XMH : The After Years
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez|

Tutor ♣ Shadow Soldier

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage




Messages : 108
Date d'inscription : 21/04/2014
Identité : Jeremy Woods
Dons : Contrôle mental - Esprit impénétrable - Mémoire génétique

MessageSujet: Tutor ♣ Shadow Soldier Dim 27 Avr 2014, 11:31


TUTOR




♣ Nom : Woods.

♣ Prénom : Jeremy.

♣ Age : 55 ans.

♣ Nationalité (origines) :
Américaine.

♣ Orientation sexuelle :
Hétérosexuel.

♣ État civil : Marié à Meredith Woods (née Powell, PNJ).

♣ Taille et poids : 1m79 pour 75kg.

♣ Profession : Retraité de l'Armée des États-Unis.

♣ Groupe : Ombres.

♣ Rang : Classe 2.

♣ Capacités :
  • Contrôle mental.
    Tutor est capable d'influer sur quelques unes des commandes du cerveau humain. Il peut, en troublant le flux des messages neuronaux : désorienter un individu, bloquer ses sens (vue, ouïe, odorat, goût et toucher), altérer ses capacités de réflexion, tétaniser ses muscles, atténuer ou accentuer une douleur éprouvée. Ce contrôle mental nécessite un contact physique ou, au minima, un contact visuel.
  • Esprit impénétrable et condition physique supérieure à la moyenne humaine.
  • Mémoire génétique.
    Lorsqu'il se trouve dans un lieu où s'est trouvé auparavant un membre de sa famille, Tutor peut revivre un événement vécu autrefois par celui-ci. Cela se présente sous la forme d'un flash-back très réaliste au cours duquel il est dans la peau de son aïeul et voit à travers les yeux de ce dernier.
♣ Ambition : Protéger sa famille, marquer l'Histoire du nom des Woods.

♣ Aversion : La faiblesse, la renonciation, les compromis, les humains ordinaires, un mutant en particulier.

Code by Anarchy



Le personnage

« Prudence est mère de sûreté. »
Jeremy Woods fait partie de ces hommes ambitieux et déterminés qui ont compris que la réussite allait souvent de pair avec la patience et la prudence. Méticuleux, il ne prend aucune décision à la légère, réfléchissant toujours aux conséquences de ses choix. Par conséquent, chacun de ses actes est calculé et sert souvent un dessein de plus grande envergure qu'il n'y parait. Prudent jusqu'au bout des ongles, il cache si bien son jeu que même ses plus proches parents ignorent tout de ses véritables intentions. Grand maître de la dissimulation, il est donc, pour ses alliés comme pour ses ennemis, une énigme. Un mystère ambulant dont les secrets sont protégés par un esprit hermétique à toute forme d'intrusion télépathique.

« L'homme est une marionnette consciente qui a l'illusion de la liberté. »
Son assurance et une bonne dose de charisme valent à Woods l'écoute de ses pairs dont il n'hésite pourtant pas à se servir lorsque la situation l'exige. De ce fait, Jeremy peut se montrer extrêmement manipulateur pour obtenir ce qu'il veut. Dans le domaine du mensonge et des non-dits, il s'agit d'ailleurs d'un champion. Implanter une idée dans un esprit, la faire germer à l'insu de sa cible pour que celle-ci se l’approprie et imagine en être l'auteur : telle est sa grande spécialité.

« Marche ou crève. »
Ancien militaire, le monde de l'armée n'a aucun secret pour lui. Solide sur le plan physique, c'est un expert du combat à mains nues mais aussi un fin stratège. Il n'est pas du genre à se précipiter pour atteindre plus rapidement l'un de ses objectifs. Il sait attendre son heure, planifier les choses sur le long terme. Combattant aguerri, c'est aussi un formateur exigeant, très dur et sans état d'âme. Il attend et demande beaucoup des personnes qui sont sous sa charge. Et il déteste être déçu. Jouer un rôle de mentor, de guide, est toutefois quelque chose qui lui plait. Fort de son expérience militaire, Jeremy est une forte tête qui ne se laisse pas impressionner facilement. En somme, il faut se lever de bonne heure pour réussir à l'intimider. Woods suit également son propre code de conduite, faisant peu de cas des lois en vigueur. Bien trop intelligent pour se mettre la justice à dos, il n'en est que plus prudent lorsque ses activités l'amènent à franchir la ligne. Agir dans le secret, toujours.

« Homo Superior. »
Jeremy fait partie de cette catégorie de mutants qui sont convaincus que les détenteurs du gène X sont les seuls porteurs de l'avenir du monde, que la race mutante survivra à toutes les autres. Plus enclin à dominer et orienter les personnes qu'ils jugent inférieures à lui, Jeremy voit les humains comme une espèce faible et dépassée. Une version obsolète de l'Humanité en somme. La seule infraction à ce principe de pensée s'est matérialisée en la personne de son épouse, Meredith, qu'il a épousé malgré son génome défaillant. Mais après tout, ne dit-on pas que le « cœur a ses raisons que la raison ignore ». Quoi qu'il en soit, Woods s'est révélé être un mari présent et globalement fidèle.

« Rappelez-vous mon nom. »
Ce qui compte justement le plus pour Jeremy Woods est sa famille. Les liens du sang, l'héritage familial et le nom des Woods : voilà ce qui lui importe vraiment. Son rôle de père fait notamment sa fierté, persuadé qu'il est du potentiel de son enfant, Anne. Il sait qu'elle aura un rôle primordial à jouer sur l'échiquier mondial. Il l'a d'ailleurs éduquée et formée pour la préparer à cette ambition, et ceci depuis son plus jeune âge. Les Woods laisseront leur empreinte dans l'Histoire. Ce n'est qu'une question de temps.

Code by Anarchy






Avatars : Bryan Cranston.
Multi-compte : Oui [X] Non [ ]
Date de naissance IRL : 1986.
Avez-vous lu les règles ? Remember My Name!
Comment avez-vous connu le forum ? Fondateur.

Code by Anarchy

_________________

« Je n'ai pas peur du danger. JE suis le danger ! »

XMH Awards 2015:
 

Version Disney || Version Comics
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateurhttp://xmh-the-after-years.forum-gratuit.tv/t662-tutor-shadow-soldier#13426http://xmh-the-after-years.forum-gratuit.tv/t1424-tutor-shadow-soldier#27342http://xmh-the-after-years.forum-gratuit.tv/t676-tutor-shadow-soldier#13675




Messages : 108
Date d'inscription : 21/04/2014
Identité : Jeremy Woods
Dons : Contrôle mental - Esprit impénétrable - Mémoire génétique

MessageSujet: Re: Tutor ♣ Shadow Soldier Dim 27 Avr 2014, 11:32


L'histoire

Prologue : Un père et son fils (2026).

Jeremy Woods (55 ans) rend visite à son père, Jefferson Woods (78 ans). Les deux hommes évoquent le passé en partageant un whisky sec.
- On lui avait foutu un sac sur la tronche. Mais ce putain de sac n'était pas assez épais pour nous épargner ses gémissements. Il était là, tantôt chialant et suppliant, tantôt jurant et maudissant. Pitoyable. Dire que cet enfoiré s'était cru plus malin que moi. S'il n'avait pas joué au con, cet abruti n'en serait pas là, agenouillé au bord de l'Hudson, à se pisser dessus tant il avait les foies. Quel con. Je sors mon flingue, m'approche du gonze et c'est là que mon putain de biper se met à sonner ! C'était le numéro de la maison. Et à l'heure qu'il était, ça ne pouvait signifier qu'une chose : ta mère venait de perdre les os... Putain de merde ! A l'instant même où j'allais finir ce mec... Un putain de signe ! J'avais vingt-trois ans et j'allais être père pour la première fois. Je me suis cassé direct de la rivière. Ce connard de faux-cul n'allait pas m'empêcher d'assister à la naissance de mon fils. Hors de question. J'ai laissé Daniel finir le boulot et je me suis tiré. Je suis arrivé à l’hôpital juste à temps pour entendre ton premier cri. T'avais du coffre, bordel ! Lorsque je t'ai pris dans mes bras, lorsque j'ai croisé ton regard pour la toute première fois, j'ai tout de suite compris. J'ai su quel homme tu allais devenir. Un Woods. Un vrai de vrai. J'me suis pas trompé, pas vrai ? Hun, Jeremy ? T'as d'autres questions sur l'année 1971 ? Non ? Passe-moi donc une bière dans ce cas. Il faut qu'on trinque. C'est ton anniversaire après tout. Faut bien se péter la gueule pour oublier qu'on se fait vieux. Au fait, t'as des nouvelles d'Anne ?
- Non. Pas un mot. Elle prend de plus en plus ses distances depuis quelques temps. Je crois même qu'elle m'évite.
- Enfin, tu l'ouvres. J'avais l'impression de causer à un putain de muet !
- ...
- Faut que tu la gardes à l’œil, cette petite. Tu l'as p'têt modelée pour en faire un bon petit soldat, mais je reste convaincu qu'elle n'a pas ce qu'il faut.
- Ce qu'il faut pour quoi ? Pour accomplir la grande destinée des Woods ?
- P'têt bien.
- Ma fille - ta petite-fille - a ce qu'il faut. Anne fera de grandes choses. J'en suis persuadé.
- Malheureusement, tu ne seras plus là pour le voir.

Chapitre 1 : Les Woods (1985).

Le petit Gregory Woods (7 ans) est blotti contre son père, les yeux en pleur et les genoux en sang. Jefferson Woods (37 ans) le console en nettoyant ses plaies. Jeremy Woods (14 ans) les observe d'un air coupable.
- Je ne sais pas ce qui s'est passé... Il était debout sur la corniche... J'avais peur qu'il tombe... J'ai crié. Je... Je voulais qu'il descende...
- Et il est descendu.
- Oui, mais je ne voulais pas... Pas comme ça.
- C'était un accident, Jeremy. Ça arrive les accidents.
- Non, c'est ma faute.
- Allons, ne dis pas de bêtise.
- Il s'est passé quelque chose... Je... Je l'ai senti.
Jefferson marque un temps d'arrêt et pose les yeux sur son aîné. Lorsqu'il croise son regard, il comprend.
- C'était la première fois ?
- Euh... Oui.
- Mais ce ne sera pas la dernière. Il faut t'y préparer, Jeremy. Pour ne plus faire de mal à ton frère ou à qui que ce soit... Hormis, bien sûr, si c'est ce que tu souhaites.
- Tu savais que je pouvais...
- Notre famille est spéciale, Jeremy. Je savais que ce moment arriverait. Mais j'ignorais quand et comment cela se manifesterait.
- Que quoi se manifesterait ?
- Tu as un don, Jeremy. Un pouvoir qui t'es propre. Chaque Woods en possède un. Ton grand-père me disait que notre famille est destinée à accomplir de grandes choses. A chaque génération, nous devenons plus puissants. Je suis plus fort que ne l'était mon père, tu deviendras plus fort que moi et ton fils te surclassera jusqu'à...
- Jusqu'à ?
- Jusqu'à ce que nous soyons suffisamment forts.

Chapitre 2 : L’œil de verre et le serpent (1989).

Jeremy Woods (17 ans et demi) et David Brent (16 ans) se tiennent devant un portail rouillé et observent la maison laissée à l'abandon qui se dresse piteusement de l'autre côté.
- T'as les foies.
- Pas du tout. C'est juste que... Tu comprends...
- David, s'il y a une personne au monde qui n'a rien à craindre de ce qui se trouve dans cette baraque, c'est bien toi. Tu n'as qu'à faire... Ton truc et le tour est joué.
- Ça marche pas sur commande. C'est... Compliqué. Et puis, je...
- C'est bon. Laisse tomber. J'y vais tout seul. Rejoins-moi lorsque tu auras retrouvé tes couilles.
- Ah, ah. Très drôle. Hilarant même. Je me marre.
Jeremy enjambe le portail et se fraye un chemin jusqu'à la vieille maison. L'intérieur n'a rien à envier à l'extérieur. Se déplaçant avec précaution, il est bien vite rejoint par David, dont le pas, plutôt lourd, est nettement moins discret. Après lui avoir intimé silencieusement de faire attention, Jeremy reprend son exploration. Les deux jeunes mutants connaissent cette maison comme le fond de leur poche. Durant quelques temps, elle a constitué leur terrain d'entraînement. Mais depuis peu, elle semble de nouveau habitée. Leur promenade nocturne est destinée à vérifier cette impression. Alors qu'ils approchent du salon, des voix leur parviennent. Ils ne se sont pas trompés.
- N'est-il pas audacieux de s'en prendre ouvertement à lui ? Si ce que vous dîtes de lui est vrai ; ce dont je ne doute pas une seconde ; Algernon est un adversaire redoutable.
- Et je suis le Seigneur des Ténèbres.
- Certes.
- Benedict... Où serais-tu sans moi ? Rappelle-le moi.
- Dans un caveau, à déguster des pissenlits par la racine, je suppose.
- Précisément. Mon pouvoir t'a maintenu en vie. Ce même pouvoir qui m'a fait traverser les siècles sans faiblir. Je tuerai Algernon et lui déroberai son sceptre. Et lorsque ce sera fait, plus rien ni personne ne bourra me barrer la route.
Dissimulé dans l'ombre du couloir, Jeremy affiche une moue sceptique tandis que David est figé de stupeur.
- Benedict... Tu n'es visiblement pas le seul à douter de mes capacités. Son regard se pose vers la porte menant au couloir, laissée entrouverte. Fais donc entrer nos invités.
Jeremy voit la porte s'ouvrir sur un homme de stature haute et au regard aussi glacial que l’œil de verre qu'il porte. D'un mouvement de tête, il invite les deux jeunes à s'avancer dans la pièce.
- Alors, mon garçon, qu'est-ce qui vous amène par ici, ton ami ventru et toi ?
- Cette maison est notre terrain de... Jeu. Je vous retourne la question.
- Quel fougueux tempérament ! Je suis impressionné. Mon apparence ne t'effraie donc point ?
- J'ai vu pire. Je connais un type encore plus laid que vous. Il vit à deux pâtés de maisons d'ici. Si vous voulez, je vous le présente. Vous pourriez fonder un club.
- Ton insolence s'apparente à de l'inconscience, petit. N'as-tu rien entendu de ce que nous venons de dire ?
- Si, j'ai entendu. Et si toute cette histoire est vraie, et excusez-moi d'en douter, je ne vois pas pourquoi j'aurais peur d'un centenaire doté de pouvoirs si exceptionnels qu'il n'a pas réussi à se faire un nom en des siècles d'existence. Sérieux ! Vous avez vu où vous vous trouvez ? Vous vous cachez dans une maison pouilleuse et délabrée de la banlieue. Navré, mais y a vraiment pas de quoi mouiller son caleçon.
- Tu n'es pas ordinaire toi aussi. Je le sens. Et ton copain gras du bide non plus. Mais cela ne t'autorise pas pour autant à me manquer de respect.
- Vous vous êtes incrusté sur notre territoire sans notre permission. Alors, qui manque de respect à l'autre ?
- Votre territoire...
Ascheriit éclate de rire.
- Ah, ah ! Franchement, ce gosse me plait. A Benedict, puis se tournant vers Woods : Jeremy Woods... Tu es bien le digne fils de ton père.
- Mon père...
- Bien sûr. Je ne suis pas venu ici par hasard.
- Ça ne nous m'intéresse pas, quoi que vous ayez à dire... Viens, Jeremy, on s'en va.
- Oh si, vous allez m'écouter.

Chapitre 3 : Incorporation (1990).

Droit comme un « i », Jeremy Woods (19 ans) observe le sergent instructeur dans les yeux.
- Qu'est-ce que c'est que ça, Woods ?
- Un lit au carré, sergent !
- Non, c'est de la merde ! Refais-moi, ça !
- Sergent, oui, sergent !
Jeremy s'exécute, pour la huitième fois de la matinée.

Chapitre 4 : Deux frères (1993).

Jeremy Woods (22 ans) et son cadet, Gregory Woods (15 ans), discutent au bout d'un embarcadère. Gregory est en tenue de plongée.
- Chasse toute peur de ton esprit. Tu ne dois faire plus qu'un avec l'océan. Oublie que tu as besoin de respirer. Cette pensée primaire ne doit pas dresser de limite à ta capacité.
- Mouais... Plus facile à dire qu'à faire.
- Tu peux respirer sous l'eau, Greg. C'est un don rare.
- C'est faux. Je tiens seulement trente minutes.
- C'est déjà plus que le record du monde... Greg, ce n'est pas le manque d'oxygène qui te fait remonter à la surface. Tu t'imposes toi-même une barrière. Ne restreins par tes capacités. Tu peux faire mieux. J'en suis persuadé.
- Ok, je vais essayer.
- Non, n'essaie pas. Fais le.

Chapitre 5 : Meredith Powell (1997).

Un bar empli de militaires dont la moitié est déjà fin saoul. Jeremy Woods (26 ans), assis au comptoir, lève son verre en direction de ses frères d'armes.
- A la santé du sergent-major Woods ! Toutes nos féliti... Félipi... Enfin, bravo pour votre promotion !
- Merci à tous ! Grâce à cette insigne, je vais pouvoir vous faire trimer deux fois plus.
- Oh ! Z'êtes dur...
- Allez, profitez de cette soirée.
- Sergent-major, oui, sergent-major !
Jeremy sourit et commande un autre verre. Au même instant, une jolie brune entre dans le bar. Sifflée par les militaires, elle vient s'asseoir à côté du sergent-major.
- Vos hommes sont plutôt agités. Ils ne doivent pas sortir beaucoup.
- Ils ont besoin de se défouler. C'est l'endroit pour. Je vous offre un verre ?
- Un whisky on the rocks fera l'affaire.
- Hum... Vous y allez fort. Mauvaise journée ?
- Je ne sais pas. Tout dépend de comment elle se termine.
Petit silence au cours duquel les deux jeunes gens échangent un regard complice.
- Vous avez dit vous appelez... ?
- Je n'ai encore rien dit.
Il lâche un petit rire, surpris par la tournure que prend la conversation.
- Et bien moi, je m'appelle Jeremy. Jeremy Woods.
- Enchantée, M. Woods. Meredith Powell.

Chapitre 6 : Une tâche à accomplir (1998).

Debout face à l'homme à l’œil de verre, Jeremy Woods (27 ans) fait les cent pas.
- C'est hors de question. Je vais me marier. J'attaque un nouveau boulot. Je n'ai pas de temps à perdre avec ces fumisteries !
- L'ordre vient d'en haut. Tu n'as pas le choix.
- Je me fiche de ce que veut Malaparte !
- Il parle au nom d'Ascheriit. Donc, non, tu ne t'en fiches pas.
Jeremy s'immobilise et fait en sorte de se calmer.
- Les Initiés... Franchement... Il souffle. D'où ils sortent, ces mecs ?
- L'homme à leur tête est une vieille connaissance d'Ascheriit, si tu vois ce que je veux dire.
- Encore un...
- Nous voulons que tu infiltres le groupe.
- Et comment dois-je procéder ? Sérieusement, vous voulez quoi ? Que je frappe à leur porte et leur dise : salut, moi c'est Jeremy, je suis fan de ce que vous faîtes, je peux entrer dans votre secte de frappadingues ?
- Non, mais tu pourrais peut-être te servir de l'un de tes contacts.
- Quel contact ?
Benedict sort une photographie d'un dossier et la balance sur le bureau, devant Jeremy. L'image représente Davos Tosca en compagnie d'un jeune homme qui n'est autre que...
- Bon sang... Dans quoi tu t'es encore fourré, Greg... ?

Chapitre 7 : L'héritière des Woods (2000).

Assis devant la télévision, stoïque, Jeremy Woods (29 ans) est si absorbé par l'émission qu'il ignore les pleurs de sa fille, Anne Woods (2 mois).
- Je le dis et le répète : n'ayons pas peur des mots. Les mutants sont parmi nous. C'est une réalité et nous devons l'accepter. Et à présent que nous avons la preuve que l'origine de leurs capacités est d'ordre génétique, je suis d'avis qu'il est temps de reconnaître que ces êtres représentent le prochain stade de l'évolution humaine. Dans ce cas-là, le terme d'Homo superior...
Le scientifique est coupé par l'un de ses confrères. Jeremy, devant l'écran, est interrompu par son frère, Gregory Woods (22 ans). Gregory tient le bébé dans ses bras.
- Ça doit faire un quart d'heure qu'elle s’époumone ! Bon sang ! Qu'est-ce que tu fous ?
- Je l'éduque.
- Quoi ?
- Dans la vie, on n'obtient pas ce qu'on veut en pleurnichant. Autant qu'elle l'apprenne plus tôt que plus tard.
- Tu te fous de moi ?
- J'en ai l'air ?
- Je ne suis pas d'accord.
Jeremy se lève d'un bond et vient se planter devant son frère.
- Tu n'es pas d'accord... Et je peux savoir en quoi l'avis d'un gamin tout juste sorti de la puberté m'intéresse ?
- Je suis son p...
- Je t'interdis de finir cette phrase ! JE suis son père ! Tu es son oncle ! Et tu ne seras jamais rien de plus ! Je croyais avoir été clair sur ce point !
- Jeremy, je serai toujours plus qu'un oncle pour elle. Tu ne peux pas m'empêcher de faire partie de sa vie.
- Baiser ma femme ne te donne pas le pouvoir de commander mon foyer, Greg.
- Je suis... Je suis si désolé. Si seulement je pouvais revenir en arrière... Rien n'était prémédité. Tu étais parti depuis six mois... Elle se sentait seule... Moi aussi...
- Cette affaire est classée. Ne m'en parle plus jamais. A présent, rends-moi ma fille. Je dois la changer.

Chapitre 8 : Ô Maître de la Lumière (2007).

Jeremy Woods (36 ans) discute avec son frère Gregory (29 ans) tout en s'occupant du barbecue.
- Ils te cherchent... Stannis est furieux.
- J'ai perdu près de dix ans de ma vie avec ces guignols. Il était temps que je prenne le large. Et tu devrais en faire autant.
- Tu n'as jamais cru en nos idéaux... Stannis Lannister est un homme de bien. Son combat est juste.
- Son combat ? Et il lutte contre quoi déjà ? Des fantômes ? Parce que ce qu'il fait là, ce n'est pas ce que j'appelle se battre. J'ai fait la guerre. Et ça n'a rien à voir avec se planquer dans un trou en attendant que quelque chose se passe.
- Le temps des Initiés n'est pas encore venu. Pour l'instant, nous essayons de grossir nos rangs, de convaincre nos semblables d'adhérer à nos idées. Tout cela prend du temps.
- Et Lannister en a à revendre, n'est-ce pas ? Un immortel peut se permettre d'attendre. Moi pas. Je vis avec mon époque. Je mourrai avec.
- Ok. Mais pourquoi avoir détruit notre équipement ? Tu ne pouvais pas te contenter de... Je ne sais pas. Partir !
- Occupe-toi des grillades. Je vais voir si Meredith s'en sort avec sa salade.

Chapitre 9 : Pour le plus grand bien (2011).

Le lieutenant Jeremy Woods (40 ans) fait le tour des laboratoires de la base militaire d'Alkali Lake.
- Comme vous avez pu le voir, lieutenant Woods, le prototype P141 fait déjà des merveilles en combat rapproché. Mais il est loin d'égaler les performances du Mark I. Croyez-moi, lorsque nous lâcherons une série de ces robots dans la nature, les mutants n'auront qu'à bien se tenir.
- Je dois reconnaître que je suis impressionné, docteur Hume. Mais si vous me parliez plutôt de votre partie. Votre domaine, c'est la génétique et non la robotique, si je ne m'abuse.
- On m'a demandé de vous faire visiter l'installation. C'est donc ce que je fais. Mais si c'est la génétique qui vous intéresse... Suivez-moi.

Chapitre 10 : C'est en forgeant que l'on devient forgeron (2014).

Jeremy Woods (43 ans), son frère Gregory (36 ans) et sa fille Anne (14 ans) courent à en perdre haleine. Ils suivent un parcours d'obstacles élaboré par Jeremy. Celui-ci atteint le premier l'arrivée, suivi de près par son frère. Anne, de son côté, peine à franchir le dernier obstacle. Il s'agit d'escalader un mur de quatre mètres de haut en grimpant à l'aide d'une corde. Anne chute pour la troisième reprise. Elle est exténuée.
- Encore une fois.
- J'en... J'en peux plus.
- C'est ce que dit ta tête, Anne. Mais ton corps peut le faire.
- Courage, Anne. Tu y es presque.
Anne retente sa chance et tombe à nouveau.
- Encore.
Nouvel essai. Nouvel échec. Jeremy s'approche de sa fille qui patauge dans la boue. Il s'agenouille devant elle.
- Si tu ne franchis pas cet obstacle, tu ne mangeras pas ce soir.
- Jeremy...

Chapitre 11 : Il était l'un des nôtres (2016).

Jeremy Woods (45 ans) observe d'un œil morose la tombe de son frère, disparu dans un incendie une semaine plus tôt. Sa fille Anne (16 ans) se tient à ses côtés.
- Tu as le droit de pleurer, tu sais.
- Je ne suis pas triste. Je suis en colère ! Il nous a abandonnés ! Il nous a abandonnés...
Elle pleure. Jeremy pose une main sur son épaule.
- Il était mon frère et un meilleur homme que je ne le serai jamais. Et plus que cela, c'était un Woods. Les liens du sang, Anne. Il n'y a que cela qui compte. A présent, laisse-nous, s'il-te-plait.
Anne acquiesce puis s'éloigne. Une fois seul, Jeremy se laisse tomber à genoux. Un flot de larmes s'échappe alors de ses yeux, habituellement durs comme l'acier.
- Ce aurait dû être moi... Imbécile... Ce aurait dû être moi...

Chapitre 12 : Trahison (2022).

La pièce est plongée dans une semi-obscurité. L'air ambiant est suffocant. La lourdeur de l’atmosphère n'est toutefois pas uniquement imputable à la chaleur estivale. Car ce hangar sale et humide va sous peu être le théâtre d'une froide exécution. Un homme, vêtu d'un simple caleçon et d'un débardeur blancs, pend au bout d'une chaine. Le cou en sang, il a toutes les peines du monde à maintenir ses pieds sur la chaise bancale qui lui sert d'appui. Cet homme, c'est Jeremy Woods (51 ans).
- Regarde-toi... Tu aurais pu atteindre des sommets, peut-être même être à ma place, qui sait ? Général Woods... Tu imagines ? Mais non. Tu as préféré opter pour un autre camp.
L'homme qui vient de parler se nomme Willem Taggart. Il est l'un des quatre grands généraux de l'armée d'Apocalypse. Un mutant sournois et impitoyable.
- C'est... C'est faux. Je suis fidèle à l'Empereur... Je n'ai jamais...
- La ferme, Woods ! Crache une voix féminine.
Eve Widmore, la seule femme parmi les quatre... Aussi douce et délicate qu'un puma qui aurait attrapé une pneumonie.
- Allons, Eve. Rien ne sert de s'énerver. Notre ami ne peut plus nous échapper à présent. En revanche, il a des choses à nous dire.
- Les Ombres ! On veut tout savoir à leur propos ! Nous savons que tu leur fournis des informations depuis des mois. Si tu veux revoir ta petite famille, je te conseille fort de collaborer.
- Des mois ? Woods se met à ricaner.
Eve étouffe son rire naissant en tirant sur la chaine qui menace de l'étrangler.

- Qu'est-ce qui t'amuse, Woods ? Tu aimes le traitement qu'on t'inflige ?
- Pauvre conne. Lâche Jeremy. Les Invisibles... Vous êtes tellement persuadés de votre supériorité que vous n'imaginez même pas une seconde que quelqu'un ait pu se montrer plus malin que vous.
- Tu parles de qui, là ? De toi ? Parce que là, tu vois, je trouve que tu n'es pas vraiment en position de faire le « malin ». Mais peut-être que je me trompe ?
Eve tire une nouvelle fois sur la corde, arrachant un râle de souffrance à son prisonnier.
- Tu vas tout nous dire sur les Ombres et la personne qui les dirige. Sinon, lorsqu'on en aura fini avec toi, on ira trouver ta femme et ta gamine. Et crois-moi, on sera nettement moins sympa avec elles.
- Très bien... Je... Je vais parler.
Jeremy se tait un instant, histoire de reprendre son souffle.
- Cogito ergo sum, dit-il alors.
- Quoi ?
La porte du hangar explose à cet instant, provoquant un vacarme épouvantable. Un nuage de poussière couvre l'entrée défoncée du bâtiment. Une frêle silhouette se fraye toutefois un passage dans l'ombre. L'invité surprise ne leur laisse aucune chance. En un battement de cils, la garde rapprochée des deux généraux est exterminée. Rien ne subsiste d'eux, aucune trace. Les deux généraux entrent alors dans la bataille, mais aussi talentueux sont-ils, ils ne font pas le poids. Le mutant qui leur fait face est bien trop puissant. Ainsi, ils ne tardent pas à se retrouver à genoux devant Jeremy Woods, aussi vaincus qu'il est désormais libre.
- La personne qui dirige les Ombres... Dit-il, d'un air songeur. Vous ne savez rien. L'Empereur ne sait rien. Nous tenions à nous en assurer.
- Que, quoi ? Comment ?
- Oui, tout ceci n'était qu'une farce. Un piège des plus basiques et vous deux, il les désigne du doigt, vous vous êtes jetés dedans.
Sans cesser de parler, Woods se rhabille.
- Pendant que vous étiez occupés à me torturer, Ikon, ici présent - il désigne cette fois-ci l'étrange créature responsable du massacre - s'est chargé de vos deux petits copains. L'Empereur va visiblement devoir recruter de nouveaux chefs militaires. C'est fort regrettable.
- Tu ne l'emporteras pas au paradis, Woods !
- Au para... Jeremy éclate de rire. Elle est vraiment trop, celle-là !
Sur ces mots, il récupère son arme et s'approche de Widmore. Woods plante son regard d'acier dans celui de la jeune femme. Sans prononcer un mot de plus, il l'abat d'une balle en pleine tête.
- Ikon, je te laisse en finir avec lui. Et sois gentil de nettoyer tout ça lorsque tu auras fini. Tu n'auras qu'à faire comme d'habitude... Tout désintégrer.
- Une minute, Woods... Jeremy... Allons... Ce n'est pas sérieux... Je... Je peux être utile aux Ombres... Je suis quelqu'un d'important ! Woods !
- Utile aux Ombres, peut-être. Mais pas à moi. Adieu, Willem.

Chapitre 12 : Contemplation (2024).

Un cimetière sous la pluie. Trois tombes. Les trois membres d'une même famille. Jeremy Woods (53 ans) dépose une gerbe de fleurs sur la stèle centrale. Le nom de David Brent y figure.
- Adieu, mon ami. Tu vas me manquer. Puisses-tu trouver le repos auprès des tiens...
Il se tait un instant, observant les tombes.
- Je le ferai. Je t'en fais le serment.

Chapitre 13 : Tiffany (2025).

Jeremy Woods (54 ans) passe la porte d'un restaurant. Repérant celle qu'il est venu voir, il se dirige vers elle sans attendre et s'installe à sa table.
- Alice...
- Jeremy Woods. Aussi ponctuel et avare de mots qu'autrefois...
- Tu voulais me voir. Je suis là. Et je n'ai pas toute la journée à te consacrer.
- Comme au bon vieux temps, n'est-ce pas ?
- Pourquoi tu m'as fait venir ici ?
- J'ai besoin de toi, Jeremy.
- Ça ne m'intéresse pas.
Il se lève, prêt à repartir.
- C'est à propos de ta fille.
Moment d'arrêt. Il se rassoit et lance un regard perçant à Alice.
- Anne ne t'a jamais concernée, ni de près, ni de loin.
- Je ne parle de ta précieuse petite pouliche. Je te parle de notre fille.
- Ah. Nous avons une fille. Depuis quand ?
- Bientôt 25 ans. Elle s'appelle Tiffany et...
Rire jaune.
- Je suis sérieuse, Jeremy.
- Oui, bien sûr.
- Je savais que tu ne me croirais pas.
- Parce que tu es une mythomane ?
- Parce que tu es un sceptique, une tête de mule et un sale con.
- C'est bon. J'en ai assez entendu. J'ai été... Navré de te revoir.
Il se lève. Elle balance une série de photos sur la table et un sachet contenant une mèche de cheveux.
- Ce sont les siens. Tu n'auras qu'à faire un test de paternité si tu ne me crois pas. En attendant, rassieds-toi. S'il-te-plait.
Il s'exécute et jette un œil aux photos.
- Tiffany refuse de me voir, ou même de m'adresser la parole. J'ai été une mauvaise mère, Jeremy. Depuis le début. J'ai gâché son enfance et j'ai bien peur qu'elle gâche le reste de sa vie à cause de moi. Elle a du potentiel, mais aucune ambition. Elle renonce à la moindre difficulté. Elle n'a aucun rêve d'avenir, aucun projet. Et presque plus un sous en poche.
- Comme quoi, les mères ne sont pas toujours fières de leur progéniture.
- Je t'en prie, Jeremy. Elle a besoin de toi. Elle n'a pas ton esprit de combattivité.
- En effet. Et tu veux savoir pourquoi ? Parce que ce n'est pas une Woods !
- C'est pourtant son nom. Tiffany Woods.
- Je rêve ! Tu lui as donné mon nom !
- Pourquoi pas ? C'est ce qui se fait en général.
- Je ne suis pas son père.
- Si.
- Je suis stérile. J'ai 99% de chance de tirer à blanc. Je n'ai pas pu enfanter cette gosse, pas plus que je n'ai pu...
- Quoi ?
- Laisse tomber. Ça ne te regarde pas.
- Tu as raison, mais il n'empêche qu'elle est ta fille. Il faut croire que tu as été chanceux. Doublement chanceux même.
- Peu importe. Je ne vois toujours pas l'intérêt de cette conversation. Si je suis effectivement son père, pourquoi venir me trouver maintenant ?
- Parce que ta fille a besoin de toi.
- Il est un peu tard pour la former.
- Tu la prends pour un de tes soldats ? Elle a besoin d'un père, pas d'un instructeur militaire.
- Il est un peu tard pour ça aussi. Je répète ma question : pourquoi me chercher maintenant ?
- Lorsque j'ai appris que j'étais enceinte, j'ai essayé de t'en parler. Mais tu avais ta femme et son bébé... Je ne voulais pas que tu me demandes d'avorter. Et je savais que tu ne la quitterait jamais, elle.
- Donc tu as préféré me cacher ma fille.
- J'étais jeune.
- Ça fait longtemps que ce n'est plus le cas. Pourtant, tu ne m'en parles qu'aujourd'hui.
- Aide-la à reprendre sa vie en mains. Je t'en prie, je t'en supplie. Tu n'es pas obligée de lui dire qui tu es...
- C'est bon. Ça suffit.
Il se lève.
- Alice. Que cette histoire soit vraie ou non, je te conseille fort de ne plus jamais chercher à me contacter.
Il part, emportant avec lui une photographie et la mèche de cheveux.
- Jeremy... Je suis désolée... Si désolée...

Chapitre 14 : Une retraite bien méritée (2025).

Une salle des fêtes comble, remplie de militaires.
- J'aimerais lever mon verre afin que nous portions tous un toast en l'honneur du capitaine, pardon, du major Jeremy Woods. Major, nous vous souhaitons tous une excellente retraite. Toutes nos félicitations !
Salve d'applaudissements. Jeremy Woods se lève.
- Merci, merci à tous. Je dois reconnaître que c'est un soulagement de prendre enfin congé de ce régiment. Ma cheville commençait à me faire souffrir à force de donner des coups de pied à mes élèves pour les faire avancer.
Rires dans la salle, un peu moins du côté des plus jeunes recrues. Jeremy poursuit et livre un discours sans fausse note et non dénué d'humour. Le discours terminé, l'un des jeunes qu'il a formé vient le voir.
- Vous allez nous manquer, major. Ça sera plus pareil sans vous...
- Indubitablement, Pinkman.
- Euh...
- Autre chose ?
- Oui... C'est à propos de... Vous savez...
- Pinkman. Pas ici. Pas maintenant.
- Ça va... Ça va...
Pinkman s'éloigne.
- Crétin.

Chapitre 15 : Le prêtre et le militaire (2025).

Un sourire travaillé aux lèvres, Jack Crawford écoute avec attention son interlocuteur, Jeremy Woods (55 ans).
- Tu préfères donc la laisser dans l'expectative pour le moment. Soit. Mais Anne n'est pas idiote. Tôt ou tard, elle découvrira la vérité.
- Évidemment, c'est une Woods. Mais je reste convaincu que certaines leçons ne peuvent être assimilées que par l'expérience. Anne en apprendra bien plus sur elle-même de cette façon.
- Le chemin qu'elle suit ressemble tout de même à s'y méprendre au tien. On pourrait croire que tu as planifié son parcours par avance. Comment as-tu fait pour la conditionner de la sorte ?
- Elle est ma fille, le lien du sang doit y être pour beaucoup. Avec un sourire.
- En tout cas, ta fille a fait forte impression auprès du Seigneur des Ténèbres. Il apprécie sa façon de penser et sa manière de voir le monde. Il a donc placé en elle de grands espoirs. Et tu sais à quel point il déteste être déçu...
- Anne ne le décevra pas.
- Parce que c'est une Woods ?
- Précisément.

Épilogue : Elle (2026).

La nuit noire, une ruelle déserte. Une silhouette aux courbes féminines s'approche de Jeremy Woods (55 ans). Le visage de la femme est dissimulée sous un voile.
- Personne ne vous a suivie ?
- Personne ne m'a suivie.
- Vous êtes sûre ? Pas même Baldwin ? Cet obsédé passe la plupart de son temps libre à vous traquer.
- J'ai dit personne. Qu'est-ce que vous avez pour moi ?
Il lui tend une clé USB.
- Un nom... Alex Mason. C'en est un.
- Et il est de quel côté ?
- X-Men. Un brave garçon, bon sous tous rapports. Tout est dans le dossier.
- Est-il prêt à... ?
- A se sacrifier pour la cause. Elle acquiesce. Je n'en sais trop rien. Qui sait qui est capable de quoi, de nos jours ?
- Vous, vous savez.
Petit silence.
- Votre fille a fait le bon choix en rejoignant les Initiés. Vous devez être fier d'elle.
- ...
- Bien... Nous en avons visiblement terminé. Portez-vous bien, Jeremy.
- Tutor.
- Tutor...
Code by Anarchy

_________________

« Je n'ai pas peur du danger. JE suis le danger ! »

XMH Awards 2015:
 

Version Disney || Version Comics
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateurhttp://xmh-the-after-years.forum-gratuit.tv/t662-tutor-shadow-soldier#13426http://xmh-the-after-years.forum-gratuit.tv/t1424-tutor-shadow-soldier#27342http://xmh-the-after-years.forum-gratuit.tv/t676-tutor-shadow-soldier#13675




Messages : 697
Date d'inscription : 03/09/2012
Identité : Anne Woods
Dons : Métamorphe / Mémoire génétique/ Cris

MessageSujet: Re: Tutor ♣ Shadow Soldier Dim 27 Avr 2014, 13:36

Je confirme que tout a été vue en amont et que nous sommes tous les deux d'accord sur le contenu. o/

Bienvenue à N Y Tutor !

Je suis personnellement et très égoïstement heureuse que tu ais cédé à la tentation. Very Happy Je sens que ça va être bien !!

A nous le monnnnde ! --->

Anne: Qui c'est ce " Pinkman " ?

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateurhttp://xmh-the-after-years.forum-gratuit.tv/t634-ligeia-anne-woodshttp://xmh-the-after-years.forum-gratuit.tv/t95-anne-woods-la-petite-sirenehttp://xmh-the-after-years.forum-gratuit.tv/t324-ligeia-anne-woodshttp://xmh-the-after-years.forum-gratuit.tv/t100-anne-woods-la-petite-sirene




Messages : 2557
Date d'inscription : 11/07/2012
Identité : Stanislas K. Lannister
Dons : Immortalité. Maniement de la lumière, des flammes.

MessageSujet: Re: Tutor ♣ Shadow Soldier Dim 27 Avr 2014, 14:08

Excellente fiche ! Mais je peux pas valider, y'a pas d'avatar →

Re-bienvenue.  Wink 

_________________











"I think a lot. I notice everything. But I never said a word."




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateurhttp://xmh-the-after-years.forum-gratuit.tv/t608-zexionhttp://xmh-the-after-years.forum-gratuit.tv/t38-zexion-warrior-of-lighthttp://xmh-the-after-years.forum-gratuit.tv/t54-zexion-roxas-axel-algernon-benedict-judsen#138http://xmh-the-after-years.forum-gratuit.tv/t1403-zexion#27116http://dafael.wordpress.com/



Invité

Invité


MessageSujet: Re: Tutor ♣ Shadow Soldier Dim 27 Avr 2014, 15:38

L'homme qui m'a retrouvé  :af: 

Re-bienvenue ! Quel personnage intéressant *-*
Revenir en haut Aller en bas



Invité

Invité


MessageSujet: Re: Tutor ♣ Shadow Soldier Dim 27 Avr 2014, 20:32

Si mon frère n'est pas capable de validé des gens, je vais le faire à sa place. :akhad:
Un personnage haut en couleur, qu'il me tarde de croiser.
Tu connais la maison alors... bon jeu!

La fiche est validée. Tu peux désormais réserver ton avatar et lister tes capacités. Si tu as besoin de quoique ce soit, ou des questions à poser, n'hésite pas à passer par ici. On te conseille ardemment de jeter un œil à ce topic, afin de voir qui est libre pour jouer, ou faire tes propres demandes. Des scenarii sont également proposés aux joueurs. Je te conseille de poster une fiche de liens pour t'intégrer au mieux ; les référencements de sujets, eux, sont par . Il ne me reste plus qu'à te souhaiter officiellement la bienvenue et surtout, un excellent jeu. Smile
Revenir en haut Aller en bas




Messages : 108
Date d'inscription : 21/04/2014
Identité : Jeremy Woods
Dons : Contrôle mental - Esprit impénétrable - Mémoire génétique

MessageSujet: Re: Tutor ♣ Shadow Soldier Lun 28 Avr 2014, 23:26

Je vous remercie tous pour votre accueil.  Smile 

Ligéia : Pinkman ne te concerne pas. Pour le moment tout du moins.

Zexion : Et après, on me demande pourquoi j'ai quitté les Initiés...

Dastan : Nous allons bientôt nous rencontrer. Nous partageons une spécificité dont il faut que nous discutions.

Xehanort : Au plaisir de vous croiser. J'ai beaucoup entendu parler de vous. En bien, comme en mal.

_________________

« Je n'ai pas peur du danger. JE suis le danger ! »

XMH Awards 2015:
 

Version Disney || Version Comics
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateurhttp://xmh-the-after-years.forum-gratuit.tv/t662-tutor-shadow-soldier#13426http://xmh-the-after-years.forum-gratuit.tv/t1424-tutor-shadow-soldier#27342http://xmh-the-after-years.forum-gratuit.tv/t676-tutor-shadow-soldier#13675



Invité

Invité


MessageSujet: Re: Tutor ♣ Shadow Soldier Mar 06 Mai 2014, 11:28

Tutor, une joie de te voir enfin traîner par ici, autrement qu'en slip kangourou et marcel :red:
Ta fille est entre de bonnes mains, soit donc le bienvenu !
Revenir en haut Aller en bas




Messages : 108
Date d'inscription : 21/04/2014
Identité : Jeremy Woods
Dons : Contrôle mental - Esprit impénétrable - Mémoire génétique

MessageSujet: Re: Tutor ♣ Shadow Soldier Mar 06 Mai 2014, 15:50

Tu as toujours eu le sens de la formule, Liesel.

Je te remercie pour ton accueil et te suis reconnaissant de veiller sur Anne.

A très bientôt IRP !  Wink 

_________________

« Je n'ai pas peur du danger. JE suis le danger ! »

XMH Awards 2015:
 

Version Disney || Version Comics
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateurhttp://xmh-the-after-years.forum-gratuit.tv/t662-tutor-shadow-soldier#13426http://xmh-the-after-years.forum-gratuit.tv/t1424-tutor-shadow-soldier#27342http://xmh-the-after-years.forum-gratuit.tv/t676-tutor-shadow-soldier#13675



Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Tutor ♣ Shadow Soldier

Revenir en haut Aller en bas

Tutor ♣ Shadow Soldier

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Castlevania : Lords of Shadow (PS3, XBOX 360)
» Soldier Force : "copie" de GI Joe
» [McFadyen, Cody] Shadow man
» Shadow Creature
» Tinker, Tailor, Soldier, Spy de Thomas Alfredson

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
XMH : The After Years :: Fiches validées :: Initiés-