XMH : The After Years
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez|

Soldat du feu

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage


Messages : 236
Date d'inscription : 22/12/2013
Identité : Conrad Harding
Dons : Télékinésie / Poing d'air

MessageSujet: Soldat du feu Dim 22 Déc 2013, 11:30


GENKO




♣ Nom  : Harding

♣ Prénom : Conrad, Seiun.

♣ Age : 29 ans

♣ Nationalité (origines) : Americano-nippon

♣ Orientation sexuelle : Privée

♣ État civil : Marié à Ōmatsu Atori.

♣ Taille et poids : 1 mètre 76 pour 77 kilos.

♣ Profession : Sapeur-pompier / Boxeur  amateur

♣ Groupe : X-Men.

♣ Rang: Classe 2.

♣ Capacités :
Télékinésie : Au sens où l’entend le bien commun, il peut faire l’éviter des objets de part sa volonté. Ces objets ne peuvent excéder son propre poids. La lévitation se fait sur une distance raisonnable. Plus le niveau de difficulté sera élevé et plus Conrad devra puiser dans sa force physique.
Poings d’air : Maîtrise partielle de l’air qui l’entour. Il parvient à comprimer une masse d’air importante autour de ses deux poings. L’air canaliser peut ensuite devenir un projectile.  

♣ Ambition : 1 Préserver la sécurité de sa famille. 2 Retrouver ses géniteurs. 3 établir une paix  pérenne entre les mutants et les autres.

♣ Aversion : Les politiciens.

Code by Anarchy




Le personnage


Les cheveux châtains foncés ont été longs, pendant plusieurs années, jusqu’au jour où Conrad trouva sa voie auprès des  soldats du feu. A présent il les porte courts, parfois trop, au point que sa mère tire la moue. Il porte parfois la barbe. Il a un visage carré dont l’austérité est atténuée par un sourire franc et lumineux en général. Des yeux foncés, qui tirent sur le noir, quand un orage passe, révèlent une part de son tempérament. Par goût, ainsi que de par son métier le fils Harding a toujours fait beaucoup d’exercices physiques, ce qui a sculpté sa silhouette, fine et athlétique. Il est mince, voir sec, cet aspect fluet, lui vaut souvent d’être mésestimé par ceux qui ne le connaisse pas. C’est un homme solide et endurant qui a une santé de fer. Jamais de cernes, de traits bouffis, ne le trahissent. Grand amateur de boxe et bon pratiquant des sports de défense, il a des poings en acier.  Aux beaux jours on observe quelques cicatrices obtenues lors d’échauffourées.

Le style vestimentaire n’a rien de très remarquable. Conrad affectionne la sobriété de sa mère et revête des vêtements neutres, assez passe partout. De même il choisi l’unité au motif et les couleurs sombres plutôt que les vives. De ce fait, les seules fantaisies que l’on trouve dans sa garde-robe, sont des cadeaux de son épouse ou encore de sa mère. Il a toujours sur lui, un téléphone portable chargé, et son alliance, qu’il porte autour de son cou, au bout d’une chaîne.

L'histoire




    Selon des autorités du canton de … Conrad Seiun Harding est né le 02 avril 1997 à Kyoto. Par recours judiciaire accéléré il fut adopté deux mois plus tard par Jim et Misao Harding.  


**
*
1 an

Lettre envoyée à Kyoto
De Kobe

Le 18 avril 1998
Eriko,
Bientôt un an que tu es venue nous confier Conrad. J’aurai tant à te dire.  
Il est en bonne santé. C’est un bébé éveillé, vif et insatiable. Il marche déjà. Il commence à parler. Jim et moi lui apprenons le japonais et l’anglais. Je pense que tu approuveras ce choix. Nous envisageons de lui donner la double nationalité. Ainsi, ce serait plus simple, plus tard, pour lui de se déplacer. Qu’en penses-tu ?
Je regrette que mes parents ne soient plus de ce monde pour les leurs présenter.  Les parents de Jim, eux, sont aux anges. Je suis prudente. Nous faisons attention à ne pas le présenter à n’importe qui … Il ne craindra jamais tes ennemis.
Nous allons faire les démarches pour qu’il devienne notre héritier direct. Il ne manquera jamais de rien. Nous l’aimons chaque jour avec bonheur. Je ne pourrais jamais te dire avec exactitude, combien nous sommes heureux, que tu te sois tournée vers nous.
Il a ton sourire. Nous lui dirons d’où il vient dés qu’il sera en âge de comprendre.
Avec ma plus sincère affection.

Ta dévouée Misao

[Avec la lettre se trouve une photographie de l’enfant]

***

Citation :
Lettre envoyée à Kobe
De Kyoto

Le 21 avril 1998
Misao-chan,
Ta lettre me remplit de bonheur. C’est une joie que de le savoir en parfaite santé, car je ne doutais pas de son éveil avec des parents tels que vous. J’étais persuadée que vous prendriez soin de lui comme il se doit aussi te doutes-tu que j’approuve effectivement ce choix. Un pied dans le présent, l’autre dans son passé. Ah, Comme j’aimerais qu’il ne grandisse jamais. Qu’il ne ressente jamais le besoin de voyager loin de chez vous. Ce monde est bien trop dangereux pour le laisse s’y promener candidement, surtout avec une ascendance comme la sienne. Peut-être me trouveras-tu trop paranoïaque mais que veux-tu ? Nous ne sommes jamais trop prudents. Je ne voudrais pas que cette si petite vie lui soit arrachée pour des raisons aussi stupides qu’un grief contre son père ou moi-même. Lui n’a rien demandé.
Je vous fais entièrement confiance sur le choix de ses rencontres et les parents de ce cher Jim sont des gens tout à fait charmants. J’espère que tu ne m’en voudras pas mais je dois t’avouer qu’ils ont fait l’objet d’attentions particulièrement minutieuses avant que ne vous soit confié Seiun.
Encore une fois, je n’aurais pu faire meilleur choix que celui-ci, j’en suis intimement convaincue. T’avoir connue toute ta vie m’apporte l’avantage indéniable de savoir entre quelles mains il se trouve aujourd’hui. Et je dois te l’avouer assez rudement, mais le grand malheur qui vous touchait a été notre salvation à tous deux.
Aura-t-il jamais l’âge de comprendre ? Je ne le sais pas… Je te remercie pour ce cliché glissé, je craignais de ne jamais pouvoir revoir ses traits à nouveau. Aussi suis-je heureuse de pouvoir les contempler ainsi à ma guise.
D’une tendresse infinie,

Ta bienveillante Eriko.



    Le nouveau né fût, en effet, très rapidement recueilli par Jim et Misao Harding dont la confiance de la mère était acquise depuis des années. Ce jeune couple, marié depuis près de cinq ans, heureux en ménage, qui ne parvenait pas à avoir d’enfant. Ils étaient tous les deux de parfaits candidats pour une adoption. Ca, en plus, du fait que la génitrice connaissait Misao depuis son enfance. Néanmoins, certaines clauses furent établies, qui viendraient tôt ou tard assombrir ce charmant tableau de fin de siècle. Ce fut dans une petite maison à la périphérie de la ville, que se mit en place, une vie paisible.  

**
*
5 ans

Lettre envoyée à Kyoto
De Kobe

Le 03 novembre 2002
Eriko,
Comme je te l’avais évoqué cet automne, nous allons monter à Kyoto, pour le travail de Jim. Nous arriverons par le train de 15h00 le 11. Nous resterons chez un ami de la famille. L’endroit sera sûr.
Voudrais-tu venir nous rendre visite ? Il y a bien assez de place pour t’accueillir pendant tout le temps que tu le souhaiteras. Tu verras ainsi par toi-même combien Conrad a grandi depuis cet été. Il ne cesse de nous surprendre. Ton autre fils est le bienvenu aussi bien entendu. Nous essayons de ne pas donner à Seiun les défauts d’un fils unique. Mais ce serait plus simple s’il voyait son grand frère de temps en temps.
Il devient, très volontaire, pour ne pas dire têtu. Je pense qu’il va avoir un fort caractère comme sa mère. Accepteras-tu un jour de lui dire qui est son père ? J’imagine que ce doit être, un homme important, pour que tu garde ainsi le secret. J’aimerai seulement savoir… était-ce l’un des nôtre ? Jim appréhende l’émergence du Gêne X. Mais ne t’en fais pas… tu sais comme moi que les Ikeda savent gérer ces dons.
Je lui apprends tout ce que nous devons savoir pour être en sécurité. Malheureusement, tu sais comme moi, ce qu’il en est avec les mutants. Grâce nous soit donnée que les Ombres ne frôlent jamais cette partie du pays.
A très bientôt ma chère amie.
Ta dévouée Misao

[Un dessin d’enfant et glissé dans l’enveloppe. ]

***

Citation :
Lettre envoyée à Kobe
De Kyoto

Le 06 avril 2002
Misao-chan,
Cela fait bien trop longtemps qu’il ne m’a plus été possible de poser les yeux sur lui, bien que tu me relates ses avancées avec beaucoup de détails ; ce dont je te remercie du fond du cœur. Je ne raterais donc sous aucun prétexte l’opportunité que vous m’offrez-là. J’ai déjà pu me libérer, mais je ne sais pour combien de temps cependant. J’ignore également s’ils souhaiteront ou non se joindre à nous mais il me serait agréable de les voir tous les deux, je leur en ferai donc part par courrier et te tiendrai au courant. En espérant qu’ils puissent nous tenir compagnie eux aussi car, comme tu le dis si bien, il est vital, autant pour Conrad comme pour Damian, qu’ils puissent se rencontrer de temps à autres. Leur lien, même s’il leur est inconnu, ne doit pas se détendre sous aucun prétexte.
Une force qu’il va falloir lui apprendre à modérer. Je ne suis pas sans penser qu’il puisse parvenir à écouter même dans ses moments d’entêtement, mais je n’y mettrais pas ma main à couper étant donné son patrimoine génétique. Un jour peut-être, quand les Kamis auront acceptés de lui venir suffisamment en aide pour que le voile puisse se lever, je te donnerai enfin son nom. En attendant, il me faudra garder une part d’ombre sur ce sujet. Je peux seulement t’apprendre qu’il est effectivement bien des nôtres, la possession du gène X est donc bien plus qu’une possibilité pour Seiun. Son expression, néanmoins, n’est pas obligatoire mais il faut bien avouer qu’un avantage de taille tel que celui-ci pourrait se révéler utile pour sa protection. Eventuellement. Je sais, en tous les cas, que ta famille pourra le gérer sans souci aucun, l’habitude aidant.
Tu fais bien, comme toujours. Cependant, ce ne sont pas les Ombres qui sont à craindre pour nous. La race des Hommes peut être bien plus cruelle encore.
Faites bon voyage, je vous rejoindrai bientôt. En attendant portez-vous bien.

Ta bienveillante Eriko.

PS : Le dessin est très beau, je te suis reconnaissante pour toutes ces précieuses attentions. Lui as-tu demandé d’y inscrire mon nom ou l’a-t-il fait spontanément ?



    La petite-enfance de Conrad se déroulera sans la moindre anicroche. Il fut éduqué comme un enfant métisse, balancée entre l’Orient et l’Occident. Petit garçon vif et entêté il revenait souvent de l’école couvert de bleus à cause de bagarres avec ses camarades, dont les motifs souvent n’étaient connu que de lui seul. Il pouvait être un bon élève quand il en avait envie. Il préférait aux leçons d’histoire les randonnées avec son père. Très vite il démontra un goût pour les activités sportives, qui ne se démenti pas par la suite.


**
*
9 ans


    Au cours des années qui suivirent la correspondance entre les deux amies fut plutôt disparate.



Lettre envoyée à Kyoto
De Kobe

Le 06 juin 2006
Eriko- chan
Ce que Jim et moi redoutions, depuis plusieurs mois, est arrivé. L’ambassade a décidé de le renvoyer.
Comme ni lui ni moi ne voulons être entretenus, au frais du clan, nous allons déménager pour les Etats-Unis. Jim a une sœur là bas, dans le Maryland,  qui pourra nous héberger, pour quelques mois. Je ne sais rien de cette femme excepté qu’elle n’a pas hésité une seconde et s’est d’or et déjà mise en quête d’une maison à acheter pour nous.
Nous n’avons pas encore fixé la date du départ. Néanmoins nous voulons partir avant la fin de l’été. Je tiens à te prévenir pour que tu ais le temps de prendre les mesures que tu penseras nécessaires.
J’ai l’impression que Conrad prend la nouvelle avec philosophie. Il est vrai qu’il est fasciné par l’occident et ça depuis toujours. Ce sera une occasion en or pour lui. Jim est heureux de pouvoir lui faire découvrir sa terre natale. Je suis certainement la plus inquiète de nous trois. Tu sais comme moi, que loin de cette terre, je ne serais plus la même … Je redoute de ne plus pouvoir aussi bien les protéger tous les deux.
Donnes-moi vite de tes nouvelles.
 
Misao

***

L’écriture semble rapide, comme écrite dans la précipitation.
Citation :
Lettre envoyée à Kobe
De Kyoto

Le 07 juin 2006

Misao-chan,

J’ai été mise au courant, oui. Et comme, vous connaissant tous deux,  je pouvais prévoir une réaction de ce type, j’ai déjà pris toutes les dispositions nécessaires pour le déménagement de Damian et le mien. Je n’attendais plus que ta confirmation. Je ne peux te donner plus de détails dans cette lettre tant que je n’aurais pas pu sécuriser l’ensemble de notre nouveau domaine mais soit sans craintes, nous vous suivons. Quant à la sœur de Jim, si elle n’a pas été approchée depuis, il n’y avait aucune inquiétude à avoir. J’enverrai tout de même quelqu’un vérifier.
Je te sais différente loin d’ici mais pas impuissante. Et il ne faut pas t’inquiéter à excès non plus, tu sais comme moi qu’il est mauvais pour tous de céder à la panique. C’est de cela que naissent les erreurs irréparables. Fais de ton mieux, je m’occupe du reste.
Tiens-moi au courant pour tous changements,

Eri


    C’est donc, contrainte et forcée, que la famille Harding débarqua sur le nouveau continent. Après une courte période chez la sœur cité plus haut, ils trouvèrent un appartement à New-York. Conrad mit quelques mois à s’adapter, dans ce nouveau pays, aux usages très différents de son Japon natal. En signe de protestation face à autant de bouleversement il se montra capricieux et dur avec ses parents, les testant, cherchant leurs limites, en permanence.  Bien entendu, ses parents firent de son mieux pour adoucir les choses.



**
*
14 ans

Lettre envoyée New York
De Cumberland

Le 14 septembre 2011

Eriko,

Voici quelques nouvelles. Conrad grandi à une vitesse folle.
Jim a décidé de l’initié à la boxe le mois dernier. C’est un bon moyen pour canaliser son énergie et lui apprendre à se défendre. Une fois de plus il se révèle. Sa vigueur et sa ténacité nous force parfois à le réfréner. Avez-vous des prédispositions particulières pour ce genre de discipline dans ta famille ? Il est très bon. Peut-être devrions-nous lui enseigner un art martial même si tu sais mes réticences à ce sujet.
La puberté commence. Je soupçonne l’émergence d’une mutation depuis quelques temps. Je ne suis sûre de rien pour le moment. Si je ne me trompe pas celle-ci touche à l’air… Je ne sais pas toujours comment aborder ce sujet avec lui. J’ai l’impression que l’idée d’être mutant le rend nerveux. C’est naturel. Néanmoins, j’espère que mon contact lui permettra d’envisager ce qu’il est sous un angle positif. J’essaye de retrouver les mots que tu m’avais dits à l’époque. C’est si loin.
La clé USB qui est dans l’enveloppe est pour toi. Tu y trouveras les photos les plus récentes de ce jeune garnement. Il a de plus en plus de charme.  Les jeunes filles le regardent. Les garçons l’envie. Il lui suffirait d’un mot pour devenir un chef de bande. Pour le moment la seule chose qui trouve grâce à ses yeux c’est la musique. Je lui prépare d’ailleurs une surprise pour l’emmener écouter un orchestre symphonique le mois prochain.  
Pour ce qui est du reste tout va pour le mieux.
Comment va Damian ?
Sincèrement

Ta dévouée Misao


***

Citation :
Lettre envoyée Cumberland, Maryland
De New York

Le 17 septembre 2011


Misao-chan,

S’il est aussi doué que Jim pour cette discipline, je ne doute pas de son niveau. Il ne me semble pas qu’il y ait de prédispositions particulières à ma famille concernant cela, en revanche, nous avons tous toujours été des plus énergiques. Chacun de nous a dû trouver un moyen de canaliser cette vitalité. Il semblerait que vous ayez trouvé pour Conrad, ce qui est loin d’être une mauvaise chose. Participera-t-il à des tournois ? Si oui, pourras-tu me prévenir ? Que je le vois au moins une fois boxer. Pour ma part, mon catalyseur était le Tai Chi Chuan, je ne pense donc pas que l’apprentissage d’un art martial puisse lui porter préjudice, cependant c’est à lui d’en décider comme cela est à double tranchant. De plus, le laisser faire seul quelques-uns de ces choix est une nécessité si vous ne voulez pas le faire se sentir comme un oiseau en cage.
Il aurait été plus qu’étonnant qu’il n’en manifeste pas les signes, aux vues du patrimoine génétique dont il dispose. Il va néanmoins falloir se montrer vigilants et lui apprendre à maitriser son don naissant si nous ne voulons pas qu’il devienne nocif pour lui. Bien sûr, il n’est pas encore venu le temps de la crier sur tous les toits mais sa mutation doit tout de même rester une fierté. Il est, comme nous, une preuve de l’évolution humaine. Et c’est une bonne chose que tu ne te souviennes pas de mes mots. Cela signifie qu’ils sont devenus part intégrante de ta personne. Ne cherche pas à les retrouver et je ne te le redonnerai pas, non plus. Il te faudra trouver les tiens, qu’ils soient sincères, si tu veux pouvoir avoir un quelconque impact. Ce n’est pas seulement une épreuve pour lui, elle l’est également pour toi. Voyons si mon enseignement a porté ses fruits.
Je te suis reconnaissante pour tout, Misao-chan. Pour les documents, mais également pour tout l’amour que vous prodiguez à Conrad depuis tant d’années déjà, Jim et toi. Il serait donc un leader comme ses pères ? Rien de surprenant quand l’inné et l’acquis se recoupent ainsi en un seul être. Joue-t-il d’un instrument ? Ah, comme j’aurais aimé pouvoir me glisser dans l’assistance pour voir ses yeux s’illuminer une nouvelle fois. Cela va pourtant m’être malheureusement impossible pour cette fois, mais je ne doute pas de ton retour sur ce point.
Je suis heureuse de lire cela. Damian se remet peu à peu d’une dure épreuve pour laquelle je n’ai pu le soutenir, de par la situation qui est la mienne. Sa mère est présente pour lui, néanmoins.
Tendrement,

Ta fidèle Eriko
.


    Tel que l’avait pressentit sa mère, le jeune Conrad se trouva être un talentueux combattant sur et hors du ring. Il compétait, pendant trois ans, avant d’abandonner la sphère officielle, peu désireux de rentrer dans un système contraignant. En parallèle Misao lui enseigna l’art de la méditation et l’aida à appréhender ses capacités mutantes naissantes.  Il développa rapidement ses capacités et prit peu à peu conscience de ses nouvelles responsabilités. Il commença à penser à son avenir, à ce qu’il voulait faire de sa vie. Ce fut presque naturellement qu’il trouva le chemin de l’armée de terre des Etats-Unis.


http://upload.wikimedia.org/wikipedia/commons/7/7a/Ch_Bale_02.jpg
**
*
18 ans

Lettre envoyée à New York
De Cumberland

Le 30  janvier 2014

« Madame Eriko Ikeda,
Ma famille et moi organisons une fête, pour célébrer mon recrutement à l’armée, et mon départ de la maison.
J’aimerai vous y inviter. Je sais que vous êtes une très bonne amie de mes parents et je pense que votre présence leur fera plaisir. Ils ne sont pas au courant. C’est une surprise. Je n’ai pu trouver que votre adresse postale, mais pour la suite, voici mon adresse mail :
Hooding.conrad@gmail.com
Ce sera beaucoup plus simple comme ça.
J’espère que vous pourrez venir. Ce sera le 14 octobre 2014 à partir de 18h00 au 11 Blv Italy à Cumberland. Il y a de la place pour le coucher.
A bientôt

Conrad Harding
 »


***

Dix-septième version du mail.

Citation :
Mail envoyé à : Hooding.conrad@gmail.com
De : Eriko.Ikeda@gmail.com
Le mer. 12 février 2014, 23:57:21
Ta lettre a bien été reçue, Conrad. Je tiens d’abord à te féliciter pour ton entrée dans l’Armée. Je ne doute pas de ta place dans la défense des plus démunis. Et Je suis honorée, par ailleurs, que tu te sois donné tout ce mal pour m’inviter, j’accepte donc avec grande joie de venir célébrer l’accomplissement de l’un de tes rêves avec vous.
A très bientôt donc, et encore félicitations.

Eriko.
 
ps : Tu peux, comme je me le suis permise, me tutoyer.


    Deux jours après cette fête Conrad, paquetage sur l’épaule, parti à l’autre bout du pays, où il entama sa formation dans l’armée de terre. Emancipé, libre de toute obligations familiales, il pu développer son tempérament de feu. Fin observateur et leader dans l’âme il trouva très vite sa place dans ce microcosme. Il était un bon élément. Dissimulé parmi des non-mutants il commença à comprendre avec plus de nuance pourquoi tout était si compliqué.



**
*

Mail envoyé à : M.ihood@gmail.com
De : Hooding.conrad@gmail.com
Le sam. 10 décembre 15, 14:03:51
J’ai réussi à voir le chef aux messes. Il me donne deux jours. J’arriverai demain soir.
D’ici là, ne reste pas seule. As-tu prévenu tes sœurs ? Courage ma petite mère.
Je t’aime.

Ton Seiun

**
*


    Malheureusement, les compétences de ce jeune homme furent bientôt sollicitées. Face au despotisme grandissant, de mutant extrémistes Conrad choisi de défendre le raisonnement le plus sensé. Surtout qu’une autre force l’animait depuis quelques mois, un sentiment amoureux qui finie par guider ses choix en cimentant son existence. Mue par un désir, profond de créer une famille et de la protéger il mit tout en œuvre pour que se rêve se réalise.



**
*
24 ans

Lettre expresse envoyée à New York
De Tokyo

Le 06 mars 2020


Je suis à Tokyo. J’ai pris un vol hier en urgence pour soutenir la poche de résistance.
Les Invisibles sont beaucoup plus implantés au Japon que ce que je pensais. Ils ont fait beaucoup de dégâts dans le nord.  J’ignore encore quelles chances nous avons. Dryer contrôle presque toute la planète.
L’avenir est flou. J’ai demandé aux filles de me rejoindre. Nous irons ensembles à Yasukuni.
Conrad est toujours à New York avec Jim. S’il-te-plait garde un œil sur eux. Tu connais Seiun. Il a rejoint une unité de lutte le mois dernier.
D’ailleurs, il faut que tu saches. Il a rencontré une jeune femme dont il est très amoureux. J’ai peur que l’amour lui donne des ailes trop grandes pour lui.
Bonne chance.

Misao


***

Citation :
Lettre expresse envoyée à Tokyo
De New York

Le 07 mars 2020
J’envoie immédiatement Lawrence se charger de la protection de Conrad. Harleigh prend, lui, le premier avion pour te rejoindre. Il pourra t’être d’un grand secours, alors accorde lui donc totale confiance. Quant à moi, je reste ici à New York pour veiller sur Damian, qui n’a plus personne d’autre pour le faire. Ne pouvoir me trouver à ces trois endroits à la fois me fend le cœur mais je n’ai pas vraiment ce choix.
Ne doute jamais de vos chances de réussite, c’est la clé de beaucoup de réussites. Souviens-t ’en. Sais-tu si les autres préceptrices pourront être des vôtres ?
Cela m’aurait remplie de joie si il m’avait été donné de l’apprendre en d’autres circonstances mais je tiendrais compte de ce point. Puisse ces heures noires être quelques peu illuminées par sa présence, au moins. Je sais Lawrence capable de gérer cette situation.
Courage à vous et n’oublie jamais que volonté et détermination sont les premiers pas vers la victoire.

Eriko.
 

**
*



    Jusqu’à la fin de cette guerre chacun lutta avec force et détermination dans le camp des justes. Conrad mit toutes ses forces au service des X-Men. Son expérience de soldat lui fut très utile pendant cette sombre période, pour ne pas craquer. Bien que la famille n’eue aucune perte, aucun proche tué,  cette guerre marqua fortement l’esprit du jeune mutant. Il devint plus refermé et plus intransigeant envers les pouvoirs politiques.  Pendant plusieurs mois, seule sa compagne parvenait à le sortir de ses douloureuses méditations.



**
*
26 ans

Lettre envoyée à New York
De Cumberland

Le 25 mai 2022
Très chère Eriko,
En cette période sombre voilà enfin un peu de lumière …
Conrad et Ōmatsu vont se marier cet été. Quel bonheur ! Je te joins leur fairepart.
Viens. Une chambre est prête pour toi dés que tu le désir. Je serais heureuse de t’accueillir chez nous. Damian est aussi le bienvenu s’il le souhaite.

Avec toute notre affection.

Ta dévouée Misao

***

Citation :
Lettre envoyée Cumberland, Maryland
De New York

Le 1 juin 2022
Misao-chan,
Cette nouvelle m’emplit de joie, puissent-ils connaitre le bonheur malgré ces heures sombres. Nous serons ravis, avec Damian, d’assister au mariage de Conrad. Merci infiniment pour l’invitation, je n’aurais manqué cela pour rien au monde.
Tendrement,

Ta bienveillante Eriko


    Une fois les noces célébrées, une sorte d’harmonie s’installa dans la vie de ce mutant. Jour après jour il s’évertua à bâtir les fondations d’un avenir paisible. Tous les éléments étaient à présent en place. Il était heureux. Son poste de pompier lui convenait parfaitement. Il pouvait, à loisir assouvir son besoin d’aider les autres.  Il était éperdument amoureux de sa femme. Il en vint même à oublier qu’une menace planait toujours au dessus de leurs têtes.



**
*
29 ans

Lettre de Paris
À New-York

Le 19 juillet 2025

Chère Ikeda,
Maintenant que les Invisibles ont été renversés, Jim et moi, pouvons enfin entreprendre ce voyage en Europe qui nous fait envie depuis toutes ces années. Première escale à Paris. Celle-ci n'a pas volé sa réputation. Nous iront ensuite dans le sud de l'Italie.
J'essaie de convaincre mon cher et tendre de passer par New-York à notre retour. Ta compagnie me manque et j'en profiterai pour rendre visite aux enfants. D'autant que ce sera l'anniversaire de Yule. L'as-tu enfin vue ? On dirait un ange ...
Fais attention à toi.
Nous t'embrassons

Misao et Jim

[ Le tout est écrit au dos d'une photo du couple prise à Paris sur le Champs de Mars.]


***

Citation :
Lettre expresse de New York
A Paris

Le 21 juillet 2025
Misao-chan,
Ne prends pas peur, cette lettre est expresse uniquement car j’ignorais combien de temps encore vous resteriez à Paris.
Je suis heureuse d’apprendre que vous réalisez enfin ce rêve qui vous tenait tant à cœur à tous les deux, depuis tant d’année. Je me souviens quand, petite encore, tu rêvais déjà de partir explorer ces contrées dont je t’apprenais les histoires. Paris est magnifique, mais tu verras que l’Italie n’a rien à lui envier non plus.
Non, je ne l’ai pas encore vu, et je n’ose pas tant mes réactions pourraient lui sembler disproportionnées. Je suis devenue grand-mère, après tout, de ce petit bout de Paradis... J’espère, en tous les cas, que tu pourras passer nous voir bientôt mais sinon profite bien de ces instants de bonheur, Misao, tu sais comme ils sont volatiles.
Priant pour vous,

Ta bienveillante Eriko.



    De retour de ce voyage Jim et Misao reprirent le fil de leur vie eux aussi. Ils apprirent comment un Initiés s’en était prit au président récemment élu et comment une grogne générale s’était installée en ville. Mais le plus inquiétant se passait dans le foyer de leur propre enfant.



**
*
Conversation téléphonique du 22 février 2026


    Ao décroche mais ne répond pas immédiatement. On entend un bruit de coup puis enfin : ...Allô, Misao-chan ?
    Un bruit de fond oblige la femme à se déplacer avant de reprendre d’une voix inquiète. Bonjour Eri... Ōmatsu vient de m'avertir. Conrad est en garde à vue. Il se trouve au commissariat de ***. Je me suis dit que tu devais le savoir.
    Comment ça ?! Que s'est-il passé ? On entend des bruits à l'autre bout du combiné, comme si elle se préparait déjà à sortir
    D'après ce qu'elle ma dit il aurait battu un agent fédéral en pleine rue. ... Sa voix est blanche. Ce n'est pas la première fois que ça arrive ... Je crois que cette guerre l'a plus marqué qu'il ne veut l'admettre.
    Elle soupire doucement, davantage d'impuissance que d'irritions face à la situation. Les bruits continuent derrière, on l'entend refermer une porte puis, ignorant sciemment la dernière phrase de Misao  ...T'a-t-elle dit comment avait fini l'agent ?...
    Il est à l'hôpital, dans un état critique. Le pronostic n'est pas bon. ... Tu sais combien les poings de Seiun sont efficaces. Elle change le combiné de main
    Je le sais, malheureusement. Sais-tu dans quel hôpital il a été envoyé ? Que j'y envoie Harleigh. Je rejoins le commissariat sur le champ... On entend d'ailleurs les bruits du passage en kit mains libres* ...voir ce que je peux faire pour le sortir de là.Je crois qu'il a été emmené au Lenox Hill. Je sors du commissariat. ... Eriko. Je ne t'en ai jamais vraiment parlé mais Conrad... il est comment dire ? Il peut être très en colère. Le bruit d’une porte qui s’ouvre a un peu couvert sa voix.
    Parlant à quelqu'un plutôt qu'au téléphone Tu as entendu ? Lenox Hill, tout de suite. Tu sais quoi faire. Elle reprenant la conversation avec Misao. Je suis au courant, et j'ai peur de savoir de qui il tient ça. Reste au commissariat, j'arrive bientôt. Y a-t-il autre chose que je devrais savoir ?
    Misao a un moment de silence qui se prolonge. La voix de Jim l'encouragement fermement à parler. Ōmatsu a menacer de le quitter et d'emmener la petite si ça ne s'arrêtait pas....
    Pardon ?!
    On la sent peinée. Il lui fait peur dans ces moments là. Et ... je l'ai vu. Il devient incontrôlable.
    L'a-t-il déjà touchée ? Elle ou Yule ?
    Choquée. Jamais... Mais Il s'est inscrit à des combats de boxe illicites l'an dernier ...
    Rassurée, en aurait été blessée sinon; et l'aurait certainement laissé une nuit en cellule pour qu'il apprenne. Illicites … ?  
    D'une voix sourde qui dissimule à peine son opinion. Sans aucune règle.
    La femme songe qu’elle doit être une mauvaise mère, mais ni voit pas le mal, après tout de son temps, c'était chose commune pour les hommes. S'inquiète par contre davantage pour sa santé. Dans quel état en revient-t-il ? En train de conduire vers le commissariat, insulte un conducteur qui la klaxonne. Entend les sons et la met en garde avec fermeté.
    Ralentie. ... ça dépend des fois... Heureusement qu'il est robuste. Je croyais que ça c'était calmé. Je me suis trompée. ... Eri je suis tellement navrée.
    Tu n'as absolument pas à être désolée pour ça, ce n'est pas ta faute ! Je vais voir ça avec lui, en tant qu'amie de la famille, peut-être m'écoutera-t-il davantage. Je te demande simplement de m'appeler aussi la prochaine fois qu'il rentrera dans un mauvais état...A tout à l'heure.
    Fais attention sur la route.‎ A tout de suite, je suis au coin de la rue.

    La conversation est coupée.



    Suite à cela, Ōmatsu prit leur fille et alla quelques jours habiter chez ses beaux parents. Cela ne dure qu’un temps. Au retour des deux filles, le jeune couple a une sérieuse conversation. D’un commun accord ils décident que Conrad devrait de nouveau postuler pour retourner dans un bataillon de l’armée de terre.





Code by Anarchy






Avatar :  Christian Bale
Multi-compte : Oui [/ ] Non [ ]
Date de naissance IRL : 22/08/1988
Avez-vous lu les règles ?
Comment avez-vous connu le forum ?Par l’un des joueurs.

Code by Anarchy
[/right]


Dernière édition par Genko le Dim 22 Déc 2013, 20:27, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateurhttp://xmh-the-after-years.forum-gratuit.tv/t558-genko-soldat-du-feuhttp://xmh-the-after-years.forum-gratuit.tv/t558-genko-soldat-du-feuhttp://xmh-the-after-years.forum-gratuit.tv/t557-genko-soldat-du-feu



Invité

Invité


MessageSujet: Re: Soldat du feu Dim 22 Déc 2013, 15:01

:pink: :pink: :pink: 

Re-bienvenue l'ami, au plaisir de pouvoir accomplir de grandes choses avec toi ♥️
Revenir en haut Aller en bas



Invité

Invité


MessageSujet: Re: Soldat du feu Dim 22 Déc 2013, 15:13

Un nouveau X-Men cheers

Re-bienvenue par ici !
Revenir en haut Aller en bas



Invité

Invité


MessageSujet: Re: Soldat du feu Dim 22 Déc 2013, 16:51

Bienvenue à toi, Fi... Fireman ! Un jour, quand tu seras grand, tu deviendras Roi... du Ring. En attendant, je  prends soin de toi. (...Enfin tous les trois réunis ! :fran:. Pour ton père, c'est une autre histoire. -->)
Revenir en haut Aller en bas


Messages : 236
Date d'inscription : 22/12/2013
Identité : Conrad Harding
Dons : Télékinésie / Poing d'air

MessageSujet: Re: Soldat du feu Dim 22 Déc 2013, 20:30

Merci les gars !

Prends surtout soin de ta fille adoptive en ce moment Eriko Ikeda. Wink( Oui et c'est une joie !)

PS: Fiche terminée de mon côté. ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateurhttp://xmh-the-after-years.forum-gratuit.tv/t558-genko-soldat-du-feuhttp://xmh-the-after-years.forum-gratuit.tv/t558-genko-soldat-du-feuhttp://xmh-the-after-years.forum-gratuit.tv/t557-genko-soldat-du-feu



Invité

Invité


MessageSujet: Re: Soldat du feu Lun 23 Déc 2013, 15:35

Huhu salut beaucoup gosse et bienvenue! J'aime beaucoup ta fiche Surprised
Revenir en haut Aller en bas



Invité

Invité


MessageSujet: Re: Soldat du feu Mer 25 Déc 2013, 22:13

Alors comme ça ... Je pourrais avoir un fils un peu plus intéressant et débrouillard que la loque qu'est Aleck? Intéressant.

Et puisque le Père Noël n'existe pas...

La fiche est validée. Tu peux désormais réserver ton avatar et lister tes capacités. Si tu as besoin de quoique ce soit, ou des questions à poser, n'hésite pas à passer par ici. On te conseille ardemment de jeter un œil à ce topic, afin de voir qui est libre pour jouer, ou faire tes propres demandes. Des scenarii sont également proposés aux joueurs. Je te conseille de poster une fiche de liens pour t'intégrer au mieux ; les référencements de sujets, eux, sont par . Il ne me reste plus qu'à te souhaiter officiellement la bienvenue et surtout, un excellent jeu. Smile

Enjoy!
Revenir en haut Aller en bas




Messages : 697
Date d'inscription : 03/09/2012
Identité : Anne Woods
Dons : Métamorphe / Mémoire génétique/ Cris

MessageSujet: Re: Soldat du feu Jeu 26 Déc 2013, 09:16

On va bien voir ce que ça donne.  :akhad: 

Merci !

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateurhttp://xmh-the-after-years.forum-gratuit.tv/t634-ligeia-anne-woodshttp://xmh-the-after-years.forum-gratuit.tv/t95-anne-woods-la-petite-sirenehttp://xmh-the-after-years.forum-gratuit.tv/t324-ligeia-anne-woodshttp://xmh-the-after-years.forum-gratuit.tv/t100-anne-woods-la-petite-sirene




Messages : 1775
Date d'inscription : 11/07/2012
Identité : Clov Rayleigh
Dons : Empathie, création d'illusions, matérialisation de pensées

MessageSujet: Re: Soldat du feu Mer 26 Fév 2014, 23:13

Tiens donc ! Je n'étais pas encore passé par ici... Dans ce cas... Bienvenue, Genko ! Avec un héritage familial aussi riche, tu feras sans nul doute parler de toi. En attendant, profite-en un max, mon garçon ! Oublie les affres de la guerre et les souvenirs douloureux. Cela ne sert plus à rien de se battre. La fête, il n'y a que cela de vrai ! Tu ne veux tout de même pas finir aussi austère que ton... Bref. Bon jeu !

_________________

"If I speak, I am condemned. If I stay silent, I am damned!
Who am I? Who am I? I am Arlathan!"

XMH Awards 2014:
 

XMH Awards 2015:
 

Version Disney || Version Comics
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateurhttp://xmh-the-after-years.forum-gratuit.tv/t69-arlathan-man-of-light#229http://xmh-the-after-years.forum-gratuit.tv/t1423-arlathan-man-of-light#27338http://xmh-the-after-years.forum-gratuit.tv/t83-arlathan-man-of-light#403



Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Soldat du feu

Revenir en haut Aller en bas

Soldat du feu

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» nouvelles du soldat Achille Migne , mort à l'ennemi
» Alien soldat Américain Movie Maniacs
» soldat de la guerre d'Espagne
» statue soldat clone en finition !
» Chasseurs dans livre sur petit soldat en papier

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
XMH : The After Years :: Fiches validées :: X-Men-