XMH : The After Years
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez|

« Because he was he, and I was I » | Strain

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage




Messages : 176
Date d'inscription : 24/05/2014
Identité : Declan Talbot
Dons : « Miroir. Surface vitreuse sur laquelle est reflétée une image fugitive pour la grande désillusion de l'homme. »

MessageSujet: « Because he was he, and I was I » | Strain Mer 09 Déc 2015, 17:13




« Because he was he, and I was I »


L'année était imprévisible. Après avoir passé des mois et des mois à préparer une vengeance, le mutant s'était confronté à un échec qu'il avait encore du mal à encaisser. Il n'avait pas attaqué le bon homme, mais un usurpateur tout au plus. Et le vrai Lannister, le vrai meurtrier, courrait encore dans la nature. Mais il n'avait plus l'intention de s'en prendre aux Initiés, ou à qui que ce soit d'autre, pour le moment. Il voulait simplement se faire discret. Son deuil et la préparation de sa vengeance lui avaient coûté cher. Il avait fait fuir ses proches, de peu, et plusieurs groupuscules mutants, à commencer par les Initiés, peut-être même certains Ombres, ne devraient pas hésiter à le tuer, s'ils le croisaient. En somme, après une halte chez son frère, Elephant, Declan s'était réfugié dans le foyer conseillé par Dahlia, afin de se remettre de ses blessures, morales comme physiques. Il avait manqué de peu d'être tué. Parallèlement, il avait accès, grâce à Percy, à une autre identité. Il était actuellement le double d'un certain Oliver Reid, marié à Ruzica, aussi membre de la Division. L'original s'était absenté quelques temps, pour raisons professionnelles, mais pas que. Après tout, il avait fait un discours, lors d'un certain gala de charité, qui avait déplu à Benedict. Declan utilisait souvent cette identité, dès qu'il devait sortir dans un lieu public, et peut-être même pour brouiller les pistes d'éventuels traqueurs ou télépathes. Il n'était pas un simple polymorphe, après tout. Aussi talentueux était-il, il travaillait aussi beaucoup pour demeurer un bon caméléon. Certes, la personnalité exubérante et plus gaie que la sienne d'Oliver l'influençait de plus en plus, mais il avait évidemment récolté de nombreuses informations, et il l'avait observé. Au reste, tout cela avait été trop imprévu pour qu'il soit incollable en la matière.
Declan n'était quoiqu'il en soit pas un homme qui avait froid aux yeux. Il avait donc décidé, cette nuit-là, de sortir, et de jeter un œil aux lieux qu'Oliver avait l'habitude de fréquenter. En l'occurrence, il s'agissait du Malvo, un bâtiment qui se situait entre le bar et la boîte de nuit. Des gens de tous les bords sexuels, de toutes les origines, mutants ou non, s'y retrouvaient. Bien entendu, les lieux avaient la réputation d'abriter des drôles de personnages, pas forcément recommandables. Lorsque Declan se présenta au videur, celui-ci parut le reconnaître et le salua chaleureusement, avant de le laisser entrer.
Talbot découvrit un intérieur qui avait un univers particulier, grâce aux décorations, aux néons, à la fois antiques et modernes. Ce n'était pas steampunk, mais presque. Certaines zones paraissaient bon enfant, mais il préféra ne pas attarder son regard vers quelques recoins où il semblait se passer des choses curieuses. Bougeant un peu la tête, au rythme de la musique qui était diffusée, il s'installa au bar, l'air décontracté, mais l’œil pas moins attentif. Il commanda quelque chose d'alcoolisé. Il ignorait à quoi s'attendre, en venant ici, mais il espérait que quelque chose se passerait, non pas seulement pour mieux connaître l'homme qui lui rendait service, mais peut-être aussi, pour se tirer de sa routine morne.




_________________


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateurhttp://xmh-the-after-years.forum-gratuit.tv/t927-danteshttp://xmh-the-after-years.forum-gratuit.tv/t706-dantes#14117http://xmh-the-after-years.forum-gratuit.tv/t54-zexion-roxas-axel-algernon-benedict-judsen-dantes#14173http://xmh-the-after-years.forum-gratuit.tv/t1410-dantes#27172




Messages : 124
Date d'inscription : 23/10/2015
Identité : Harmond Nicodéhus
Dons : Symbiote - Jeunesse éternelle

MessageSujet: Re: « Because he was he, and I was I » | Strain Ven 08 Jan 2016, 13:49

Nicodéhus poussa un râle de satisfaction, c’était bon. Il ouvrit les yeux, et regarda l’homme qui se tenait à côté de lui à la pissotière du Malvo, les yeux légèrement blanc puisqu’il haussait les sourcils de plaisir, il lui fit un sourire bizarre qui convainc le client d’en finir rapidement avec son propre arrêt pipi et laissa le mutant en finir avec son moment de bien-être. Il avait eu envie de pisser alors qu’il draguait un petit jeune homme pas dégueulasse, un peu efféminé, mais avec un cul à damner un saint. Il aurait pu faire l’affaire pour s’amuser avec Shâlimar, elle était plutôt du genre délire, partie à plusieurs et se remettre avec la mutante lui plaisait bien. Il apprenait à faire des efforts, pour la confiance, et il savait qu’il fallait faire pas mal de chose pour la satisfaire. Ce n’était pas une femme compliquée, mais la monotonie n’était pas son truc.
Ce qui lui convenait.

Ils ne vivaient pas ensembles, mais Strain squattait chez elle et inversement, il espérait qu’Arlathan ne soit pas jaloux, mais vu qu’ils étaient en dispute, ils ne risquaient rien du genre, ça faisait du bien à Nick de s’être casé. Il en avait besoin, en quelques sortes, pour oublier Sveda et se remettre de ce chamboulement, il en avait besoin parce qu’il sentait que c’était le moment. Cela durerait le temps que ça tiendrait entre leurs deux personnalités fantasques. Mais elle était pas chiante, lui non plus, c’était le genre de chose plutôt appréciable. Même s’il se doutait qu’elle n’oubliait pas Clov et qu’il était dans sa vie par dépit, ou quelque chose comme ça, mais ça lui allait.

Il secoua son engin et fit tomber les dernières gouttes avant de remonter sa fermeture éclair. D’un petit mouvement de hanche, il rajusta les bijoux de famille à leur place et sortit son paquet de cigarette de l’intérieur de son long manteau en cuir. Il en coinça une entre ses lèvres et poussa brutalement la porte des toilettes des hommes, pour en sortir. Sans s’être lavée les mains, effectivement, mais il allumait déjà sa clope à la place.

Le Mavlo était un endroit assez libre qui plaisait à Strain, femmes, hommes, c’était désinhibé et c’était ce qui lui plaisait. Mais il y avait aussi et surtout des personnages hauts en couleurs, bons comme mauvais, qui faisait la vie ou votre soirée en tous les cas. Il croisa un transgenre qu’il connaissait assez intimement, entouré de deux copines. Géantes avec leurs chaussures à plateformes, Nick ne se priva pas de glisser ses bras à leurs tailles et de s’entourer de ces superbes créatures, petites bombes atomiques que les plus coincés ne pouvaient pas appréhender comme il se doit. Il se disait qu’Axel pourrait être pas mal dans ce genre d’apparat et s’excita tout seul à l’idée. Il eut droit à une effusion de baiser, et se retrouva dans un baiser assez vigoureux avec Francesca dites Fran.
Elle laissa sur a bouche de Nick un petit goût de fraise, sûrement dû à son gloss et ses mains baladeuses lui colère une trique d’enfer. Il se demanda si Shâlimar serait partante pour un plan à plusieurs avec cette créature, mais Fran ne fit que l’allumer et s’éclipsa avec ses copines en le laissant tout tremblant d’envie. Il mit un petit moment avant de se ressaisir et secoua les épaules, émettant un petit son guttural pris d’un frisson qui remonta de ses tripes et s’échappa par sa tête. Cette femme était excitante, mais il en fallait peu pour que Nick soit atteint de pression sanguine localisée.

Il ramena la cigarette à sa bouche et se dirigea vers le bar, jetant un coup d’œil à un coin sombre. Il aimait bien jouer au voyeur et il fut satisfait, mais au lieu de traîner, Nicodéhus se décida qu’il était temps de prendre un bon verre de whisky, pas la merde pas trop cher, mais le meilleur du lieu. Il parvint jusqu’à l’endroit voulu et regarda les dos des gus assis au comptoir, pour sûr, sa conso devait s’être envolé avec le petit éphèbe de tout à l’heure. Il haussa les épaules et reconnu une silhouette qui lui était familière. Un sourire sympathique sur les lèvres, il s’avança et passa son bras autours de la nuque d’Oliver en reculant la clope de ses lèvres. Il s’appuya un peu sur cet homme qu’il considérait comme son frangin et commanda.

« Deux de ton meilleur whisky Brandy ! »Demanda-t-il avec une voix claire à la serveuse, avant de jarter le gringalet sur le siège à côté de son ami et s’y poser les fesses. « Oliver, mon vieux, ça fait une paye ! Ruz m’avait dit que tu étais en déplacement, je suis bien content de te voir ! »

La cigarette se coinça entre ses lèvres quand on pose les verres devant eux, faisant sortir un gros billet à Strain qu’il plaça dans le décolleté mis en avant de Brandy.

« Garde la monnaie chérie. »

Il avala la fumée de sa clope et leva son verre pour trinquer avec son meilleur ami, en souriant en coin.


_________________

"C'est l'histoire d'un mec qui sait pas voler..."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateurhttp://xmh-the-after-years.forum-gratuit.tv/t1335-strain#25669http://xmh-the-after-years.forum-gratuit.tv/t1307-strainhttp://xmh-the-after-years.forum-gratuit.tv/t1334-strain#25668http://xmh-the-after-years.forum-gratuit.tv/t1333-strain#25667




Messages : 176
Date d'inscription : 24/05/2014
Identité : Declan Talbot
Dons : « Miroir. Surface vitreuse sur laquelle est reflétée une image fugitive pour la grande désillusion de l'homme. »

MessageSujet: Re: « Because he was he, and I was I » | Strain Mer 03 Fév 2016, 12:53




« Because he was he, and I was I »


Declan observait ce qu'il se passait autour de lui, bien conscient que l'endroit était assez haut en couleurs, pour lui en apprendre suffisamment sur les habitudes d'Oliver Reed, ou simplement mieux entrer dans la peau du personnage. Étonnamment, il se sentait beaucoup plus déterminé que tout à l'heure. Peut-être que jouer un personnage le faisait se sentir mieux ; peut-être que le vrai Oliver avait d'ores-et-déjà une influence sur lui. Allez savoir ! D'aucuns auraient jugé que cet endroit était un lieu de débauche et de perversité. Lui y voyait simplement toutes les fantaisies humaines s'y mélanger, dans une grande polyphonie. Il y avait de l'alcool et du sexe à foison, au reste, cela demeurait un lieu de divertissement. Actuellement, le gouvernement lui-même ne pouvait pas se targuer d'être plus irréprochable. Il s'agissait d'autres vices, voilà tout.
Il était ainsi plongé dans ses pensées lorsqu'il sentit un bras s'enrouler autour de ses épaules. Un bras masculin. Il se tourna vers celui qui l'accostait ainsi, sans savoir s'il s'agissait d'un proche d'Oliver, ou d'un parfait inconnu qui venait le draguer. Ruzica aurait-elle oublié de lui donner une information cruciale ? Et si elle l'ignorait, elle aussi ? Oliver semblait être fou amoureux de sa femme, mais on ne connaissait jamais les secrets d'un homme, avant d'y être confronté. Il observa Strain, émettant déjà plusieurs hypothèses à son sujet. Le nouveau venu commanda deux verres, avant de s'installer à ses côtés.

« Oliver, mon vieux, ça fait une paye ! Ruz m’avait dit que tu étais en déplacement, je suis bien content de te voir ! »

Declan assimila les informations aussi rapidement que possible. Il s'agissait de toute évidence d'un ami. Il semblait en bons termes avec Ruzica ; sans doute Talbot avait-il sur-interprété beaucoup de choses. Il esquissa un sourire, se sentant inébranlable, sans raison. Il s'agissait sans doute encore des effets secondaires donnés par l'apparence d'Oliver. Il se sentait bien éloigné de la rage de Declan, ou des doutes dont était farci Davos Tosca.

Le prends pas mal, on a propagé cette fausse rumeur, histoire que j'fasse profil bas, quelques temps, répondit-il, imitant à la fois professionnellement et instinctivement Oliver. Pas que je voulais que tu me fiches la paix, précisa-t-il, avec un sourire, mais je me suis, comme qui dirait, mis quelques peigne-cul susceptibles, à dos. Je sais pas si tu as entendu parler d'un gala de charité, récemment ?

Il ignorait si parler autant était prudent, mais après tout, il devait être fidèle à l'image de Reed, sans compter que cet homme semblait être un ami. Il ne se doutait pas qu'il faisait face à un Ombre, et encore moins que Strain était potentiellement lié aux Talbot. Il se préoccupait, en revanche, d'apprendre son identité, sans en avoir l'air.
Cet endroit n'offrait guère le loisir de méditer, puisqu'il reçurent rapidement leurs consommations. Declan remercia Strain, d'un hochement de la tête, trinqua avec lui, puis but une longue gorgée de whisky, sans pour autant faire cul sec. Il se demandait s'il fallait prendre le risque, ou non, de s’enivrer.

Alors, qu'est-ce que tu racontes, mon vieux ? demanda-t-il, l'air de rien, mais pas moins attentif.

A cet instant, un jeune garçon passa près du bar, et les salua en leur lançant un regard équivoque, avant de passer son chemin. Declan tâcha de ne pas avoir l'air trop troublé, mais il se demandait définitivement quelles sources de... plaisirs, venait chercher Oliver ici.




_________________


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateurhttp://xmh-the-after-years.forum-gratuit.tv/t927-danteshttp://xmh-the-after-years.forum-gratuit.tv/t706-dantes#14117http://xmh-the-after-years.forum-gratuit.tv/t54-zexion-roxas-axel-algernon-benedict-judsen-dantes#14173http://xmh-the-after-years.forum-gratuit.tv/t1410-dantes#27172



Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: « Because he was he, and I was I » | Strain

Revenir en haut Aller en bas

« Because he was he, and I was I » | Strain

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» The Strain - News & Spoilers
» The Strain [SERIE]
» Strain, frère de Soul. [Libre]
» Le Mystère Andromède (The Andromeda Strain)
» The Strain - Bilan Saison 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
XMH : The After Years :: Broadway-