XMH : The After Years
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez|

[CLOS] T'as perdu la tête ! (Rix ramène tes fesses)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage




Messages : 376
Date d'inscription : 11/06/2014
Identité : Agent Robert Talbot FBI
Dons : Manipulation de la mémoire

MessageSujet: [CLOS] T'as perdu la tête ! (Rix ramène tes fesses) Mar 17 Juin 2014, 23:08


    Bob avait bondit dans sa voiture dés qu'il avait reçu l'appel. Ralentis par les bouchons, il avait eu tout le loisir de nourrir des pensées peu commodes à l'adresse de l'agent Kreizler !

    Comment avair-elle fait pour se retrouver à nouveau dans le pétrin ? Et pas qu'un peu en plus ! Le médecin avait parlé de côtes cassées, de brûlures. Dieu seul sait quels séquelles allaient rester. De quoi, alarmer notre vieil ours.Il aurait dû se douter de quelque-chose. Ça faisait déjà quelques semaines que Gabrielle agissait de façon étrange. Elle n'avait jamais lâché le morceau quand elle était sur une piste. Quitte à y laisser sa peau ! Ce qui lui valait à part égal l'admiration et la colère de son mentor.

    Bob se souvenait très bien du jour où la blondinette avait surgi au Bureau. Il l'avait tout de suite aimé. Elle était très vite devenue comme sa fille. Une jeune femme qu'il avait voulu prendre sous son aile. Il l'avait soutenu quand Simon était mort et après. Il avait tout fait pour l'aider à remonter la pente. Raison de plus pour lui passer un savon !

    Une infirmière guida notre ours, jusqu'au palier de la chambre, dans laquelle avait été placée Rix. Il frappa quatre coups secs. Un coup lent. Trois coups rapides. Le signal qu'ils avaient mis en place au cours de la formation, bien des années auparavant. Sans attendre de réelle réponse Bob ouvrit la porte et s'avança jusqu'au lit. Il n'avait pas de temps à perdre. Il voulait la voir de ses yeux.

    - " Mais qu'est-ce que t'as foutu encore ?! " Tonna-t-il d'une voix tonitruante qui se répercuta sur les murs blancs, tandis que la porte se refermait sur eux en silence.

    Ils furent ainsi isolés du reste de l'hôpital ce qui était pour le mieux. Robert, demeura planté comme un saule à deux pas du lit, le temps de regarder les dégâts. Le chef ombrageux laissait place au protecteur mort d'inquiétude. A mesure que ses yeux suivaient le chemin des blessures, ses yeux brillaient d'une colère mal contenue. Une colère que seule la peur pouvait motiver chez lui.

    - " Bordel de Dieu ! C'est quoi l'objectif Kreizler ? Qu'on identifie ton corps sur la table de Kate ? "

    Il jeta presque la boîte de beignets qu'il avait acheté en arrivant en bas de l'immeuble. On voyait qu'une partie du contenu avait disparu pendant le trajet entre la boulangerie et cette chambre d'hôpital. L'angoisse avait toujours eu le don de donner faim à notre Elephant.


_________________

“Idjits!”



Dernière édition par Elephant le Dim 20 Juil 2014, 22:08, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateurhttp://xmh-the-after-years.forum-gratuit.tv/t728-robert-talbothttp://xmh-the-after-years.forum-gratuit.tv/t736-elephant-dit-bobbyhttp://xmh-the-after-years.forum-gratuit.tv/t731-elephant-dit-bobby


Messages : 469
Date d'inscription : 13/10/2012
Identité : Gabrielle Kreizler
Dons : Connectivité aux esprits psychopathes.

MessageSujet: Re: [CLOS] T'as perdu la tête ! (Rix ramène tes fesses) Sam 21 Juin 2014, 16:37

<< Le Chuchoteur

Rix n'avait guère de souvenir de ce qu'il s'était passé depuis la chute, jusqu'à son arrivée à l'hôpital et son réveil dans cette chambre. Qui avait appelé les secours? Est-ce que la colonne de fumée que devait faire cette bâtisse en brûlant, avait alertée les voisins, qui avaient appelés les pompiers? Ou est-ce que Conrad et les deux autres hommes avaient pu faire quelque chose? Allez savoir... on ne lui avait pas tout dit, simplement qu'elle avait de la chance d'avoir un ange gardien aussi balèze. Elle savait donc que le pompier et la légiste avaient réussis à s'en sortir, non sans mal. Mais personne n'avait parlé de Davos ou Rafael, à croire que ces deux avaient rapidement disparus. Ce n'était peut-être pas plus mal.

Ses deux amis en avaient bavés, surtout Reka. Ce qui ne manquait pas d'agrandir la culpabilité de l'agent, qui prenait sur elle ce qui leur était arrivé, à tous. Elle était tellement désolée et tellement en colère. Le Chuchoteur était un sadique, un vrai, et elle avait eu l'outrecuidance de penser qu'elle aurait pu profiter d'un peu de compagnie, sans qu'il ne s'en mêle et brise tout à nouveau. Si ces gens avaient failli perdre la vie dans cet affrontement, Gabrielle se jurait de ne plus jamais se lier avec qui que ce soit, des contacts de travail, sans plus, il fallait instaurer la froideur dans son cœur, pour ne plus risquer la vie de ceux à qui elle tenait. Pourquoi ne l'avait-elle pas compris plus tôt?

Les douleurs étaient insupportables, elle avait repris connaissance un peu plus tôt et George était déjà passé voir comment elle allait. Mal, que dire d'autres. Physiquement, elle se savait capable de supporter ce qui lui arrivait, finalement. Mais pour le reste... les séances avec son psy risquaient d'être encore plus compliquées que d'habitude. Enfin, pour le moment, ce n'était sûrement pas Paul qui venait de taper à la porte. Le code reconnu en moins de temps qu'il n'en fallait pour l'écrire, un ours déboula devant elle. Bobby était inquiet, elle comprenait, elle en était désolée et il ne manqua pas de lui gueuler dessus, comme il savait si bien le faire.

- Moi aussi je suis contente de te voir... marquant une petite pause, elle tenta de s'asseoir, avec mainte difficulté pour lui faire face, alors qu'il posait la question sans ambages, de savoir si elle attendait vraiment à se retrouver sur la table d'autopsie. Peut-être, mais Mort ne semble décidément pas intéressé par mon cas. Dit-elle avec un cynisme noir qui lui était propre. Encore plus quand elle était dans cet état.

Sans suivre le paquet de beignets qui se retrouvait jeté près d'elle, elle fixait son mentor d'un regard sombre, les pupilles bleues aussi glacial que de l'acier trempé.

- C'était LUI Bobby... le Chuchoteur...
Talbot était l'un des seuls à réellement connaître le passif qu'avait l'agent Kreizler avec ce tueur, l'un des seuls à connaître ce nom, avec George. Ce nom n'avait plus été prononcé depuis longtemps, il faisait à nouveau surface, comme un cauchemar qu'on préférait oublier, pour de bon. Sa voix se serra un instant dans sa gorge. Il les a enlevé, il a dit qu'il les tuerait si je ne venais pas, seule... que devais-je faire d'autre?

C'était frustrant de se sentir tenue ainsi en laisse par ce psychopathe. Bien entendu, Rix avait pris quelques risques inconsidérés, mais elle avait su, que si elle s'était permis de prévenir qui que ce soit, le scénario final aurait été encore pire. Elle avait choisi ce qu'elle avait estimé comme étant la moins pire des solutions. Tout le monde était en vie, c'était déjà ça, non?

_________________

"It's only just a crush, it'll go away
It's just like all the others it'll go away
Or maybe this is danger and you just don't know
You pray it all away but it continues to grow

I want to hold you close
Soft breath, beating heart
As I whisper in your ear
I want to fucking tear you apart"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateurhttp://xmh-the-after-years.forum-gratuit.tv/t1450-rix#27597http://xmh-the-after-years.forum-gratuit.tv/t213-gabrielle-kreizler-rix#2485http://xmh-the-after-years.forum-gratuit.tv/t1241-rix-xehanort-calebhttp://xmh-the-after-years.forum-gratuit.tv/t216-gabrielle-kreizler-rix




Messages : 376
Date d'inscription : 11/06/2014
Identité : Agent Robert Talbot FBI
Dons : Manipulation de la mémoire

MessageSujet: Re: [CLOS] T'as perdu la tête ! (Rix ramène tes fesses) Lun 23 Juin 2014, 11:01



    - " Restes couchée " Ordonna-t-il fermement avant d’aller chercher une chaise et de la caler près du lit.


    Cela faisait un bail que l’ironie noire de Gabrielle n’avait plus aucun effet sur Bobby. Il la connaissait trop bien pour se faire berner par ces petites piques contre de destin. Une parade, comme beaucoup en trouvait à force de voir le pire de l’humanité chaque jour. C’était le prix pour travailler à l’agence, de voir ce qu’ils voyaient et de devoir faire avec. Talbot avait été vacciné contre le défaitisme naturel de l’être humain. Se résigner ce n’était pas son truc voilà tout. Voilà comment il parvenait à tenir le coup depuis 30 ans dans ce merdier.

    Il se contenta d’abord de dardée la jeune femme d’un œil menaçant, du genre : commence pas ce jeu là Rix tu t’ai déjà assez mise dans la merde. Robert était moins complaisant que Georges quand il était question des risques. Assit face à elle il l’écouta déblatérer avant de lancer dans un grondement.

    - " He Gab, combien de fois tu vas nous faire le coup ? "

    Ce n’était pas la première fois que ces deux là se retrouvaient dans cette situation. Même du temps de Simon, Gab avait toujours été une tête brûlée. Dans le service on ne comptait plus les débordements. Edge avait dû créer un dossier spécial pour couvrir toutes les bourdes de Kreizler. Pour autant, personne ne se révolver à poser une sentence… Elle était douée ! Elle faisait vraiment du bon boulot.

    Mais, en entendant ressortir le nom du très vieux dossier, Bob sentit sa colère remonter en flèche. Le chuchoteur était un tueur en série très spécial. Rix avait toujours été obsédée par ce type. Et pour cause… il était responsable de la mort de son mari. Malheureusement l’affaire n’avait jamais été résolue jusqu’à maintenant. Etait-ce possible que ce malade refasse son apparition maintenant, après toutes ces années ?

    - " Tu es absolument sûre que c’était lui ? "

    Déjà Elephant réfléchissait à la meilleure façon de protéger son agent. Il ne voulait pas que la chasse au meurtrier reprenne comme la dernière fois. C’était beaucoup trop risqué. Rix finirait par y laisser sa peau. Ce n’était pas le but contrairement à ce qu’elle prétendait. Pourtant il savait qu’ils allaient retomber dans une période de stress… Comme si l’affaire Lannister ne suffisait pas à le mettre sur les nerfs !

    - " Tu connais le protocole… T’aurai pus, non tu aurais DU, prévenir l’un d’entre nous… tu le sais. On aurait pu te couvrir. "

    Un petit silence s’installa dans la pièce. Bob était immergé dans des pensées plutôt sombres. Sa mémoire le ramenait à la dernière fois que le nom du tueur en série avait été mis sur le tapis. Ce retour en force n’avait rien de rassurant… Il sentait bien que tout ça avait déboussolé la jeune femme... A sa place il aurait certainement été dans le même état. Il posa une patte lourde sur la main la plus proche de la blonde, la tapota maladroitement, avant de se retirer avec un air plus doux.

    - " Bon au moins t’es en un seul morceau… c’est le principal. L’infirmière m’a dit que Kate aussi s’en tirait et y a un autre gars… un pompier. "

    Il irait interroger ces deux là un peu plus tard. Cette fois peut-être qu'ils auraient plus de chance. Bobby pourrait aussi demander un coup de main à Drake. Le service juridique avait parfois des infos qu'ils n'avaient pas. Bref, les jours à venir n'allaient pas être de tout repos.

    Voir que Gabrielle était consciente et encore capable de raisonner rassurait un peu notre ours. La pression redescendait un peu. Il passa sa grosse main sur son visage pour chasser un peu de sa fatigue. Il appréhendait déjà ce qui les attendaient une fois que tout le monde serait de nouveau sur pied. Mais il savait que ce n’était même pas la peine d’essayer de détourner la jeune femme de sa chasse à l’homme.

    - " Je vais relancer l’enquête pendant que tu récupères. Mais tu dois me promettre d’écouter les médecins jusqu’à ce que tu puisses reprendre le service ? Pas de fugue ! Promet ? "

    Talbot ne lançait jamais une menace en l'air. Il n'hésiterai pas à empêcher Rix d'agir pour la protéger. Même si cela voulait dire se la mettre à dos.

_________________

“Idjits!”

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateurhttp://xmh-the-after-years.forum-gratuit.tv/t728-robert-talbothttp://xmh-the-after-years.forum-gratuit.tv/t736-elephant-dit-bobbyhttp://xmh-the-after-years.forum-gratuit.tv/t731-elephant-dit-bobby


Messages : 469
Date d'inscription : 13/10/2012
Identité : Gabrielle Kreizler
Dons : Connectivité aux esprits psychopathes.

MessageSujet: Re: [CLOS] T'as perdu la tête ! (Rix ramène tes fesses) Lun 23 Juin 2014, 19:34

L'ordre avait parfaitement été entendu et suivi. De toutes les façons, il lui était difficile de se mettre debout. Mais la position assise était peut-être la plus confortable pour elle.

- Je ne vais pas aller courir un 100 mètres, ne t'inquiète pas. Se permit-elle de rétorquer à l'ours.

Car si à une époque, il avait pu lui faire peur, ce n'était plus le cas. Elle avait appris à connaître l'animal, il aboyait plus qu'il ne mordait. Sa carrure était impressionnante et il avait parfaitement raison d'en jouer, mais son cœur de gros nounours parlait souvent pour lui. C'était pour ça qu'elle l'appréciait autant. Bon ça n'empêchait pas que pour le coup, elle aurait préféré qu'il évite ce côté trop protecteur. A quoi bon lui lancer des regards aussi noirs, alors qu'elle savait parfaitement ce qu'elle avait fait et ce qui en découlait.

L'agent se renfrogna un instant. Certes, elle était habituée de ne pas attendre la cavalerie, à préférer jouer cavalier seule afin d'avoir une infime chance de réussite, sans que ça marche toujours pour autant, malheureusement. Mais si elle attendait, il n’y avait juste plus aucune chance de pouvoir sauver les victimes. C’était son état d’esprit depuis bien longtemps et il était bien difficile de changer des mauvaises habitudes.

Elle n'avait pourtant aucune réponse à fournir à son mentor. Combien de fois ferait-elle encore le coup? Jusqu'à la mort certainement, mais ce n'était sûrement pas ce que Talbot attendait d'entendre, alors mieux valait se taire. Le Chuchoteur n'était pas qu'un cauchemar pour Rix, il l'était aussi pour ceux qui lui avaient été proche pendant l'enquête. Ce tueur était plus spécial que tous les autres, car presque jamais il n'avait tué de ses mains, il ne faisait que murmurer à l'oreille de ces hommes et ces femmes qui avaient en eux cette bestialité qui ne demandait qu'à se réveiller. Avec les mots choisis, il les poussait à sauter dans l'abîme et à faire part de leur monstruosité. Voilà pourquoi il était si difficile à attraper, ce n'était jamais de son fait premier. Il n'était qu'un déclencheur et cela, Kreizler l'avait compris depuis longtemps. Voilà pourquoi sur chaque scène de crime, elle cherchait un indice qui prouvait qu'il avait été présent, d'une façon ou d'une autre. Un travail de longue haleine, qui s'était bien mal terminé.

- Je reconnaitrais ses murmures entre milles, Bobby... il m'a parlé, ce n'était pas un copycat.

Ce que Bobby, ainsi que les autres, ne pouvait savoir, c'était bien le fait que Gabrielle et le Chuchoteur avaient repris contact depuis bien longtemps déjà. C'était lui qui se tapissait dans les ténèbres de son esprit, qui lui murmurait quelques mots, qui lui permettait parfois, de se sortir des pires situations. Face à un ennemi qui la menaçait d'une arme par exemple, nul autre que ce Némésis lui avait permis de se reprendre et d'éviter la balle dans la tête qu'il lui réservait. Comme si leur deux esprits étaient encore plus connectés depuis cette fameuse rencontre en Ukraine.

Un léger sourire cynique passa sur ses lèvres, alors qu'il parlait de protocole, de protection. Robert ne connaissait décidément pas son ennemi.

- Me couvrir?! Bobby, j'ai l'impression que parfois, il est capable de savoir ce que je pense! Et il vous aurez repérer à des kilomètres et tous dans cette baraque, seraient morts. Qu'importe ce que tu penses, qu'importe que tu estimes que j'ai agi sans réfléchir. Si j'ai obéis à sa demande, c'était bien parce qu'il n'y avait que cela à faire.

Et si Kate l'avait écoutée! Elle serra les dents fortement, malgré le petit tapotement de l'homme sur sa main, malgré le fait qu'il lui disait qu'elle allait s'en sortir. Si elle l'avait écouté, ils s'en seraient tous sorti presque sains et saufs. Finalement, ses chefs pouvaient dire ce qu'ils voulaient, ils ne connaissaient pas aussi bien qu'elle ce tueur...

- Conrad... tant mieux s'ils s'en sortiront, c'est tout ce que je leur souhaite.

Malgré tout, elle ne put s'empêcher de parler plus sombrement que prévu. Tout ça lui rappelait à quel point elle ne pouvait pas se permettre d'avoir des contacts et quand le senior agent parla de relancer l'enquête, la profileuse lui jeta un regard de mise en garde.

- Je te le déconseille... laisse dormir cette affaire. Mieux vaut ne pas trop faire de remous. Il m'attend et il m'attendra tout le temps qu'il faudra. Mais il éliminera tous les autres...
elle lui attrapa doucement la main. Et je refuse que tu sois une de ses victimes, tu m'entends? Si je te promets d'attendre le feu vert des médecins pour sortir d'ici, promets-moi de ne pas le chercher...

C'était sa chasse, il était à elle. Point final. Mais ça... elle se gardait bien de le dire à haute voix pour le moment.

_________________

"It's only just a crush, it'll go away
It's just like all the others it'll go away
Or maybe this is danger and you just don't know
You pray it all away but it continues to grow

I want to hold you close
Soft breath, beating heart
As I whisper in your ear
I want to fucking tear you apart"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateurhttp://xmh-the-after-years.forum-gratuit.tv/t1450-rix#27597http://xmh-the-after-years.forum-gratuit.tv/t213-gabrielle-kreizler-rix#2485http://xmh-the-after-years.forum-gratuit.tv/t1241-rix-xehanort-calebhttp://xmh-the-after-years.forum-gratuit.tv/t216-gabrielle-kreizler-rix




Messages : 376
Date d'inscription : 11/06/2014
Identité : Agent Robert Talbot FBI
Dons : Manipulation de la mémoire

MessageSujet: Re: [CLOS] T'as perdu la tête ! (Rix ramène tes fesses) Ven 27 Juin 2014, 11:28



    Bobby ne chercha pas à contredire la parole de son agent une seconde fois. Il s’appuyait souvent sur le bon sens de jeune femme. Si elle disait qu’elle avait face à cette pourriture alors soit. Ils devaient faire avec, comme elle le faisait elle depuis des années. Si Gabrielle avait été un peu plus sincère les gars du service aurait pu l’aider. Mais elle était trop entravée par sa colère pour songer à faire équipe. Talbot ne se faisait pas de fausses idées. Il avait comprit depuis longtemps que la seule motivation de Rix était la vengeance… Il avait surtout peur que cela la pousse au dela de ses limites.

    Il n’y avait pas grand chose à faire. Elle n’arrêterait jamais de pourchasser ce type. Alors autant lui filer un coup de pouce.

    - " Ce serait un télépathe ? "

    Ce ne serait pas la première fois qu’ils auraient été après un tueur en série mutant. C’était souvent les pires. Ils utilisaient leurs mutations pour faire encore plus de grabuge. Une piste qui tenait la route quand on connaissait bien le dossier. Le Chuchoteur avait clairement montré des capacités poussée pour la manipulation psychique. Ils pouvaient fouiller dans cette direction pour commencer.

    - " Tout le monde s’en est tiré. Ok Gab ? Je veux plus voir ce regard… "

    D’un accord tacite, ils ne s’attardèrent pas plus, sur les fautes professionnelles de l’agent Kreizler. Bob aurait été mal avisé d’insister, alors qu’il agissait de façon illégale depuis plusieurs mois. Autant se concentrer sur ce qui allait suivre. Le front de l’ours de plissa sous le coup de la réflexion. Il avait lu que 5 personnes étaient arrivées de la maison en feu. 3 seulement étaient encore en soin. Le seul lien qui semblaient exister entre eux…. Il attrapa son carnet où il avait rapidement anoté les noms des patients.

    - " Tu connais un Rafael Baldwin et un Davos Tosca ? "

    La réaction de Rix n’étonna pas son mentor. Il se doutait bien qu’elle l’aurait découragé avant même qu’il ait commencé à chercher. Il baissa les yeux sur la main qu’elle venait de poser sur la sienne. Sous son air bourru se devinait une profonde affection. Ils se connaissaient depuis longtemps tous les deux.

    - " Gabrielle… " Maugréa-t-il.

    Cette conversation ressemblait un peu trop à celle qu’il avait eu avec Declan après la mort de sa belle-sœur. Ces deux là se ressemblaient. Ils avaient le même feu sacré dans le ventre. Un putain besoin de rentre leur justice. Le genre de motivation qu’il était presque impossible de contre-carrer. Si un jour quelqu’un s’en prenait à son frère, à son neveux, ou même à Drake, il aurait armé lui même le fusil d’exécution.

    - " Bon… disons que je ne vais pas le chercher activement. Mais tu dois me jurer de venir me voir dés que tu sens que tu as besoin d’aide ? "

    Sans quoi, son temps de sommeil, déjà pas mal raccourci allait carrément disparaître. Bobby avait besoin de savoir que sa protégée n’allait pas jouer avec la mort, sans une ligne de survie, aussi fragile soit-elle. Et comme elle, il n’en démoderait pas, avant d’avoir obtenu son “oui”. L’entêtement, n’était-elle pas la marque de fabrique de l’agence ? Talbot retira maladroitement sa main de sous la sienne et lança un regard vers le paquet.

    - " Je t’ai pris des beignets. Je vais faire un allée-retour. Je peux aller te prendre des affaires. T’as besoin de quoi ? "

    Il failli ajouter "pour te détendre" mais il savait que pisser dans un violon aurait fait plus effet, qu'une autre recommandation de ce style. Au moins, ici, il y aurait du personnel pour s'assurer que Rix n'en fasse pas trop, pendant quelques jours.

_________________

“Idjits!”

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateurhttp://xmh-the-after-years.forum-gratuit.tv/t728-robert-talbothttp://xmh-the-after-years.forum-gratuit.tv/t736-elephant-dit-bobbyhttp://xmh-the-after-years.forum-gratuit.tv/t731-elephant-dit-bobby


Messages : 469
Date d'inscription : 13/10/2012
Identité : Gabrielle Kreizler
Dons : Connectivité aux esprits psychopathes.

MessageSujet: Re: [CLOS] T'as perdu la tête ! (Rix ramène tes fesses) Sam 28 Juin 2014, 20:22

Le Chuchoteur et Rix, une longue histoire. Personne dans ses proches n'étaient dupes, ils savaient tous ce qui la rongeait et ce qu'elle serait capable de faire, si on lui en donnait la possibilité. Ce tueur tirait tout d'elle, le meilleur comme le pire, c'était ainsi. Ils ne pouvaient rien faire contre cela. Son psy tentait toujours, tant bien que mal, de calmer cette hargne, de lui faire voir les choses d'une autre manière, mais il n'y avait rien à faire. Le feu qui couvait ne devenait que des braises, contre qui il suffisait d'un léger souffle, pour que les flammes ne reprennent de plus belles.

Si seulement elle pouvait savoir ce qu'il était! Tout ce dont il était capable, démontrait que c'était un homme, un mutant, extrêmement dangereux. Comment avait-il pu réussir à l'envoyer contre cette fenêtre, avec une telle force que tout se brisa, pour qu'elle se retrouve en chute libre et s'écrasa sur le sol? Quels étaient ses pouvoirs? Voilà bien ce qu'elle se posait comme question. Tout en observant son mentor.

- Je n'en sais rien, Bobby. Je ne sais pas ce qu'il est. Mais il semble avoir quelques pouvoirs psychiques oui.


Rien de pire qu'un ennemi tel que celui-ci, mais il ne fallait pas perdre espoir. A force de lui faire face, Gabrielle finirait bien par trouver son point sensible, le moyen de le mettre hors-jeu... quitte à en perdre la vie, mais ça, ce n'était qu'un détail à ses yeux. Même si personne d'autre ne partageait cette vision.

Bobby remettait son agent "en place", alors qu'il lui faisait remarquer que tout le monde allait bien. Qu'elle n'avait pas à avoir ce regard, alors qu'aucun mort n'était à déplorer cette fois-ci. Mais elle n'y pouvait rien. De toutes les façons, sa décision était prise, elle s'éloignerait d'eux. Petit à petit, sans qu'ils ne s'en rendent réellement compte. Pour ne pas qu'ils s'accrochent. Mais il fallait les protéger, tous, de ce Chuchoteur, qui n'avait de pitié pour personne. La question de son mentor l’a surpris un instant, comment connaissait-il ces noms? Son cerveau se mit à réfléchir à une vitesse folle, devait-elle lui mentir? Elle n'aimait pas le faire... omettre certaines informations pourquoi pas, mais là... quoi que... elle l'avait fait concernant Stannis aussi.

- Un peu oui, mais sans plus. Pourquoi?

Ce qui n'était pas totalement faux, Baldwin, elle ne lui avait parlé qu'une fois ou deux et Davos... mieux valait qu'elle le tienne éloigné de tout cela. Sa main se serra légèrement sur celle de l'ours.

- Bobby...
fit-elle sans le grognement qu'il avait mis en prononçant son nom. Mais l'insistance et la crainte étaient perceptibles. Elle ne voulait pas le perdre, pas lui. S'il-te-plaît. Elle aurait presque pu lui faire les yeux du Chat Botté, mais finalement, il sembla le lui accorder. Merci. Elle aurait pu lui faire un baiser sur la joue pour scelle cet accord, mais ne lui offrit qu'un vrai sourire, sincère. Promis.

Nos deux têtes de mules étaient donc tombées d'accord. C'était pour le mieux. Kreizler ne pouvait accepter que Talbot prenne un tel risque. S'il connaissait le dossier, il ne connaissait pas le tueur comme elle. Il n'avait vu qu'une infime partie de ce qu'il pouvait être capable. Et il n'avait pas besoin de descendre dans l'abîme avec elle. C'était un voyage que la profileuse - et son ennemi juré bien entendu - voulait faire seule. Gabrielle lâcha la main de Robert.

- De quoi lire, quelques dossiers?
Avec un léger sourire, mais allez savoir si elle était sérieuse ou non. Pour sûr, Elephant ne voudrait jamais. Ça devrait aller Bobby, merci.

Finalement, il n'y avait rien dont elle avait besoin. Mis à part un peu de calme, pour réfléchir, pour se repasser le fil des événements et trouvé une solution à son problème. Peut-être qu'en retournant dans cette maison, grâce à sa mémoire vive, elle pourrait trouver quelque chose qui lui permettrait de mettre un visage sur son tueur ou simplement, un moyen de le reconnaître, si elle le croisait dans la rue... si elle savait.

- Comment tu vas, sinon? Tu as l'air épuisé.


Ils ne s'étaient pas vue depuis quelques temps, elle avait donc envie de savoir ce qu'il arrivait dans la vie de cet homme qu'elle respectait, qui avait cette aura paternelle pour elle.

_________________

"It's only just a crush, it'll go away
It's just like all the others it'll go away
Or maybe this is danger and you just don't know
You pray it all away but it continues to grow

I want to hold you close
Soft breath, beating heart
As I whisper in your ear
I want to fucking tear you apart"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateurhttp://xmh-the-after-years.forum-gratuit.tv/t1450-rix#27597http://xmh-the-after-years.forum-gratuit.tv/t213-gabrielle-kreizler-rix#2485http://xmh-the-after-years.forum-gratuit.tv/t1241-rix-xehanort-calebhttp://xmh-the-after-years.forum-gratuit.tv/t216-gabrielle-kreizler-rix




Messages : 376
Date d'inscription : 11/06/2014
Identité : Agent Robert Talbot FBI
Dons : Manipulation de la mémoire

MessageSujet: Re: [CLOS] T'as perdu la tête ! (Rix ramène tes fesses) Mar 01 Juil 2014, 21:17


    Quoi que soit ce tueur, ils auraient de toute façon deux agents sur le dos, à compter de maintenant. Ils finiraient par trouver un moyen de l'arrêter dans son massacre. Que sa prenne six mois ou dix ans ne changeait rien à la donne. Le FBI n'embauchait pas n'importe qui. Souvent les loubards de la vieille école étaient les plus teigneux.

    - " Apparement c'était les deux autres personnes présentes dans la maison... avec Kate, que tu connais aussi, ce qui veut dire que ce malade t'as observé. C'est peut-être quelqu'un que tu connais... ce qui serait logique vues le temps que ça dure. Faudrait que je retrouve la liste des personnes interrogées la dernière fois... "

    Bobby disait cela pour la forme. En réalité, il n'aurait qu'à fouiller son esprit hyper pointu, pour retrouver l'intégralité de ces face à face, puisqu'il avait participé à toute l'enquête. Mais, au FBI, personne ne savait que Talbot faisait partie de la clique des mutants. Un élément qu'il prenait grand soin de ne pas divulguer à l'exception de quelques rares personnes de confiance. Rix était l'une d'elle. Même si elle ne savait pas exactement en quoi consistait cette "super mémoire", elle en connaissait l'existence. L'une des petits secrets qui les unissaient.

    Tous les deux tentaient de ménager l'autre. Le semblant de deal qu'ils venaient de passer ne résolvait pas tout. Car si jamais Gabrielle se retrouvait face à son ennemi, rien ne disait qu'elle tiendrait la promesse qu'elle venait de faire. Mais l'amitié réclamait comme base de la confiance, aussi notre ours décida de ne pas insister encore. Cependant sur le sujet global du boulot, il n'allait pas lâcher prise, ça non.

    - " T'auras pas un seul dossier, tant que tu sera ici, ma veille. Gare à toi si j'apprends que tu as soudoyé quelqu'un. "

    Le ton n'effaçait en rien la mise en garde, tout à fait réel, de l'agent Talbot. En dehors de l'amitié qui les liaient tous les deux, il y avait aussi des règles à appliquer. Kreizler était au repos, point final. Robert pouvait bien demander à Liz, de lui passer deux trois romans à prêter à la jeune femme, pour la faire patienter. Elle en avait tout un stock chez elle. Mais Gab n'aurait rien de plus avant d'être sortie de cette chambre. Foi d'Elephant ! Il acquiesça à la suite et se permit, une réplique un peu plus paternaliste que les autres, aux vues des circonstances.

    - " Bon, toute façon, tu as mon numéro ma belle, tu n'hésites pas à t'en servir. Je suis toujours là pour toi. De jour comme de nuit. "

    Ce dont on pouvait être sûre avec Talbot c'est qu'il pensait absolument tout ce qu'il disait. S'il réitérait ce soutien envers la jeune femme, c'était aussi une façon de lui dire, qu'il tenait à elle et qu'il voulait qu'elle aille mieux. Puisqu'il ne savait pas très bien dire ces choses là de façon directe. Pourtant, il se serait mit en quatre pour ça. Et il ne l'aurait pas fait pour tout le monde. Alors quand ce fût elle, qui lui demanda comment il allait, il marqua un temps d'arrêt. Ses yeux marrons s'enfonçaient dans les siens pour y chercher quelque-chose.

    - " Comparé à toi tu veux dire ? Ça va... je dors pas assez c'est tout. Mais on fait aller. T'as pas à te préoccuper de ton vieux ours de mentor. Je gère. "

    Il eu un petit sourire, convainquant d'ailleurs, puisqu'il pensait à Drake à ce moment précis. D'autant que l'une des raisons du trop peu de sommeil n'était pas la plus dégulasse des raisons. C'était même l'inverse ! Bobby n'était donc pas près à se plaindre, pour avoir gagné une vie privée tellement mieux... remplie ! Pour le reste, il n'avait pas trop envie d'y penser. Declan était un sujet autrement plus inquiétant pour lui. Il avait assez à faire avec Gabrielle pour le moment.

    - " Un message à faire passer à la petite rouquine ? "

    A ce train les deux copines ne pourraient pas se voir tout de suite. Elephant pouvait bien faire passer le mot, puisqu'il allait continuer son tour de visite.

_________________

“Idjits!”

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateurhttp://xmh-the-after-years.forum-gratuit.tv/t728-robert-talbothttp://xmh-the-after-years.forum-gratuit.tv/t736-elephant-dit-bobbyhttp://xmh-the-after-years.forum-gratuit.tv/t731-elephant-dit-bobby


Messages : 469
Date d'inscription : 13/10/2012
Identité : Gabrielle Kreizler
Dons : Connectivité aux esprits psychopathes.

MessageSujet: Re: [CLOS] T'as perdu la tête ! (Rix ramène tes fesses) Sam 05 Juil 2014, 14:11

Bobby ne lui apprenait décidément rien. Rix savait pertinemment que le Chuchoteur n'était pas étranger à sa vie, que d'une manière ou d'une autre, il savait beaucoup de chose sur elle. Qu'il soit de son entourage, pourtant, elle en doutait... sauf qu'elle ne savait pas encore que ce psychopathe s'était, en effet, introduit dans sa vie. Et par la grande porte en plus. Certains ne manquaient pas de culot. Ils avaient donc tous été emmené à l'hôpital. Cela voulait donc dire que Davos avait survécu, pour une fois, elle ne s'était pas trompée, ce qui était au moins un bon point.

- Il a pu faire ses recherches, je ne suis pas inconnue, contrairement à lui... s'il était dans mon entourage, je l'aurai reconnu. Avec une détermination marquée dans son regard. Comment pourrait-il en être autrement? Gabrielle croyait encore que son sixième sens, face à lui, ferait son travail. Et Dieu savait combien elle se trompait. Car à force de flirter avec l'abîme, on finissait toujours par y laisser une partie de soi et le tueur en profitait, pleinement. Tu ne le trouveras pas si facilement. Et je te rappel qu'il n'agit pas que dans un seul et unique pays... n'oublions pas que la première chasse avait terminée en Ukraine. Il voyageait, beaucoup et avait fait courir notre agent tout autour du globe. Bobby, comme les autres, même s'ils avaient eus l'impression de participer activement à cette enquête, s'en étaient retrouvés, malgré eux, quelque peu écartés par notre profileuse, ainsi que par la guerre et ses problèmes ô combien plus présents et dangereux qu'un énième tueur en liberté.

Elle aurait pu le parier, ce n'était pas demain la veille qu'elle pourrait à nouveau remettre la main sur un dossier d'enquête. Ce qui risquait bien de la frustrer au final. Elle vivait pour son boulot, si elle ne l'avait plus, qu'allait-elle faire? A part ce morfondre, une légère moue marqua son visage, juste pour la forme.

- Même pas un petit? Allez... tu peux pas me laisser m'ennuyer ferme quand même!

Kreizler lisait beaucoup, son appartement avait quelques bibliothèques remplient de livres, elle verrait à l'envoyer en chercher quelques-uns. Il y avait surtout beaucoup d'écrit sur la psychologie et ce genre de thème, qui aidait à son travail. Les romans permettaient parfois de s'évader, mais elle ne se laissait plus aussi facilement portée par tout ce qui n'était pas réel.

Même si Rix ne montrait pas toujours ses ressentis, un peu comme l'homme en face d'elle, en fait, elle était touchée de voir qu'il était prêt à beaucoup pour elle. Il était assurément le père qu'elle n'a jamais eu. Lui tendant un petit sourire, elle hochait vivement de la tête, bien entendu qu'elle n'hésiterait pas. Tant qu'il pouvait faire quelque chose. Elle n'était pas prête à l'impliquer plus en avant dans sa chasse à l'homme, voilà pourquoi elle tentait de l'en dissuader.

- Merci Bobby.

L'agent laissa à son supérieur le temps de réfléchir à sa question. Il était certains que s'il tentait de faire une comparaison, tout était perdu d'avance et elle continua de l'observer, avec minutie. Oui, il était fatigué, ça se voyait, les cernes sous ses yeux ne trompaient personne, encore moins une femme comme elle, fine observatrice. Mais il n'avait pas l'air malheureux pour autant. Talbot était du genre à passer sous silence ce qui lui arrivait dans le privé - allez savoir pourquoi ils s'entendaient si bien tous les deux - mais elle était prête à parier, que ses nuits étaient agitées et pas pour les mêmes raisons que les siennes.

- On peut connaître son nom? Fit-elle d'un ton plus taquin. Une façon comme une autre de tester, voir si elle se trompait ou non. Bien entendu, si l'ours ne voulait pas en parler plus, elle ne l'y obligerait pas. Cela permettait aussi de changer le sujet de la conversation, d'oublier un instant, pourquoi elle se retrouvait couchée dans ce lit d'hôpital...

Mais la raison revint bien vite, la faisant se renfrogner un instant.

- Non.

Il n'y avait rien à dire, rien à transmettre. Si Gabrielle voulait parler à Reka, elle irait d'elle-même. Pour le moment, ce n'était pas le cas. Elle espérait qu'elle s'en remette, mais c'était tout. Elle ne voulait pas d'un médiateur ou d'un messager entre elles. Elephant n'aurait pas ce rôle, bien qu'il le cherche.

_________________

"It's only just a crush, it'll go away
It's just like all the others it'll go away
Or maybe this is danger and you just don't know
You pray it all away but it continues to grow

I want to hold you close
Soft breath, beating heart
As I whisper in your ear
I want to fucking tear you apart"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateurhttp://xmh-the-after-years.forum-gratuit.tv/t1450-rix#27597http://xmh-the-after-years.forum-gratuit.tv/t213-gabrielle-kreizler-rix#2485http://xmh-the-after-years.forum-gratuit.tv/t1241-rix-xehanort-calebhttp://xmh-the-after-years.forum-gratuit.tv/t216-gabrielle-kreizler-rix




Messages : 376
Date d'inscription : 11/06/2014
Identité : Agent Robert Talbot FBI
Dons : Manipulation de la mémoire

MessageSujet: Re: [CLOS] T'as perdu la tête ! (Rix ramène tes fesses) Lun 07 Juil 2014, 00:35


    - " J'ai un ou deux contact à interpole and co'. Ecoute Gab, je suis prêt à ne pas prendre de risques ni rien, mais ne me demande pas de rester les bras ballants alors que ce salaud cours toujours. Parce que ça je ne peux pas. Ok ? "

    Talbot n'était peut-être pas un père, mais il était un ange gardien, un veilleur, et il pouvait de montrer extrêmement têtu quand il était question du bien être de sa bleusaille. Cela faisait plus de trente ans qu'il veillait sur ses ouailles. Parfois, il se demandait même, comment se dérouleraient les choses, après son départ à la retraite. Même en cherchant bien, il n'était pas encore parvenu à trouver une relève. Alors quoi, les vieilles méthodes s'en iraient avec lui ?

    - " Nada Kreizler. Tu es en repos. Prend ça comme tes vacances si ça te permet de décrocher. "

    L'équipe avait tendance à tirer sur la corde. Ils étaient tous plus ou moins bouffé par le job. Mais ça n'empêchait pas qu'il fallait parfois savoir s'arrêter et faire une pose. Ce petit séjour obligatoire serait le meilleur moyen pour Gabrielle de faire le point. Bobby la connaissait assez pour savoir qu'elle en avait besoin. Après avoir ronchonné il marmonna une réponse bien à lui, quand on essayait de le remercier pour quelque-chose.

    - " Me remercie pas pour ça. C'est normal. "

    Notre ours se renfrogna dés que sa petite protégée fit mine de vouloir en apprendre plus sur son intimité. Il était un mur sur le sujet. D'abord, il ne voyait pas bien comment elle avait pu si vite comprendre, qu'il avait quelqu'un dans sa vie. Jamais, il n'avait fait une seule référence à ses petites affaires, depuis aussi longtemps qu'il travaillait à l'agence. Il préférait passer pour un vieux garçon, que d'être le thème d'une rumeur.

    Personne, pas même son frère, n'était au courant qu'il entretenait une relation avec Drake Muldoch, l'avocat véreux, qui leur mettait si souvent des bâtons dans les roues. Rix, plus que toute autre personne devait rester dans l'ignorance. Quel intérêt y aurait-il à parler de ça ? Robert ne voulait pas se compliquer encore plus la vie, avec des conflits. Même s'il aurait aimé parfois vivre cette relation un peu plus au grand jour, il préférait la vivre tout court, en paix. C'était mieux ainsi.

    - " Non. Ça je le garde pour moi."

    Impossible pour autant, pour Bobby de nier qu'il avait quelqu'un dans sa vie. Il n'était pas hermétique à ce point là. D'ailleurs, il ne jouait pas non plus aux amants cachés avec Kobal. Il se contentait de garder cette partie de sa vie en dehors du reste. Parce qu'il n'avait pas envie d'avoir à se justifier sur cette improbable relation. Son gros chat le rendait heureux et c'était tout ce qui comptait à ses yeux.

    Malgré le secret qu'il avait sur les épaules Elephant partagea un un regard fugace avec la jeune femme. Un moyen comme un autre de ne pas totalement se montrer déloyal avec elle, alors qu'ils entretenaient ce lien particulier. Il comprit aussi qu'il ne parviendrait pas à dérider sa protéger à propos de sa collègue et amie.

    - " Bien madame..."

    Il la couva d'un regard affectueux, se demandant si cette justicière au cœur loyal, avait rencontré quelqu'un depuis la mort de Simon. Elle non plus ne parlait jamais de tout ça spontanément. Robert n'était pas du genre à aller questionner les autres sur ce genre de chose. Il se contentait d'espérer que Gab ne s'était pas totalement fermée à l'idée de retrouver un compagnon.

    - " Bon, bah t'as rien d'autres à me dire, tant que je suis là ? On a pas toujours le temps de parler tous les deux. Mais il faudra que je t’emmènes à la pèche un jour ! Tu verra, c'est reposant. "

    Le hobit de Talbot arrivait quelques fois dans les conversations de couloir. Il était amateur de pèche depuis un baille. Mais il ne faisait pas de telles propositions avec tous les membres de l'équipe. Il fallait le mériter.

_________________

“Idjits!”

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateurhttp://xmh-the-after-years.forum-gratuit.tv/t728-robert-talbothttp://xmh-the-after-years.forum-gratuit.tv/t736-elephant-dit-bobbyhttp://xmh-the-after-years.forum-gratuit.tv/t731-elephant-dit-bobby


Messages : 469
Date d'inscription : 13/10/2012
Identité : Gabrielle Kreizler
Dons : Connectivité aux esprits psychopathes.

MessageSujet: Re: [CLOS] T'as perdu la tête ! (Rix ramène tes fesses) Sam 12 Juil 2014, 16:07

Comment pouvait-elle lui demander de garder les bras croisés alors qu'à sa place, elle aurait assurément les mêmes réflexes. Après tout, elle savait de qui tenir, il avait été son instructeur et donc, elle connaissait la tête de bois que lui aussi, savait être. Un petit mouvement de tête marqua l’acquiescement.

- Ok, ok... mais tiens-moi au courant.


Au moins ça. Si elle n'aurait pas le droit de mettre son nez dans une autre enquête, qu'il lui laisse savoir ce qu'il apprenait sur le Chuchoteur... s'il apprenait quelque chose, bien entendu. Car Gabrielle doutait quand même que des nouvelles lui arrivent. Cet homme savait cacher ses traces et il fallait un œil expert, pour se rendre compte qu'il pouvait être derrière. Bobby connaissait bien le dossier, certes, mais pas autant qu'elle et des détails lui échappaient, comme à tous les autres. C'était ainsi, le tueur savait à qui s'adresser et il le faisait toujours avec subtilité, ce qui le rendait encore plus dangereux et vicieux à ses yeux.

- Des vacances forcées ouais... grognant légèrement. Mets-toi à ma place et dis-moi que tu serais ravi d'en avoir. Tout en le regardant dans les yeux, s'ils étaient pareils tous les deux, Bobby comprendrait sûrement sa peine à se retrouver bloquée dans une chambre d'hôpital sans pouvoir faire autre chose que de contempler le temps qui passe et celui qu'il fait. De quoi devenir dingue, surtout pour une femme comme elle.

Il méritait qu'on le remercie et il ne méritait pas ce que Kreizler faisait dans son dos, elle s'en voulait parfois, mais certaines choses devaient se passer ainsi. Un simple sourire répondit au bougonnement de l'ours, elle ne le connaissait pas autrement que comme cela. Il serait difficile de couper les ponts avec lui, mais il lui faudra le faire, comme avec les autres, pour le protéger, au mieux. Le renfrognement de son interlocuteur démontrait qu'elle avait touché juste, l'ours avait donc quelqu'un dans sa vie, ce qui ne manqua pas de la réjouir, c'était bien qu'il ne soit pas seul. Et qu'il n'oublie pas qu'il avait en face de lui, quelqu'un capable de remarquer des petits détails qui pouvaient en dire long sur la vie d'autrui. Après, il y avait une part de chance, elle l'avait prise, elle avait donc eu raison. Tout en respectant le fait qu'il ne souhaite pas en parler plus.

- Pas de problème, tant que tu es bien.


Tout le monde se demandait ce que Robert Talbot pouvait bien vivre dans son intimité, mais personne ne lui posait la question, car le mur était plutôt bien blindé. Rix s'était souvent demandé si cela ne cachait pas certaines choses. Et si elle apprenait qu'il aimait les hommes et bien, rien ne la surprendrait et surtout, elle ne porterait aucun jugement. Par contre, si elle apprenait qui était son partenaire... quoique... vu qui elle était capable de fréquenter, elle ne porterait non plus aucun jugement finalement. Mais puisque nos deux agents ne voulaient pas s'ouvrir à l'autre, ils risquaient de se poser encore longtemps des questions. De toutes les façons, elle se verrait mal dire à son mentor qu'elle avait eu une aventure avec le patron d'une branche secrète du gouvernement, qui s'adonnait au mercenariat et qu'elle avait eu un échange de salive avec l'ennemi public numéro un... autant dire que tout cela devait rester secret. D'ailleurs... elle eut une petite pensée pour Percy... il était dommage qu'il ait disparu du jour au lendemain, avec lui, contrairement à Stannis, tout avait semblé naturel. Elle aurait voulu voir comment leur relation aurait pu évoluée... peut-être un jour.

Quant à Reka, mieux valait ne pas en parler pour le moment et Talbot sembla rapidement le comprendre. Il n'insista pas, elle ne dit rien d'autre, avant qu'il ne tente de relancer la conversation. Malheureusement, Kreizler n'était pas connue pour être la femme la plus bavarde qui soit.

- Toi et la pêche.
En l'observant. Il faudra que tu m'expliques le plaisir qu'il y a à attendre qu'un poisson morde à l'hameçon... et pourquoi on parle de ça comme un sport? Alors qu'il suffit de s'asseoir et boire une bière en attendant. Elle le taquinait un peu, mais c'était la vérité. Marquant un petit temps. Elle se sentait parfois nulle de ne pas trouver de sujets de conversations intéressant... mis à part quand ça concernait le boulot. Je crois que l'interne s'imagine que je me blesse exprès pour passer du temps avec lui. Avec un petit ton amusé... mieux valait rire de la situation, non?

_________________

"It's only just a crush, it'll go away
It's just like all the others it'll go away
Or maybe this is danger and you just don't know
You pray it all away but it continues to grow

I want to hold you close
Soft breath, beating heart
As I whisper in your ear
I want to fucking tear you apart"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateurhttp://xmh-the-after-years.forum-gratuit.tv/t1450-rix#27597http://xmh-the-after-years.forum-gratuit.tv/t213-gabrielle-kreizler-rix#2485http://xmh-the-after-years.forum-gratuit.tv/t1241-rix-xehanort-calebhttp://xmh-the-after-years.forum-gratuit.tv/t216-gabrielle-kreizler-rix




Messages : 376
Date d'inscription : 11/06/2014
Identité : Agent Robert Talbot FBI
Dons : Manipulation de la mémoire

MessageSujet: Re: [CLOS] T'as perdu la tête ! (Rix ramène tes fesses) Dim 13 Juil 2014, 19:42


    Les deux coéquipiers trouvèrent un espèce de compromis, ce qui était une petite victoire les connaissant.

    Bobby regarda la mine fatiguée de la jeune femme, songeant au rude hiver qui venait de se terminer. Elle avait réellement besoin de repos. Qu'elle l'accepte ou non. Talbot n'irait jamais contre l'avis des médecins... concernant ses proches, en tous les cas. Il voulait que Rix reprenne du poil de la bête et qu'elle leur revienne fraîche et dispo, pour continuer le combat. Il était tout à fait à même, de comprendre, que la coupure serait difficile. Ils ne feraient pas ce job autrement. Mais d'un autre côté...

    - " Je dirais pas non à trois quatre jours à rien faire au bord de l'eau..."

    L'envie était forte, en particulier avec le retour des beaux jours, quand la nature renaissait. Talbot avait parfois l'impression que la dernière fois remontait à un siècle. C'était surtout parce qu'il travaillait trop. Comme cette profileuse il n'était pas du genre à faire de pose. Les enquête passait toujours avant le reste. Chaque année, son patron devait le forcer à poser des jours, pour ne pas se les faire supprimer. Mais, ils ne savaient pas faire autrement ! Et puis sans des accroc comme eux, le monde serait quand même un peu plus dangereux... Voilà ce qu'il se disait chaque matin. Voilà ce qui le poussait, à sortir du lit, même quand il aurait voulu y rester.

    - " Bon je te ramènerai de la paperasse dans quelques jours. Mais pour l'instant je veux que tu dormes. " Ordonna-t-il avec cette autorité paternaliste qui lui correspondait.

    Qu'ils puissent tous les deux, ne serait-ce qu'effleurer le thème des amours, était une preuve de confiance et d'intimité entre eux. Bob se permit même un sourire devant la remarque de sa protégée. Il ne pouvait pas lui cacher que les moments passés avec Drake le rendait heureux et que dans cette période si particulière, il l'aidait à tenir le coup. Pendant un court instant, ce bonheur vécu éloigna un la pudeur.

    - " Oui, je suis bien. Et toi ma belle ? Personne ? " Demanda-t-il avec un sourire.

    La taquinerie fit mouche et Talbot ne pu s'empêcher de prendre la défense de l'une de ses activité favorite. Ses yeux s'arrondissaient alors qu'il grondait gentiment.

    - " C'est pas un sport Gab, c'est un art. Un jour... tu comprendra." Ajouta-t-il sur un ton d'initiateur mystérieux.

    Bob chercha pendant une seconde dans sa mémoire pour retrouver le visage de cet interne. Il se souvint de ses épaules carrées, pas désagréable à regarder. Un avis qu'il garda bien sûr pour lui. Il se contenta d'une remarque plus neutre mais encourageante cependant.

    - " Il a l'air... gentil."

    Après un regard panoramique, notre ours claqua fermement dans ses mains, pour mettre en route son départ. Il s'assura soigneusement que Gabrielle avait tout le nécéssaire pour survivre au moins une journée. Hésitant d'abord, il se rapprocha et alla embrasser le front de la jeune femme, comme il aurait pu le faire avec son neveu. Pour que ce geste ne les mette pas l'un ou l'autre mal à l'aise, il lui adressa un sourire pudique et entama un au revoir de rigueur. Toute la fureur de l'agent était belle et bien apaisée maintenant qu'il avait vue son élève respirer.

    - " Je vais continuer le tour des chambres. Je repasse te voir vite. Pas de bêtises, hein. Je ne veux pas perdre l'une de mes meilleures recrues. "

    Sur ces derniers mot l'ours se dirigea vers la porte de la chambre pour s'éclipser.

_________________

“Idjits!”

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateurhttp://xmh-the-after-years.forum-gratuit.tv/t728-robert-talbothttp://xmh-the-after-years.forum-gratuit.tv/t736-elephant-dit-bobbyhttp://xmh-the-after-years.forum-gratuit.tv/t731-elephant-dit-bobby


Messages : 469
Date d'inscription : 13/10/2012
Identité : Gabrielle Kreizler
Dons : Connectivité aux esprits psychopathes.

MessageSujet: Re: [CLOS] T'as perdu la tête ! (Rix ramène tes fesses) Dim 20 Juil 2014, 10:53

Voilà qui était presque surprenant, que Bobby ait envie de vacance. Gabrielle se souvenait qu'à une époque, il était comme elle, à quoi bon prendre des jours loin de tout, quand les criminels, eux, ne s'arrêtaient jamais. Cela était bien une preuve en plus que l'ours ne devait pas être solitaire en ce moment. Car les seules fois où Kreizler avait été prête à lâcher quelque peu ses dossiers, c'était bien quand Simon était dans les parages et lui faisait remarquer qu'elle avait tendance à passer plus de temps avec les assassins que lui. Depuis sa disparition, elle n'y avait plus jamais fait attention. Il lui fallait s'occuper le corps et l'esprit. Les jours de congés forcés pouvaient être une torture, se retrouver seule avec soi-même, était dangereux. Les introspections n'étaient jamais agréables. Alors elle avait trouvé quelques compromis. Quelques heures de libres, puis retour au boulot, ainsi, elle ne s'arrêtait jamais complétement et ce rythme lui convenait parfaitement. Alors se retrouver bloquée à l'hôpital ainsi...

- Tu te fais vieux alors...
le taquina-t-elle, sans aucune méchanceté. Elle qui s'était attendu presque à un soutien de sa part pour le coup ou en tous les cas, une compréhension de son cas, il avait réussi à la moucher. Bravo Talbot. Mais ce n'était que de bonne guerre et si Bobby savait faire des pauses, il lui faudra un jour apprendre à le faire, si tout ceci ne finissait pas de la pire des façons, mais la fin ne serait pas lumineuse.

- A vos ordres, chef! Avec un salut militaire parfaitement maîtrisé, accompagné d'un petit sourire, la perspective d'avoir droit à un peu de paperasse la rassurait et elle savait qu'il tiendrait parole.

La petite lueure dans les yeux de son mentor ne mentait pas sur le bonheur qu'il pouvait vivre dans son intimité. Rarement elle l'avait vu ainsi et cela lui faisait presque chaud au coeur. Si elle arrivait un jour à couper les ponts avec lui, il y aurait quelqu'un dans sa vie qui lui permettrait de ne passer outre. C'était bon à savoir. C'était de bonne guerre qu'il lui retourne la question, elle secoua négativement de la tête.

- Je n'ai pas de temps pour ça.
Avant que son regard ne le quitte un instant pour regarder par la fenêtre, c'était un mensonge bien entendu, mais il lui était difficile de surmonter certains traumatismes, comme il lui était interdit de parler de ses dernières relations, qui n'avaient finalement été que des passages rapides dans sa vie. Mieux valait parler de la pêche, ses yeux revenant sur son interlocuteur.

- Ah ouais? On verra.
Dans un léger rire, après tout, c'était amusant de le chercher un peu sur son passe-temps favoris notre ours. Quant à l'interne. Il l'est oui, surtout comme il me supporte. Mais il n'y avait rien entre eux, lui était professionnel et elle... une des pires patientes qu'il avait pu avoir, au final, ils étaient potes, mais c'était bien tout et elle ne voulait rien d'autre. Ça n'avait été qu'un moyen de faire un peu la conversation.

Et le senior agent devait y aller. La marque d'affection qu’eut Bobby pour Gab' ne manqua pas de la toucher plus qu'elle n'aurait dû. Parce qu'il représentait assurément ce père qu'elle aurait voulu avoir, plutôt que l'enfoiré qui était son géniteur. Il serait plus difficile encore de l'éloigner d'elle. Pourtant, comme les autres, pour son propre bien, il lui faudra être plus forte et le repousser un jour. Ce genre de trouble, elle le cachait profondément, tout en lui souriant un peu, pour le remercier. Cet homme était trop bon pour qu'on se permette de lui faire du mal.

- Promis. Ça n'arrivera pas. *Pas tout de suite...* Encore merci, Bobby.
Alors qu'elle lui attrapait légèrement le poignet pour le serrer doucement en signe de reconnaissance, avant de le laisser filer pour continuer son tour.

Quand la porte se fût refermer sur le dos de l'ours, un soupire traversa ses lèvres, alors que son attention se reportait sur la vitre et le paysage extérieur. Le Chuchoteur gagnait du terrain, c'était inévitable.

>> Visite surprise

_________________

"It's only just a crush, it'll go away
It's just like all the others it'll go away
Or maybe this is danger and you just don't know
You pray it all away but it continues to grow

I want to hold you close
Soft breath, beating heart
As I whisper in your ear
I want to fucking tear you apart"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateurhttp://xmh-the-after-years.forum-gratuit.tv/t1450-rix#27597http://xmh-the-after-years.forum-gratuit.tv/t213-gabrielle-kreizler-rix#2485http://xmh-the-after-years.forum-gratuit.tv/t1241-rix-xehanort-calebhttp://xmh-the-after-years.forum-gratuit.tv/t216-gabrielle-kreizler-rix



Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: [CLOS] T'as perdu la tête ! (Rix ramène tes fesses)

Revenir en haut Aller en bas

[CLOS] T'as perdu la tête ! (Rix ramène tes fesses)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Passeport annuel perdu et visite prévue le 14/2
» Un petit pokémon perdu [Libre]
» [AIDE] Complètement perdu avec mon HTC HD2.....
» Pain perdu/confiture d'oignon/chèvre
» Je suis perdu à cause d'un problème de ciel

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
XMH : The After Years :: HUSC-