin de son maître un endroit magnifique, où les romains venaient et félicitaient l’esclave. Le maître, fier de son esclave lui offrit de meilleure condition de vie. Mais Louise ne se préoccupait guère de ce genre de chose, elle restait toujours aussi simple, toujours aussi analphabète, sans culture. Elle s’amusait seule avec son pouvoir, elle ne se préoccupait de rien, elle regardait les choses pousser et vivre sous ses doigts. C’était tout ce qu’elle faisait.
Et puis, un jour, alors qu’elle était hors de la maison pour des courses confiées par le maître, un homme l’aborda. Solitaire et peu enclin à connaître de ces gens dont elle ne sait rien, elle se laissa rapidement amadouée et enchantée de découvrir cet homme. Il se prénommait Axel et elle apprit beaucoup de lui.
Elle se découvrit moins inculte qu’elle ne le pensait, et pourtant cet apprentissage ne la rendit pas moins naïve, Louise était trop douce et trop simple pour connaître des sentiments de méprise ou de mauvaise nature. Elle appréciait Axel et son maître, c’était vrai. Elle apprenait de l’un et l’autre la faisait sourire.
Oui, son maître la faisait sourire. Louise se laissait un peu approchée depuis l’arrivée du mutant. Bien qu’elle le voyait en dehors de la maison et qu’elle ne parlait de lui à personne, cela la changea quelque peu. Elle se laissait approcher et le maître alors surprit un jour son pouvoir.

Il n’en dit mot. Il l’observa en train de faire revivre les plantes, il la regarda devenir plus belle encore alors qu’elle marchait pied nu dans la terre et il comprit alors que Louise n’était pas une simple esclave. Il la prit pour une déesse ou la fille de l’une d’elle perdue sur terre et le maître tomba sous son charme.
Ce qui passa par la suite, n’est point étonnant, ni bien compliqué. Bien que le maître aimait la présence de son esclave et qu’il la considérait peu à peu plus qu’il ne le faudrait. Il vint à parler. Trop. Et d’autres romains intéressés cherchèrent à s’approprier Louise, ils voulurent l’utiliser contre les autres peuples et Louise, trop innocente, ne réalisa que trop tard ce qui était en train de se passer.

Louise ne connaissait que peu la nature humaine, sortie de chez son maître, passablement emportée par une vague romaine perfide, elle ne comprit que trop tard qu’ils voulaient user de son don pour faire les choses à leurs façons pour en abuser, chasser et tuer.
Ils ne l’aimaient pas, personne ne voulaient d’elle et quand elle voulut se rebeller, quand elle décida de se libérer de tout cela pour protéger les chrétiens, pour que les choses s’arrêtent, elle fut crucifiée. Louise ne possédait pas encore à l’époque toutes ses capacités et alors qu’elle mourrait sur sa croix, quelque chose se brisa en elle. De sa douceur, il ne resta rien, sauf de la colère. De sa candeur il ne resta rien, si ce n’est de la haine. Elle vit les romains la tuer, elle vit les chrétiens la rejeter et faire d’elle un démon des enfers qu’ils appelèrent Asmodée.



Chapitre 3 : Mort et renaissance.

Détachée de sa croix, jetée dans un trou fait dans la terre, recouverte, Louise n’était pas morte. Elle était endormie, une plante ne meurt jamais, pas vraiment, la nature trouve toujours le moyen de reprendre ses droits. Et pendant des années, le corps d’Asmodée attendit, reprenant sa force, refaisant battre lentement son cœur.
Au fond de son trou de terre, amoureusement, les arbres, les fleurs, les buissons étaient venus enlacés son corps de leurs racines et chaque jour, ils lui transmettaient de leur force pour faire revivre son corps. Asmodée ne bougeait pas, sous ses pupilles s’agitaient la dureté des rêves de la fin de sa vie. La vision de ceux qui l’avaient tué, souillé, blessé, torturé…elle usait de la terre inconsciemment pour savoir ce que chacun faisait alors qu’elle était morte. Que ce soit chrétien ou romain. Trente ans, trente ans…

Quand la terre la ramena sur le sol, aussi nue que splendide, elle ouvrit les yeux et la gentille mutante esquissa le sourire le plus diabolique de son existence. Asmodée serait désormais son nom, Louise n’existerait plus et cela lui convenait tout à fait.
Enlacée par les plantes, tendrement portée par ses bébés de verdure, Asmodée les fit rentrer dans Rome, celles déjà présentes cassèrent les lampes à huile, le feu se propagea, s’intensifia et du haut de son perchoir, Asmodée plantée là regarda le spectacle de sa vengeance.
Aucun des descendants de ses bourreaux ne fut épargné, ils périrent avec force et violence, seul un seul mérita d’être sauvé, son ancien maître. Il avait soixante ans, deux grands enfants et il était veuf. Il avait été le seul à vouloir la sauver mais il n’avait rien pu faire. Asmodée le fit enlever par les plantes et durant six jours et sept nuits, elle le garda auprès d’elle. Lui épargnant la mort terrible par les flammes.

Elle n’en épargna aucun, ni chrétiens, ni romain, ni enfant, ni homme, ni femme. Son ancien maître fut nourrit, protégé auprès d’elle. Il essayait de revoir Louise, mais seule Asmodée était présente. Elle se coucha plusieurs fois près de lui et apprit à être aimé par un homme, mais cela ne donna pas le calme à Rome.
Il fallut l’arrivée d’Axel pour qu’Asmodée puisse retrouver un semblant de raison. Elle délaissa Rome, elle délaissa son ancien maître devenu son amant et elle pleura de devoir le quitter. Mais cette décision, ce fut lui qui l’ordonna. Il finirait par mourir, il ne voulait pas qu’elle voit cela.

Asmodée disparut dans la nuit.


Chapitre 4 : Grand amour et profonde souffrance.

Durant des années, des siècles, la trace d’Asmodée disparut dans l’histoire du monde. Fut-elle l’ennemi de certains mutants immortels ? Peut-être. Fit-elle des choses interdites ? Peut-être. Tout ce que je puis vous dire, c’est que la trace de la mutante fut retrouvée au moyen-âge et pas de n’importe quelle façon. L’histoire de la fée Mélusine se rapproche étrangement d’une époque de sa vie.

Encore sombre, Asmodée vivait seule et ne se souciait guère du monde, peu enclin à l’ignorance, elle prenait le temps de s’instruire. Elle avait appris à lire et à écrire, elle avait appris beaucoup de langue, elle connaissait les religions et l’histoire.
Elle se baignait nue, très souvent, dans la même rivière, rayonnante de vie, elle apparaissait souvent comme une fée des mythes les plus anciens et disparaissait aussi vite qu’elle était venue. Selon certains, les hommes disaient que si l’on pouvait la capturer, elle assurerait la descendance de l’homme et le ferait devenir riche et puissant.
Asmodée en apprenant cette bêtise, s’amusa bien souvent à ridiculiser les hommes. Et puis, un jour, l’un d’eux se contenta de venir la regarder en jouant de la musique, de s’asseoir sur une haute pierre et de lui sourire. Elle le regarda fort longtemps avant de s’approcher de lui. Il se présenta, dans un sourire superbe, il était noble, il était beau, il semblait un peu insolent. Asmodée ria énormément en le faisant tomber dans l’eau, mais il lui demanda alors de l’épouser, aussi simplement, sans chercher à la capturer.
Asmodée réfléchit quelques instants et concéda à une seule condition. De ne jamais la déranger chaque samedi de chaque mois, il concéda, émerveillé par la belle, l’épousa quelques jours plus tard, fou amoureux de la jeune femme qu’il considéra comme l’être le plus précieux de son existence.

Asmodée redevient peu à peu Louise. Elle tomba amoureuse de cet homme, elle se laissa séduire, elle découvrit l’amour, l’unique, celui de sa vie et elle lui offrit sept enfants. Il la rendit comme avant. Il lui rendit cette douceur qu’elle avait en elle avant sa mort, ce calme et cette sagesse qu’elle avait délaissée.
Malheureusement, un ami trop jaloux monta la tête de l’homme amoureux." Et si ta femme, chaque samedi, se donnait à un autre. Un de ces êtres comme elle, tu sais, un dieu, un truc du genre. Peut-être que tes enfants ne sont pas les tiens."
Louise était seule dans sa partie du château où elle se réfugiait chaque samedi pour user de sa mutation, s’occupant des plantes qu’elle délaissait la semaine pour s’occuper de ses enfants. Elle aurait aimé amener avec elle certains, mais aucun n’avait hérité de ses facultés ou de quelconques autres et cela lui paraissait préférable. Elle les avait emmené avec elle jusqu’à ce qu’ils soient en âge de comprendre. La dernière venait d’avoir quatre ans, elle ne venait plus avec elle, malheureusement.

Elle était en train d’user de ses dons quand son mari entra dans la pièce, ouvrant la porte avec fracas comme s’il voulait la surprendre avec un Dieu ou autre. Louise sursauta et prit peur. La dernière fois qu’on avait su pour ses dons, la chose ne s’était pas bien passée, elle s’enfuit dans la forêt, disparût, abandonna derrière elle ses enfants et son époux.
Elle était poursuivie sans le savoir par son propre époux, durant des jours, elle se cacha, elle se terra, mais il la suivit, il ne voulait pas qu’elle disparaisse, il l’aimait trop pour souffrir de son manque. Quand il parvient à la retrouver, Louise était effrayée, mais il lui prouva qu’il n’aimait pas la fée, mais la femme, que du reste il s’en fichait. Ils s’aimèrent, se redécouvrirent dans cette forêt, Louise retourna avec lui.

Revenue parmi les siens, le couple vécut sa vie, fut heureux. L’on découvrit que deux des enfants avaient finalement un don qui se révèla à leurs adolescences mais aucun ne possédait la capacité de se régénérer. Louise observa alors sa famille vieillir contrairement à elle.
Elle comprit alors pourquoi son ancien maître avait ordonné son départ. La souffrance de celui qui vieillit est grande, celle de Louise était terrible. Elle lutta avec force pour vieillir elle aussi. Elle s’enferma dans le château et ne toucha plus aux plantes, ni à la terre, de vingt ans son corps parvint à vieillir alors qu’elle luttait inlassablement pour ne pas se rapprocher de la nature. Mais elle aimait tellement son époux qu’elle voulait absolument n’avoir qu’une vie avec lui. Elle souffrait à l’idée que tout cela n’était qu’une illusion.
Elle s’isola de la lumière et de la terre, elle se priva de tout ce qui aurait pu la faire vieillir, tremblant à l’idée qu’il suffirait d’un écart pour que son corps se régénère. Elle assista à la mort de sa fille, et de deux de ses fils.
Un jour, elle voulut sortir pour faire plaisir à sa plus jeune fille et alla cueillir avec elle quelques fleurs autours du château. Elle se dit que quelques minutes dehors ne la feraient point trop rajeunir et pourtant, dès qu’elle se glissa hors de la demeure, elle redevint aussi jeune et belle qu’à ses trente ans. Louise s’effondra en larme.

Déboussolée, elle pleura, inlassablement, on la fit passer pour sa fille morte quelques temps plus tôt. Son époux ne trouva aucun moyen pour la consoler et Louise se fendilla un peu. Elle savait qu’elle ne vieillirait pas avec l’homme de sa vie, elle savait qu’elle le verrait mourir et qu’elle ne pourrait rien y faire. Cela la déboussola, elle sentit les prémices de la souffrance faire acte de présence. Lorsqu’elle enterra son époux, elle disparut à tout jamais, ne laissant pas de trace de son existence, si ce n’est un mythe sur son passage. Elle observa cependant toujours sa descendance mourir, mais ne se révéla jamais à eux. Elle ne pouvait supporter de voir mourir ceux qu’elle aimait.



Chapitre 5 : Amour immortel.

Asmodée vécut en recluse depuis la mort de son époux. Enfermée au loin dans la forêt, considérée comme une sorcière, on ne se risquait pourtant pas à la chasser. On murmurait que tout homme essayant de la pourchasser finissait par devenir fou amoureux d’elle et lui obéissait docilement. Que les femmes mourraient sous la main de ceux envoutés et qu’elle ne demandait que la paix. Ce n’était pas entièrement faux.
Elle était pourtant souvent sollicitée pour ses remèdes, on lui demandait des médicaments, des solutions pour faire partir le douzième petit qui naîtrait en plus et qu’on ne pourrait pas nourrir. On ne s’approchait pas d’elle, Louise n’était que la sorcière et on ne voulait pas la connaître, cela suffisait. Elle couvrait son visage pour qu’on ne la voit pas rester inchangée avec le temps, elle disparaissait quand trop de temps était passé, elle recommençait ailleurs.

C’est ainsi qu’arriva 1457. Asmodée avait pour habitude de revenir chaque année sur la tombe de son époux et de pleurer sa disparition. Son cœur ne s’était jamais refermé face à cette douloureuse expérience et elle ne le vivait jamais bien. Cette fois-là cependant, elle fut suivit par Andréas de Vale, un homme qui comme elle, ne pouvait pas mourir.
Encore une fois, elle était nue face à cet homme, elle l’entraîna dans l’eau, joua avec lui, se vexa bien rapidement quand elle crut qu’il n’était que comme les autres, puis se radoucit. Andréas ne la conquit pas de suite, Louise se laissa approcher, il lui promit de ne jamais lui faire connaitre la tristesse de la mort, il lui fit comprendre qu’ils seraient ensembles sans se soucier de la mort et du temps. Et Louise l’épousa alors.

Mais cette histoire n’a pas de happy end. Andréas assombrit le cœur d’Asmodée sans s’en rendre compte ou peut-être volontairement. Elle se voit devenir terrible, dangereuse, néfaste. Si Asmodée est sombre, elle décide de l’être, elle ne le devient pas à cause de quelqu’un d’autre. Peut-être que le mutant ne savait pas qu’il se trompait. Elle l’aimait, profondément, mais malheureusement elle partit. Elle savait qu’elle avait juré de lui appartenir, mais Andréas était trop dangereux et pas assez protecteur à son goût.
Elle avait aimé un autre homme, celui qu’elle avait rencontré, elle n’a pas aimé celui qui n’était que ténèbres. Elle pensa que c’était peut-être sa faute, sans savoir pourquoi, en vivant avec lui, il était devenu noirceur.


Chapitre 6 : Dans la fuite des siècles.

Asmodée disparut encore, sombre est la trace que l’on peut faire d’elle. Ce qu’elle fut, ce qu’elle fit, durant des siècles restent anonyme. Elle rencontra peut-être des milliers de personnes, des mutants, elle n’aima pas, je puis vous l’assurer, elle eut des aventures. Elle prit la fuite face à Fantôme, bref…
Elle croisa le chemin de Dieu, qui devint une amie. Elle croisa la route d’Axel encore, elle croisa d’autres routes. Hors elle n’était point disposée à être gentille, bien au contraire.

On peut dénoter sa présence à Salem. Alors qu’elle s’amusait des hommes et de leurs pauvres petits esprits ignorants. Elle échappa à la pendaison, fit un dernier mauvais tour et s’enfuit.
Puis il y a l’époque 1800, elle côtoya de nouveau Andréas. Elle avoulu lui donner une chance, drôle d’idée. Ils étaient un couple de voleurs, par jeu ou je ne sais quelles raisons, il l’avait séduit de nouveau. Il la voulait à lui, il tenta de se l’approprier, trop, Asmodée ne se laissa pas faire, comme toujours, elle prit la fuite et l’enferma sous terre, dans un tombeau de liane dans lequel elle captura son corps et l’empêcha donc de déambuler dans ce monde.

Asmodée continua sa route. A la seconde guerre mondiale, elle fut capturée et enfermée dans un camp de concentration. On fit des expériences sur elle. Elle parvint à s’échapper et elle se sauva aux états unis.

En 1960, il y a Ambrosio, alias Bénédict aujourd’hui. Fantôme en était fou de jalousie, Asmodée ne put l’aimer qu’une nuit, elle tomba enceinte de lui et eut deux jumeaux qu’elle confia à Dieu avant de s’enfuir. Andréas finit par la capturer et la garder pour lui seul.
Elle resta dans le coma, surveillée par Andréas qui manipula la chose, elle était à lui et il la garda ainsi. Quand elle se réveilla, des années plus tard, Asmodée était amnésique, elle ne se souvint de rien et le blocage crée dans son esprit l’empêcha de posséder un quelconque souvenir.
Alors qu’elle s’enfuit de l’institut où elle était gardée, elle tomba sur la route de Phil Baldwin, surnommé Zell, dont elle tomba amoureuse rapidement, trop peut-être. Il ressemblait à son premier et seul grand amour, elle en devint folle amoureuse, ils ne se quittèrent plus.
Ils partirent à la recherche des souvenirs d’Asmodée, dans son ancienne maison en ruine, Asmodée parvint à se souvenir, peu à peu. Le choc de sa vie passée fut rude mais en compagnie de Zell, elle se sentit heureuse. Pas pour longtemps...

Fantôme et Bénédict vinrent troubler le couple. Asmodée voulut fuir, pas Zell, elle eut peur, elle pouvait lutter contre les deux, mais elle ne savait pas combien de temps. Et puis Bénédict la tenu dans sa main, il enleva Zell, elle s’effondra, obéit. Mais il trouva la mort. Du moins, c’est ce qu’on lui dit et même si le corps ne fut jamais retrouvé. Qui pourrait survivre à la chute qu’il avait fait ? Mais ce n'est pas le pire, ses fils voulurent la défendre, de sauver Zell en plongeant aussi. L'un des deux, le plus tendre, essaya même de raisonner son père. Mais la folie de Bénédict et surtout sa crise emportèrent les deux jumeaux dans une mort rapide et définitive. Asmodée regarda ses fils disparaître sous ses yeux, incapable de les sauver, elle qui avait à peine eu le temps de les retrouver, se retrouva sans rien.
Asmodée fut désemparée. Elle sombra, elle chuta, elle ne cessa de pleurer, elle se renferma, elle ne voulut plus vraiment vivre. Andréas essaya milles façons de se faire pardonner, elle était enceinte, elle perdit l’enfant de Zell. Asmodée n’était plus rien qu’un visage en larme et triste. Andréas ne le supporta pas.

Chapitre 7 : Une dernière trace d'histoire.

Ce fut la souffrance qui la rapprocha d'Andréas, et la libération par les larmes, dans ses bras. Il fallait avancer, ou peut-être essayer, car elle était condamnée à vivre éternellement ou presque, la mort n'était pas une solution, et la vie venait à nouveau dans ses entrailles. New-York était peut-être une ville maudite, mais elle était la leur, ils vivaient loin des groupes, loin des mutants, ensembles, prêt à accueillir un enfant qui mettrait enfin un ciment important dans leur couple. Louise était heureuse, elle arpentait ce monde, elle vivait, jusqu'à que les ombres décident d'aller les chercher. LA cage qu'ils placèrent sur le couple était une mauvaise idée, même pire, peut-être est-ce cela qui conduisit Asmodée vers ce retranchement. Avant, elle donna naissance lors d'une soirée à un enfant, que Benedict marqua, lui offrant un oeil de différente couleur. C'était le jeu mesquin, que le couple dut subir et Asmodée sombra.

Louise en vérité laissa la place à Asmodée, qui chercha à partir, laissant Fantôme, emmenant Dorian, la cacophonie de cette période de vie l'entraîna jusqu'au point de non retour, participant à l'attaque de l'Eglise du Crépuscule, c'est à cet instant qu'elle disparut sous terre, s'enfermant dans un cocon, son corps se laissa emporter, pour sombrer dans le renouveau.

Le sommeil était un bon compagnon, l'état de stase pus propre à casser, enfin, la double personnalité, incapable de se fondre l'une à l'autre, la rendant instable. Elle avait pensé ou revécu sa vie, parfois trop intensément, parfois calmement, elle s'était vu, elle avait ressenti les douleurs, connu de nouvelle et Andréas lui manquait avec fièvre, ils n'avaient pas une histoire parfaite, elle n'avait pas une histoire parfaite, mais elle s'était construit sur la haine, la haine d'un Dieu qui ne lui était jamais venu en aide, cela devait cesser.
L'utopie n'était pas dans ses pensées, elle savait ce que le monde était, l'humain était pourri et destructeur, elle ne se considérait pas de la race des hommes, mais l'incarnation d'une nature qui pouvait mettre à mal les périples nauséeux de cet univers. Elle pouvait remettre des compteurs à zéro pour tous, le pensait-elle, empêcher l'eau potable de venir dans les villes, ou l'électricité de prospérer, pensait-elle offrir cela pour que l'homme se calme?
Elle ne voulait plus tuer, même si les corps revenaient nourrir la terre, elle se sentait affable de ce démon en elle, ravageant sous la colère tout ce qui était sur son passage, méprisait l'homme qui l'aimait ou lui faisait tant de mal. Zell, incarnation de son ancien comparse prenait une place distante, il était le passé,l'avenir était important. Pour Dorian et son couple, Louise et Asmodée s'étaient cédé le terrain avec le recul, dans ce cocon, elles avaient décidé de ne former qu'une, et la nature faisait renaître une créature en paix avec elle et ses souffrances.

Code by Anarchy






Avatar : Jessica Chastain
Multi-compte : Oui [ X] Non [ ]
Date de naissance IRL : 1986
Avez-vous lu les règles ?Ok, by Xehanort
Comment avez-vous connu le forum ?
Longue histoire

Code by Anarchy

_________________

(c) acidbrain


Dernière édition par Asmodée le Lun 21 Sep 2015, 21:28, édité 8 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateurhttp://xmh-the-after-years.forum-gratuit.tv/t1244-asmodee-mere-naturehttp://xmh-the-after-years.forum-gratuit.tv/t1249-asmodee#23916


Messages : 234
Date d'inscription : 10/09/2012
Identité : Andréas de Vale
Dons : Dématérialisation - Volonté apte à influencer celle des autres.

MessageSujet: Re: Asmodée, mère nature Lun 21 Sep 2015, 08:27

*pousse tout le monde* Ma femmeeeeee !

Re-bienvenue et bon courage pour la fiche !

_________________
Sinners take me down while you're laughing in my face. Cast your judgement then forget me and walk away. Don't look in the mirror you might see you’re so guilty just like me. I had the shit till it all got smoked, I kept the promise till the vow got broke, I stood on the banks till the river rose up
, I saw the bride in her wedding gown - I was in the house when the house burned down.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateurhttp://xmh-the-after-years.forum-gratuit.tv/t913-fantomehttp://xmh-the-after-years.forum-gratuit.tv/t123-fantomehttp://xmh-the-after-years.forum-gratuit.tv/t202-fantomehttp://xmh-the-after-years.forum-gratuit.tv/t202-fantome




Messages : 103
Date d'inscription : 21/09/2015
Identité : Louise de Vale
Dons : Mère nature

MessageSujet: Re: Asmodée, mère nature Lun 21 Sep 2015, 09:47

*le regarde en coin* c'est qui cette femme sur ta signature....

*lui saute au cou quand même* :p

_________________

(c) acidbrain
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateurhttp://xmh-the-after-years.forum-gratuit.tv/t1244-asmodee-mere-naturehttp://xmh-the-after-years.forum-gratuit.tv/t1249-asmodee#23916




Messages : 1465
Date d'inscription : 11/09/2013
Identité : Diane Geyer
Dons : Maîtrise du sable / Contrôle du sommeil / Modification du groupe sanguin

MessageSujet: Re: Asmodée, mère nature Lun 21 Sep 2015, 16:14

Bon retour ici bas Dame Nature ! Smile

_________________

*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateurhttp://xmh-the-after-years.forum-gratuit.tv/t725-helianthemehttp://xmh-the-after-years.forum-gratuit.tv/t449-helianthemehttp://xmh-the-after-years.forum-gratuit.tv/t455-helianthemehttp://xmh-the-after-years.forum-gratuit.tv/t454-heliantheme




Messages : 2557
Date d'inscription : 11/07/2012
Identité : Stanislas K. Lannister
Dons : Immortalité. Maniement de la lumière, des flammes.

MessageSujet: Re: Asmodée, mère nature Lun 21 Sep 2015, 17:43

Re-bienvenue \o

_________________











"I think a lot. I notice everything. But I never said a word."




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateurhttp://xmh-the-after-years.forum-gratuit.tv/t608-zexionhttp://xmh-the-after-years.forum-gratuit.tv/t38-zexion-warrior-of-lighthttp://xmh-the-after-years.forum-gratuit.tv/t54-zexion-roxas-axel-algernon-benedict-judsen#138http://xmh-the-after-years.forum-gratuit.tv/t1403-zexion#27116http://dafael.wordpress.com/




Messages : 103
Date d'inscription : 21/09/2015
Identité : Louise de Vale
Dons : Mère nature

MessageSujet: Re: Asmodée, mère nature Lun 21 Sep 2015, 18:53

Merci vous deux<3

_________________

(c) acidbrain
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateurhttp://xmh-the-after-years.forum-gratuit.tv/t1244-asmodee-mere-naturehttp://xmh-the-after-years.forum-gratuit.tv/t1249-asmodee#23916




Messages : 1375
Date d'inscription : 05/11/2012
Identité : Davos Tosca
Dons : Régénération - Cryokinésie - Hydrokinésie - Thermokinésie

MessageSujet: Re: Asmodée, mère nature Lun 21 Sep 2015, 20:57

Bonsoir,

La fiche convient bien au staff, et cela fait plaisir de voir le retour d'Asmodée.

Une petite demande cependant, qui dépend sans doute de si tu comptes faire revenir le personnage directement de son sommeil, ou un tout petit peu plus tard, s'il te plaît ? Si c'est le deuxième cas, peut-on avoir quelques-uns de ses pensées sur les événements récents à New York, ses opinions dessus, même si ce n'est pas forcément très approfondi vu qu'elle était sous terre ? Et sinon, si elle vient juste de se réveiller, peut-être juste comment son état d'esprit a évolué pour devenir une personne différente, de manière plus développée dans son histoire ? Je ne sais pas si je suis très clair, en tout cas, il semble manquer juste un petit approfondissement comme ça, et ce sera bon. Wink

_________________
Ce n'est sûrement pas de briller qui nous empêchera de tomber,
Ce n'est sûrement pas de tomber qui nous empêchera de rêver.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateurhttp://xmh-the-after-years.forum-gratuit.tv/t912-seaworthhttp://xmh-the-after-years.forum-gratuit.tv/t229-seaworthhttp://xmh-the-after-years.forum-gratuit.tv/t115-la-tosca-fantome-seaworthhttp://xmh-the-after-years.forum-gratuit.tv/t249-seaworth




Messages : 103
Date d'inscription : 21/09/2015
Identité : Louise de Vale
Dons : Mère nature

MessageSujet: Re: Asmodée, mère nature Lun 21 Sep 2015, 21:10

Je souhaitais la faire "éclore"dans un premier rp, mais je peux étoffer son caractère, je pensais surtout qu'elle allait découvrir en rp, je préférais le jouer que de le prévoir en fait, mais je développe tout ça! (pensée et tout)

Edit: j'ai rajouté des lignes au personnage et àl'histoire

_________________

(c) acidbrain
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateurhttp://xmh-the-after-years.forum-gratuit.tv/t1244-asmodee-mere-naturehttp://xmh-the-after-years.forum-gratuit.tv/t1249-asmodee#23916


Messages : 99
Date d'inscription : 31/10/2014
Identité : Mélyna Dangus (muette)
Dons : Maitresse Electrokinésiste

MessageSujet: Re: Asmodée, mère nature Mar 22 Sep 2015, 02:26

Bienvenue mère nature Smile

_________________
XMH Awards 2015:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateurhttp://xmh-the-after-years.forum-gratuit.tv/t1065-elektra#20630http://xmh-the-after-years.forum-gratuit.tv/t879-melyna-dangus#17681http://xmh-the-after-years.forum-gratuit.tv/t1065-elektra#20630http://xmh-the-after-years.forum-gratuit.tv/t918-elektra-muette-electrique#18659



Invité

Invité


MessageSujet: Re: Asmodée, mère nature Mar 22 Sep 2015, 07:39

Re-bienvenue Mère Nature *^*
Revenir en haut Aller en bas




Messages : 2557
Date d'inscription : 11/07/2012
Identité : Stanislas K. Lannister
Dons : Immortalité. Maniement de la lumière, des flammes.

MessageSujet: Re: Asmodée, mère nature Mar 22 Sep 2015, 19:38

Merci à toi pour les changements. Plus d'uns seront contents de revoir Asmodée. Wink

La fiche est validée.

Tu peux désormais réserver ton avatar et lister tes capacités. Si tu as besoin de quoique ce soit, ou des questions à poser, n'hésite pas à passer par ici.

On te conseille ardemment de jeter un œil à ce topic, afin de voir qui est libre pour jouer, ou faire tes propres demandes. Des scenarii sont également proposés aux joueurs. Je te conseille de poster une fiche de liens pour t'intégrer au mieux ; les référencements de sujets, eux, sont par .

Voici un récapitulatif de tous les liens utiles du forum, et de tout ce que tu peux faire, pour t'intégrer au mieux.

Il ne me reste plus qu'à te souhaiter officiellement la bienvenue et surtout, un excellent jeu. Smile

_________________











"I think a lot. I notice everything. But I never said a word."




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateurhttp://xmh-the-after-years.forum-gratuit.tv/t608-zexionhttp://xmh-the-after-years.forum-gratuit.tv/t38-zexion-warrior-of-lighthttp://xmh-the-after-years.forum-gratuit.tv/t54-zexion-roxas-axel-algernon-benedict-judsen#138http://xmh-the-after-years.forum-gratuit.tv/t1403-zexion#27116http://dafael.wordpress.com/




Messages : 103
Date d'inscription : 21/09/2015
Identité : Louise de Vale
Dons : Mère nature

MessageSujet: Re: Asmodée, mère nature Mar 22 Sep 2015, 19:59

Miciiiii!!

Je viens de capter que j'ai laissé neutre, alors que techniquement je devrais être ombre....XD c'est grave, je change ou je verrais en jeu s'pas grave? XD

_________________

(c) acidbrain
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateurhttp://xmh-the-after-years.forum-gratuit.tv/t1244-asmodee-mere-naturehttp://xmh-the-after-years.forum-gratuit.tv/t1249-asmodee#23916




Messages : 2557
Date d'inscription : 11/07/2012
Identité : Stanislas K. Lannister
Dons : Immortalité. Maniement de la lumière, des flammes.

MessageSujet: Re: Asmodée, mère nature Mar 22 Sep 2015, 20:09

Fantôme a trahi les Ombres, donc, à toi de voir...

_________________











"I think a lot. I notice everything. But I never said a word."




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateurhttp://xmh-the-after-years.forum-gratuit.tv/t608-zexionhttp://xmh-the-after-years.forum-gratuit.tv/t38-zexion-warrior-of-lighthttp://xmh-the-after-years.forum-gratuit.tv/t54-zexion-roxas-axel-algernon-benedict-judsen#138http://xmh-the-after-years.forum-gratuit.tv/t1403-zexion#27116http://dafael.wordpress.com/




Messages : 1375
Date d'inscription : 05/11/2012
Identité : Davos Tosca
Dons : Régénération - Cryokinésie - Hydrokinésie - Thermokinésie

MessageSujet: Re: Asmodée, mère nature Mar 22 Sep 2015, 20:14

Techniquement, tu es toujours chez les Ombres alors que Fantôme a enfin rejoint les X-Men. Ça peut changer en jeu par la suite.

_________________
Ce n'est sûrement pas de briller qui nous empêchera de tomber,
Ce n'est sûrement pas de tomber qui nous empêchera de rêver.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateurhttp://xmh-the-after-years.forum-gratuit.tv/t912-seaworthhttp://xmh-the-after-years.forum-gratuit.tv/t229-seaworthhttp://xmh-the-after-years.forum-gratuit.tv/t115-la-tosca-fantome-seaworthhttp://xmh-the-after-years.forum-gratuit.tv/t249-seaworth



Invité

Invité


MessageSujet: Re: Asmodée, mère nature Mar 22 Sep 2015, 20:19

Welcome back.

C'est risqué de rester chez les Ombres, je pense pas que t'es la bienvenue à l'oeil de Ben... ou de Rix. XD
Revenir en haut Aller en bas




Messages : 103
Date d'inscription : 21/09/2015
Identité : Louise de Vale
Dons : Mère nature

MessageSujet: Re: Asmodée, mère nature Mar 22 Sep 2015, 20:33

Ouh bordel messieurs....

Certes Stannis, mais je ne suis pas Andréas
Andréas, tu fais que des conneries, les X-men, c'parce que la cheffe est une grande blonde?
Je n'ai rien fait ni à Ben, ni à Rix, non mais oh ><

_________________

(c) acidbrain
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateurhttp://xmh-the-after-years.forum-gratuit.tv/t1244-asmodee-mere-naturehttp://xmh-the-after-years.forum-gratuit.tv/t1249-asmodee#23916




Messages : 2557
Date d'inscription : 11/07/2012
Identité : Stanislas K. Lannister
Dons : Immortalité. Maniement de la lumière, des flammes.

MessageSujet: Re: Asmodée, mère nature Mar 22 Sep 2015, 21:05

Ah oui, elle sait pas forcément que Ben est calife à la place du calife. Mais si elle débarque, il sera pas tout content.

_________________











"I think a lot. I notice everything. But I never said a word."




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateurhttp://xmh-the-after-years.forum-gratuit.tv/t608-zexionhttp://xmh-the-after-years.forum-gratuit.tv/t38-zexion-warrior-of-lighthttp://xmh-the-after-years.forum-gratuit.tv/t54-zexion-roxas-axel-algernon-benedict-judsen#138http://xmh-the-after-years.forum-gratuit.tv/t1403-zexion#27116http://dafael.wordpress.com/




Messages : 1375
Date d'inscription : 05/11/2012
Identité : Davos Tosca
Dons : Régénération - Cryokinésie - Hydrokinésie - Thermokinésie

MessageSujet: Re: Asmodée, mère nature Mar 22 Sep 2015, 21:07

Ce qui peut toujours être intéressant pour animer les Ombres et te faire une bonne entrée en jeu Wink

Fantôme a écrit:
Exactement. :akhad:

_________________
Ce n'est sûrement pas de briller qui nous empêchera de tomber,
Ce n'est sûrement pas de tomber qui nous empêchera de rêver.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateurhttp://xmh-the-after-years.forum-gratuit.tv/t912-seaworthhttp://xmh-the-after-years.forum-gratuit.tv/t229-seaworthhttp://xmh-the-after-years.forum-gratuit.tv/t115-la-tosca-fantome-seaworthhttp://xmh-the-after-years.forum-gratuit.tv/t249-seaworth




Messages : 103
Date d'inscription : 21/09/2015
Identité : Louise de Vale
Dons : Mère nature

MessageSujet: Re: Asmodée, mère nature Mar 22 Sep 2015, 21:15

MDR

Non mais je vais débarquer déjà Smile
Quand à ce exactement, ej vais choisir de l'ignorer....de toutes façons tu sais même pas à quoi je ressemble!

_________________

(c) acidbrain
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateurhttp://xmh-the-after-years.forum-gratuit.tv/t1244-asmodee-mere-naturehttp://xmh-the-after-years.forum-gratuit.tv/t1249-asmodee#23916



Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Asmodée, mère nature

Revenir en haut Aller en bas

Asmodée, mère nature

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Mère nature ! Je rejette tous tes désirs,
» Les 50 meilleurs photo de dame Nature sur "The big picture"
» Dame nature
» LAND ART, la nature pour chevalet
» Albert Cohen : Belle du Seigneur, Le livre de ma mère, etc.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
XMH : The After Years :: Fiches validées :: Neutres-