XMH : The After Years
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez|

Correspondance avec Delight

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage




Messages : 480
Date d'inscription : 04/09/2012
Identité : Floria Ysé Tosca
Dons : Immortalité - Connaissance instinctive de la vérité historique - Retour dans le temps

MessageSujet: Correspondance avec Delight Sam 09 Jan 2016, 22:28

La lettre provient de Byram Township, une ville à une heure et demie de New York, et l'adresse est celle du bureau de poste de la ville.



    Chère Angie,

    Je te demande pardon de ne pas t'avoir prévenue de ce changement d'adresse subit, alors que tu m'as communiquée ton adresse à New York il y a peu, rapidement. J'ignore encore les raisons de ta venue, et nous n'avons pas pu nous voir.

    Je suis pour quelque temps à l'extérieur de New York. Besoin de réflexion et de temps. Je te prie de ne communiquer cette adresse à personne.

    Comment vas-tu ? Te fais-tu à la vie new-yorkaise ? Donne-moi de tes nouvelles. Je t'admets que les lettres sont la seule distraction que je m'autorise ici. Pourquoi avoir quitté l'Australie ?

    Bien à toi,

    Floria.


_________________

   
This is the end.

Tonight the music seems so loud. I'm never gonna dance again, guilty feet have got no rhythm.
And waste a chance that I've been given, so I'm never gonna dance again

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateurhttp://xmh-the-after-years.forum-gratuit.tv/t926-la-toscahttp://xmh-the-after-years.forum-gratuit.tv/t111-la-toscahttp://xmh-the-after-years.forum-gratuit.tv/t115-la-tosca-fantome-seaworthhttp://xmh-the-after-years.forum-gratuit.tv/t114-la-tosca


Messages : 62
Date d'inscription : 25/08/2015
Identité : Angela "Angie" Daniels
Dons : modifie la réalité autour d'elle à travers ses émotions

MessageSujet: Re: Correspondance avec Delight Lun 11 Jan 2016, 11:29


"Mon amie,

Tu n'as pas à t'excuser. Quelle que soit la raison qui t'a poussée à partir, je suis simplement heureuse d'avoir de tes nouvelles. J'espère que tu trouveras ce que tu cherches. Sache que tu as une amie qui t'attend à New York! J'y ouvre un diner, une place t'y seras réservée dès ton retour. En attendant, si tu besoin de te confier, ou simplement de quelqu'un à qui parler, je serai ravie de correspondre avec toi. Tu me manques.

J'ai quitté l'Australie parce que c'était soudain devenu...compliqué. Je ne suis plus vraiment l'Angie que tu as connue. A vrai dire, je n'étais pas moi-même ces dernières années, et le charme vient de se dissiper. Je me suis retrouvée, et j'ai eu besoin d'un nouveau départ. Me voici donc à New York, et je n'ai pas à m'en plaindre. J'y étais déjà venue plusieurs fois il y a bien longtemps, et d'une certaine façon la ville n'a pas beaucoup changé. L'ambiance y est toujours aussi éclectique, tour à tour euphorisante et oppressante. Certaines choses ne changent jamais.

Tu peux compter sur moi pour ne pas révéler ton adresse. J'espère...j'espère que quoi qu'il te soit arrivé, tu sauras le surmonter. Tu peux compter sur mon soutien, toujours.

Affectueusement,

Angie"

_________________
-I am Delight. I am Delirium. I am Despair. I am Destruction. But mostly, I'm tired.-

"I try not to hold on to what is gone, I try to do right what is wrong
I try to keep on keeping on
Yeah I just keep on keeping on

I hear a voice calling
Calling out for me
These shackles I've made in an attempt to be free
Be it for reason, be it for love
I won't take the easy road"



-Avatar by Zexion-
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateurhttp://xmh-the-after-years.forum-gratuit.tv/t1195-delight-fiche-terminee#23026http://plumederenard.hautetfort.com/




Messages : 480
Date d'inscription : 04/09/2012
Identité : Floria Ysé Tosca
Dons : Immortalité - Connaissance instinctive de la vérité historique - Retour dans le temps

MessageSujet: Re: Correspondance avec Delight Jeu 14 Jan 2016, 21:05

La lettre provient de Byram Township, une ville à une heure et demie de New York, et l'adresse est celle du bureau de poste de la ville.



    Chère Angie,

    Depuis le temps qu'on a cette correspondance, je n'allais pas l'abandonner !
    Surtout que tu es une des celles à qui, je crois, n'avoir fait aucun mal...

    Je te remercie vivement de l'invitation pour ton diner, même si le coeur n'y est pas en ce qui concerne un retour à N.Y., pour l'instant. Tu vas vite y être occupée, je le sens ; je souhaite en tout cas que l'établissement connaisse un vif succès, très vite. Tu le mérites.

    Je crois que je comprends assez bien ce que tu m'écris : il y a des moments de vie où on ne sait plus qui on est, où on a besoin de se retrouver. Le charme dissipé, on se rend compte qu'on a tout fait de travers, et en mal....j'espère seulement pour toi que les erreurs que tu aurais pu faire n'étaient pas importantes, et que tu ne perds pas confiance en toi. Je sais que nous nous sommes si peu vues, mais nous nous sommes beaucoup écrit au cours des dernières années : tu es quelqu'un de bien, Angie. New York n'est pas la meilleure ville pour savoir qui on est, peut-être, mais il y a de nombreuses possibilités ouvertes. Fais-moi savoir si tu as besoin de quoique ce soit là, je pourrais toujours te conseiller.

    J'essaye actuellement de surmonter. Je change. Byram Township est si ennuyeux, cela aide. Il y a un lac ici, et c'est tout. Rien de distrayant, le parfait trou mort. Pas d'endroit où chanter : j'ai abandonné la musique. Alors mes journées se comptent en entraînement physique, en sport, en réflexions, en errances. En insomnies, parfois. Bouger autant physiquement permet d'oublier, pour un temps, de chasser les sentiments nouvellement revenus. Et tout le reste, je dois..je devrai le réparer en revenant à New York, si c'est encore réparable. J'ai trahi de nombreuses personnes, et je ne serais pas étonnée de les retrouver impitoyables.

    Avec mon affection, prends soin de toi,

    Floria.


_________________

   
This is the end.

Tonight the music seems so loud. I'm never gonna dance again, guilty feet have got no rhythm.
And waste a chance that I've been given, so I'm never gonna dance again

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateurhttp://xmh-the-after-years.forum-gratuit.tv/t926-la-toscahttp://xmh-the-after-years.forum-gratuit.tv/t111-la-toscahttp://xmh-the-after-years.forum-gratuit.tv/t115-la-tosca-fantome-seaworthhttp://xmh-the-after-years.forum-gratuit.tv/t114-la-tosca


Messages : 62
Date d'inscription : 25/08/2015
Identité : Angela "Angie" Daniels
Dons : modifie la réalité autour d'elle à travers ses émotions

MessageSujet: Re: Correspondance avec Delight Dim 17 Jan 2016, 20:31


"Mon amie,

Je ne sais pas ce qui te torture à ce point, ni ce qui te pousse à chercher à ce point la rédemption, mais sache que tu ne m'as jamais fait de mal. Et que quoi que tu traverses, tu peux compter sur moi. Je respecterai ton besoin de solitude et de retraite aussi longtemps que tu en éprouveras le besoin, mais je serai prête à sauter dans le premier train si tu devais avoir besoin de moi. Ou a t'accueillir lors de ton retour. Car j'espère toujours te revoir, une fois que tu auras affronté tes démons.

Si l'une de nous deux a trompé l'autre, c'est bien de moi qu'il s'agit, bien que cela ne fut jamais volontaire. Quand je te dis que je n'étais pas moi-même, c'était bien plus qu'une façon de parler. Pour essayer de briser un cycle aussi ancien que douloureux, un mutant de ma famille m'a fait croire à la persona d'Angie Daniels, une gentille et simple serveuse d'un bled d'Australie. Mais une vie tranquille ne peut durer lorsqu'elle est fausse, ou peut-être que le destin a toujours une fâcheuse tendance à nous remettre sur notre chemin... Toujours est-il que j'ai dû quitté l'Australie après avoir retrouvé qui j'étais vraiment. Je suis une mutante, mon amie, et j'arpente ce monde depuis au moins deux mille ans. Mon nom... Ou du moins, le seul nom dont je me rappelle avoir été affublée, est Delight. Mais tu peux continuer de m'appeler Angie si tu le souhaites: j'ai gardé ce nom pour des raisons pratiques maintenant que je suis installée en Amérique. Et pendant cette longue vie, j'ai fait énormément de dégâts malgré moi. Mon pouvoir... Disons qu'il est cyclique, et que ses effets peuvent être dévastateurs. Je ne compte plus les vies perdues, détruites à cause de moi. Mais je suis redevenue moi-même, je ne peux plus me cacher. Et j'espère trouver le moyen de mettre fin à ce cycle qui me ronge. D'une manière ou d'une autre.

J'espère ne pas te décevoir, ou t'effrayer en t'apprenant tout cela. Mais tu mérites que je me montre honnête. Je sais que c'est Angie que tu as connue, mais elle fait maintenant partie de moi; du moins, j'essaie d'en garder le meilleur. Et tu en fais partie. Si je te dis tout cela, c'est aussi pour que tu saches que je comprends ce que cela fait que de se sentir responsable d'autant de souffrance et de malheurs. Tu n'es pas seule dans la lutte, et si tu veux bien de moi, je serai là pour t'épauler. Tu n'es pas forcée de me raconter ce qui t'est arrivé; je serai toujours là pour t'écouter, mais je n'en ai pas besoin pour décider de me tenir à tes côtés. Et si tu as des questions à me poser, j'y répondrai sans hésiter.

Je mentirai en disant que mon cœur ne se serre pas en lisant que tu as renoncé au chant. Je refuse de croire qu'il existe ne serait-ce qu'un crime ou une erreur assez terrible pour priver le monde d'une voix comme la tienne. Je comprends le besoin de se punir, crois-moi, mais je sais aussi que c'est parfois le meilleur moyen pour nous empêcher d'avancer.

Je ne désespère pas de vivre à nouveau un jour dans un monde où je pourrai t'entendre chanter, et où nous pourrons simplement discuter comme deux vieilles amies au comptoir d'un diner. J'ai envie d'y croire et, en attendant que tu récupères (et tu es forte, Floria, je le sais), j'y croirais pour toi aussi.

Avec toute mon affection, prends bien soin de toi,
Delight"

_________________
-I am Delight. I am Delirium. I am Despair. I am Destruction. But mostly, I'm tired.-

"I try not to hold on to what is gone, I try to do right what is wrong
I try to keep on keeping on
Yeah I just keep on keeping on

I hear a voice calling
Calling out for me
These shackles I've made in an attempt to be free
Be it for reason, be it for love
I won't take the easy road"



-Avatar by Zexion-
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateurhttp://xmh-the-after-years.forum-gratuit.tv/t1195-delight-fiche-terminee#23026http://plumederenard.hautetfort.com/




Messages : 480
Date d'inscription : 04/09/2012
Identité : Floria Ysé Tosca
Dons : Immortalité - Connaissance instinctive de la vérité historique - Retour dans le temps

MessageSujet: Re: Correspondance avec Delight Lun 08 Fév 2016, 21:23

La lettre provient de Byram Township, une ville à une heure et demie de New York, et l'adresse est celle du bureau de poste de la ville.



    Angie,

    Que je ne t'ai pas fait de mal, est la seule chose qui importe. Le reste, tu n'es pas obligée de le savoir, et si tu peux l'éviter, je suppose que ce ne serait pas un mal...
    Quant aux démons à affronter, si tu savais comme la tentation est grande de retourner dans le passé et de les effacer ainsi, de les éviter, mais je commence à comprendre que ces tours de passe-passe méprisables n'arrangeront rien.

    Mais oublions-moi un instant. Tout ce que tu me racontes sur toi est simplement ahurissant, et même après avoir relu ta lettre plusieurs fois, j'ai du mal à le croire et à l'imaginer. Tu sais que tu n'as rien à craindre de moi concernant une phobie envers les mutants ; mais cela fait un sacré choc de t'imaginer Externelle, et que tu vis depuis plus de deux mille ans, alors que chaque fois que nous nous sommes vues, eh bien..nous n'étions rien d'autre que les jeunes femmes que nous semblions être. Delight...je dois t'admettre que ce nom n'évoque rien à ma mémoire, même si j'arpente la terre depuis plus de cinq siècles. Et je ne sais pas quoi penser de ton pouvoir, si ce n'est qu'il y a bien d'autres mutants au moins aussi terribles en puissance que toi, mais tu as une gentillesse qui vaut bien mieux que toutes leurs âmes. Alors même si je suis surprise et que je vais encore avoir du mal à imaginer tout cela..tu n'en demeures pas moins mon avis. Ce sont tes actes envers moi qui comptent, et aucun Externel ne peut se vanter d'avoir les mains vierges de sang, pas même moi. Je suis seulement désolée et chagrinée d'apprendre que ces cycles peuvent recommencer. N'y a-t-il aucun moyen, scientifique ou mutant, qui puisse les arrêter ? Tu sais que tu peux faire appel à moi, si tu as besoin de revenir en arrière ? Mais avoir conscience de toi-même, non d'une personne « artificielle » ne va-t-il pas te permettre de mieux te contrôler ?

    Tu n'as aucune excuse à me faire. Oui, je suis surprise et un peu effrayée, mais pas déçue. Ce ne serait pas l'attitude d'une amie. Et comment pourrais-je t'accuser de quelque chose que tu ignorais toi-même ? Quel type de personne serai-je ? Non, Angie, je ne t'en veux pas. Et tu n'as pas à avoir honte, et je suis soulagée qu'il y ait quand même nos amitiés respectives qui demeurent, malgré ces changements. C'est précisément dans ce genre de moments qu'il ne faut pas être seul. Alors, j'espère que tu me laisseras apporter mon aide, ou le peu que je peux te donner. On peut s'épauler mutuellement, mais je crains fort que ce soit toi, qui sois déçue par moi.

    Dis-moi comment s'écoule ta nouvelle vie. Comment tu te sens. Les choses ont-elles une saveur et un parfum nouveaux ? Retrouves-tu pleinement la mémoire, peut-être des gens du passé ? Quels sont tes projets ? Parviens-tu à t'insérer de nouveau dans la vie en général ? J'espère surtout que tu vas bien, malgré tout.

    J'ai trop voulu avancer dans la noirceur, j'en paye le prix. Je dois reculer, et je ne pense pas que le chant aidera. Il y a un père qui a toujours « considéré cela comme oisif » et peut-être n'a-t-il guère tort.

    Décris-moi à quoi ressemble ton diner ? A défaut de pouvoir m'y rendre tout de suite ? La clientèle est-elle déjà là ?

    Je tâcherai de croire tes mots, mais tu sais sans doute (et même sans doute plus que moi) qu'une renaissance prend du temps, qu'il faut un moment pour expier, et surtout, ne pas revenir tant qu'on n'est pas sûr de ne plus pouvoir faillir par faiblesse ou avec la séduction d'un diable.

    Prends soin de toi.

    "Il est vain de prétendre que les êtres humains doivent se satisfaire de la tranquillité, il leur faut du mouvement et s'ils n'en trouvent pas, ils en créeront."


    Floria.


_________________

   
This is the end.

Tonight the music seems so loud. I'm never gonna dance again, guilty feet have got no rhythm.
And waste a chance that I've been given, so I'm never gonna dance again

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateurhttp://xmh-the-after-years.forum-gratuit.tv/t926-la-toscahttp://xmh-the-after-years.forum-gratuit.tv/t111-la-toscahttp://xmh-the-after-years.forum-gratuit.tv/t115-la-tosca-fantome-seaworthhttp://xmh-the-after-years.forum-gratuit.tv/t114-la-tosca


Messages : 62
Date d'inscription : 25/08/2015
Identité : Angela "Angie" Daniels
Dons : modifie la réalité autour d'elle à travers ses émotions

MessageSujet: Re: Correspondance avec Delight Dim 14 Fév 2016, 13:46


« Mon amie,

Sois rassurée sur ce point, vraiment. Tu ne m'as causé aucun mal, ni même le moindre tort. Quoi que tu puisses en penser, je n'oublie pas la Floria que j'ai connue, que je connais encore et que j'espère connaître toujours. Nous seuls pouvons nous opposer à nos propre démons. Ils existent en chacun de nous, et je pense aussi qu'aucun pouvoir, aucun don ne permet de les effacer. A mon sens, il s'agit plus de les accepter, de leur faire une place en notre sein et de les contrôler pour ne plus jamais avoir à les nourrir. Nous déterminons ce que nous faisons d'eux, et pas l'inverse.

Crois moi quand je te dis que ta surprise est partagée. Mais si je n'ai pas fait la paix avec toute la destruction dont j'ai été coupable au cours de ma longue vie, j'ai au moins fait la paix avec le fait que j'étais, et bien, Delight. Que le nom ne te dise rien n'est pas étonnant; mes semblables et moi avons peut-être été responsables d'actes flamboyants, mais nous n'avons pas pour autant chercher à nous faire connaître. Ce cycle qui me poursuit depuis toujours, j'ai cru le rompre en me réfugiant dans la persona d'une autre. Mais porter un masque ne dure qu'un temps, et je pense que tu as raison en disant qu'être moi-même restera ma meilleure arme pour me préparer au pire. Au moins saurai-je quand m'éloigner de ceux qui me sont chers lorsque le moment sera venu. Quant aux moyens de changer cela... Ce cycle a fait de moi quelqu'un de résignée, presque fataliste, mais je ne peux m'empêcher d'éprouver encore une pointe d'espoir. Aussi dangereux soit-il. Lorsque je me suis réveillée en Australie, j'ai pu bénéficier de l'aider d'un riche homme d'affaires, un jeune mutant du nom d'Alexander Feuerbach. Son génie n'a d'égal que son ego, et je ne lui fais pas totalement confiance, mais ses ressources et ses moyens sont considérables. Il m'a aidée à m'installer à New York, et j'ai accepté de participer à ses recherches quant au gène x. Peut-être trouvera-t-il un moyen de m'aider, peut-être pas. Mais je me dis que le risque en vaut la chandelle. Pour le moment. Ta proposition de m'aider me touche, mais retourner dans le passé ne changera pas ma nature. Et puis ton simple soutien, ton amitié me suffisent et font déjà beaucoup.

Ta réaction me touche, et me rassure. Je suis soulagée à l'idée de ne pas t'avoir éloignée après une telle révélation. Je conçois que ce ne soit pas facile à gérer pour celles et ceux qui ont connu Angie, telle qu'elle était dans son petit diner australien. Mais il y a encore beaucoup d'elle en moi, ou peut-être y avait-il en elle beaucoup d'un moi que je n'avais pu révéler qu'en ayant l'impression d'être libérée de ma malédiction. Toujours est-il que j'aime à penser qu'elle n'a pas disparu, pas vraiment. Elle est restée mon identité civile, déjà. Et si tu souhaites continuer à t'adresser à moi à l'aide ce nom, je n'y verrai aucun inconvénient. Après tout, le nom de Delight est également une identité d'empreint : voilà bien des siècles que j'ai oublié le nom qui m'avait été donné à la naissance. Et ne diminue pas l'aide que tu m'apportes : comme je te l'ai dit plus haut, ton amitié compte énormément pour moi et me fais beaucoup de bien. Pourquoi crois-tu à ce point que tu ne peux que me décevoir ? Jamais je ne te forcerai à me parler de ce dont tu n'as pas envie, mais je veux que tu saches que tu es libre de te confier à moi sans craindre le moindre jugement. Quoi que tu aies pu faire, je pense ne pas être en reste non plus de mon côté. Les gens que j'ai blessés au cours de ma vie se comptent par milliers ; plus encore, lorsqu'on considère l'ensemble de mes victimes et l'effet sur leurs proches. J'ai livré des âmes aux affres de la folie par ma seule présence. J'ai poussé des hommes et des femmes de bien à se complaire dans le désespoir jusqu'à ce que leur vie leur échappe , incapable de faire autrement. J'ai rasé des villages et fait disparaître des innocents dans un déluge de feu et de fureur. Jamais je ne l'ai voulu, mais j'en ressens la honte et la souffrance inscrites à jamais en moi. Alors j'ai passé la majeure partie de ma vie à fuir, toujours plus loin, pour blesser le moins de personnes possible. Au détriment de tous ceux qui ont pu m'aimer et que j'aurai laissé derrière moi, parfois sans la moindre explication. Ce que j'ai pu faire... Ce que j'essaie de te dire, Floria, c'est que je sais ce que c'est que d'être le monstre de l'histoire. Que d'avoir les mains tâchées de sang. Et je sais aussi que c'est quelque chose que l'on ne doit pas affronter seul.

D'avoir retrouvé qui j'étais donne effectivement une nouvelle saveur à ma vie. Je crois que la savoure d'autant plus maintenant que je sais à quel point ces rares moments de paix et de calme peuvent s'avérer précieux. J'ai du plaisir à redécouvrir New York, qui a beaucoup et peu changé à la fois. Je m'adapte à cette nouvelle vie, et je profite de tous les petits plaisirs qu'elle m'apporte ; ce sont souvent les plus précieux. A part m'occuper du diner, je n'ai pas d'autre projet que de collaborer avec Feuerbach pour ses recherches. Oh, j'ai aussi été conviée à une soirée par la duchesse Lampeduza. Quelqu'un d'autre que j'ai côtoyée par le passé, et que je suis curieux de retrouver. Pour le reste, la vie new yorkaise a toujours de quoi bien occuper. As-tu vu la retransmission de ce Lannister ? Je t'avoue que je ne sais pas trop quoi en penser. Je n'ose pas vraiment m'impliquer dans toutes ces histoires, même si je sens a tempête approcher. Et la peur monter dans les rues après la propagande de cette fichue FME. Alors je fais de mon mieux pour servir mes clients, et apporter un peu de joie là où je le peux. Retrouver qui j'étais, et toute ma mémoire, a aussi ses avantages. Cela m'a permis de retrouver ma sœur et mes deux frères. Nous ne sommes pas liés par le sang, mais nous formons malgré tout une famille depuis...et bien, depuis aussi longtemps que je m'en souvienne. Ils devraient venir me rejoindre d'ici quelque temps, ce sera notre première réunion depuis bien longtemps. J'ai aussi retrouvé un vieil ami, qui m'a aidé en Australie. Alex, que j'avais connu alors qu'il était bloqué dans le passé. J'ai été contente de le retrouver. Et puis je me fais aussi de nouveaux amis. Une de mes nouvelles clientes les plus fidèles s'est avérée être ma voisine de pallier : comme quoi, le monde est décidément bien petit. Mon diner s'appelle « Chez Reggie », j'ai repris un vieil établissement dans le Bronx. Il est décoré à la mode des années cinquante, avec un billard, un piano et un juke-box dans lequel il faut souvent cogner pour qu'il consente à se mettre en marche. L'ambiance y est agréable, et je crois que les clients l'apprécient. J'ai déjà mes habitués, et c'est devenu un lieu de rencontres que j'espère chaleureux. J'ai d'ailleurs engagé une de mes clientes les plus fidèles (et voraces ! Elle n'est pas grande, mais elle mange des gaufres pour cinq!), Charlie, en tant que serveuse. Elle avait besoin d'un job d'appoint, et j'apprécie beaucoup sa présence et son enthousiasme. J'ai une autre serveuse, Riley, qui est bien plus calme, mais que j'apprécie tout autant. Je crois que je suis en train de me bâtir une petite vie, ce qui me ravit autan que cela m'effraie : on ne sait jamais quand frappera la prochaine catastrophe, ou quand le cycle me rattrapera...

Je ne sais pas qui est ce père, mais je pense au contraire qu'il a tort. Il n'y a rien de oisif dans le fait de se livrer à son art. C'est là quelque chose qui ne peut que nous aider à nous recentrer, à trouver notre équilibre, à évacuer notre frustration. C'est s'en dénier le droit qui nous pousse à rester dans le noir et les ombres. Aussi terribles qu'aient pu être nos actes, il ne faut jamais les laisser nous enlever une part de nous-même. Sinon, c'est déjà leur accorder la victoire. Je ne te dirai pas ce qu'il faut faire, Floria. La renaissance prend toujours du temps, c'est un fait. Et nous la vivons chacun à notre manière. Mais n'oublie pas qui tu es en chemin, n'oublie pas ta lumière, aussi ténue soit-elle ; et le cas contraire, je serai là pour te le rappeler. Toujours.

Tu es forte, Floria, plus que tu ne le crois. J'attends avec joie de tes nouvelles, et j'espère que tu trouveras ce que tu cherches. Prends ton temps, et prends soin de toi, surtout.

« Are we living a life that is safe from harm? Of course not. We never are. But that’s not the right question. The question is: are we living a life that is worth the harm? »

Del »

_________________
-I am Delight. I am Delirium. I am Despair. I am Destruction. But mostly, I'm tired.-

"I try not to hold on to what is gone, I try to do right what is wrong
I try to keep on keeping on
Yeah I just keep on keeping on

I hear a voice calling
Calling out for me
These shackles I've made in an attempt to be free
Be it for reason, be it for love
I won't take the easy road"



-Avatar by Zexion-
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateurhttp://xmh-the-after-years.forum-gratuit.tv/t1195-delight-fiche-terminee#23026http://plumederenard.hautetfort.com/



Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Correspondance avec Delight

Revenir en haut Aller en bas

Correspondance avec Delight

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
XMH : The After Years :: Courriers-